L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 23/03/2007

Nstein fait le bilan de son année financière 2006 – Bluestreak en symbiose avec Symbian – Bonne progression américaine pour Orthosoft – En quelques octets

Nstein fait le bilan de son année financière 2006

Nstein, de Montréal, qui commercialise des solutions d’analyse de volumes d’informations non structurées, rapporte des revenus de 3,9 millions de dollars au terme du quatrième trimestre de son année financière 2006, terminée le 31 décembre dernier. Il s’agit d’une augmentation de 162 % en comparaison avec les revenus de 1,5 million de dollars générés lors du dernier trimestre de l’année financière 2005. La perte nette du trimestre a été d’environ 600 000 $, alors qu’elle avait été de 3,9 millions $ au quatrième trimestre de l’année précédente.

Pour l’année financière 2006 au complet, les revenus ont été de 10,7 millions $, en hausse de 18 % en comparaison avec les revenus de 9,1 millions $ obtenus en 2005. La perte nette a été de 4,8 millions $ au terme de l’exercice 2006, alors qu’une perte nette de 6,8 millions $ avait été rapportée en 2005.

Le président du conseil et chef de la direction de Nstein, Mario Girard, a indiqué que l’année financière a été caractérisée par des records de ventes, notamment dans le secteur des entreprises de presse et des médias, et par l’acquisition d’Eurocortex, un éditeur français de logiciels de gestion de contenus Web et de publication automatisée de sites Web. L’entreprise a également signé en 2006 des contrats avec Médias Transcontinental, Corbis, United Press International, Siemens et Staples Business Depot/Bureau en gros.

Nstein a également établi, en 2006, des ententes de licence et de recherche avec le Centre national de recherche du Canada (CNRC) pour commercialiser et optimiser une technologie de recherche. Cette technologie détecte et décode les relations entre les entités et les faits identifiés par la technologie avancée d’analyse de textes de Nstein dans les contenus textuels non structurés. Les deux entités ont également convenu d’établir un laboratoire pour le développement de cette technologie.

Bluestreak en symbiose avec Symbian

L’entreprise montréalaise Bluestreak Technology, qui développe une plate-forme d’exécution de fichiers en format Flash d’Adobe sur les décodeurs de télévision numérique et les téléphones mobiles, a paraphé une entente avec Symbian, un développeur européen de système d’exploitation pour les téléphones évolués.

L’entente a trait à l’intégration de la plate-forme MachBlue au système d’exploitation Symbian OS, pour permettre aux exploitants de réseaux de télécommunications d’offrir, sur les appareils de leurs clients, des applications médias riches par le biais d’une interface utilisateur unifiée sur divers appareils. Bluestreak, par la même occasion, adhère au programme Platine de Symbian, ce qui lui procurera un accès à des services commerciaux tels qu’un soutien technique, des opportunités conjointes de marketing, ainsi qu’un accès au code source de Symbian OS et à une équipe qui est dédiée au soutien des partenaires.

Le système d’exploitation de Symbian est exploité par plus de 110 millions de téléphones évolués qui sont utilisés par la clientèle de quelque 250 exploitants de réseaux.

Bonne progression américaine pour Orthosoft

La firme de recherche canadienne Millennium Research, dans un rapport sur le marché américain des systèmes de chirurgie orthopédique assistée par ordinateur, attribue à l’entreprise québécoise Orthosoft le troisième rang des ventes de systèmes informatisés avec une part de marché de 18,1 % pour l’année 2006. Ces résultats pourraient être attribués à la signature de partenariats de distribution et à l’accentuation des efforts de vente qu’Orthosoft aux États-Unis au cours des derniers trimestres.

Selon Millennium Research, les ventes aux États-Unis de tels systèmes dédiés aux chirurgies orthopédiques pourraient bénéficier d’une croissance annuelle de près de 30 % jusqu’en 2011, année où les revenus annuels associés à ces systèmes seront de près de 200 millions $US. Orthosoft souligne, pour sa part, que le nombre de ventes de systèmes du genre chez les Américains serait douze fois plus élevé en 2006 qu’il ne l’était en 2002.

En quelques octets

Logibec Groupe Informatique de Montréal, qui est spécialisé en systèmes d’information dédiés au secteur de la santé et des services sociaux, a terminé le processus d’acquisition des technologies et de la clientèle de Choice Systems, une entreprise américaine qui développe et commercialise un logiciel de gestion de la thérapie des soins subaigus.

Les actionnaires de E-Claim Solution, de Montréal, qui exploite un portail Web transactionnel consacré à la gestion, au traitement et au suivi des réclamations d’assurance dans le domaine de l’automobile, ont approuvé le changement de nom de l’entreprise pour Les systèmes BUS.

Corporation d’investissements Pontiac Castle, qui a acquis en 2006 les actions du fabricant québécois d’ordinateurs Prosys-Tec, annonce qu’elle sera dorénavant identifiée par la nomination Corporation Prosys Tech.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+