L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 30/03/2007

Possible vente de la chaîne La Source – Résultats trimestriels chez BUS – Troisième trimestre complété chez Extenway Solutions – Proposition d’investissement en TI non autorisée

Possible vente de la chaîne La Source

Afin d’améliorer ses performances financières, la chaîne américaine de magasins de détail de produits électroniques et informatiques Circuit City a notamment annoncé qu’elle allait se départir de quelque 3 400 associés aux États-Unis travaillant à un taux horaire trop élevé… Pour en engager autant à un moindre salaire.

Le conseil d’administration de Circuit City a également demandé à ses dirigeants et à la firme Goldman Sachs d’évaluer les alternatives stratégiques pour la filiale canadienne InterTAN, dont celle d’en vendre les activités. En mars 2004, Circuit City avait acheté InterTAN, qui exploitait depuis 1986 des établissements sous la bannière Radio Shack, puis les avait rebaptisés « La Source » (« The Source » au Canada anglais). Quelque 55 magasins de cette bannière ont été fermés en février dernier, et dix autres devraient connaître le même sort au cours de l’année financière en cours.

D’ailleurs, l’entreprise américaine Radio Shack, qui avait annoncé en 2005 et entamé en 2006 un retour au Canada, a depuis jeté l’éponge. Radio Shack Canada a mis la clé sous la porte des neuf magasins canadiens en janvier dernier.

Résultats trimestriels chez BUS

L’entreprise québécoise Les Systèmes BUS, qui exploite un portail Web transactionnel consacré à la gestion, au traitement et au suivi des réclamations d’assurance dans le domaine de l’automobile, rapporte les résultats du troisième trimestre de son année financière 2007.

En précisant qu’il s’agissait de son premier trimestre de commercialisation, l’entreprise rapporte des revenus de 45 172 $ et une perte nette de 156 480 $. Pour les neuf mois complétés de l’année financière. Les revenus totalisent 45 239 $ et la perte nette s’établit à 253 362 $.

Claude Savard, le président et chef de la direction de l’entreprise, a indiqué que l’établissement de l’équipe de direction et de l’infrastructure opérationnelle de l’entreprise, le développement de la plate-forme transactionnelle, l’établissement du site Web et l’initiation de rencontres avec les assureurs et les carrossiers avaient eu lieu depuis la fin du trimestre visé par ces résultats financiers. Une première entente récemment signée pourrait générer des revenus de 400 000 $ au cours de la prochaine année.

Troisième trimestre complété chez Extenway Solutions

Extenway Solutions de Montréal, qui commercialise des solutions de gestion de la relation client et de télé interactive auprès de l’industrie de l’hébergement, a diffusé les résultats obtenus au troisième trimestre de son année financière qui s’est terminée le 31 janvier dernier.

Au cours de cette période, l’entreprise a obtenu des revenus de 25 542 $, alors que sa perte nette a été de 466 849 $. Cette situation est meilleure que celle du troisième trimestre de l’année financière précédente, qui s’était soldé par des ventes de 14 697 $ et une perte nette de 572 818 $.

Pour les neuf mois de l’année financière qui sont complétés à ce jour, les revenus rapportés sont de 74 769 $ alors que la perte nette est de 1,4 million $. Les trois premiers trimestres de l’année financière précédente avaient donné des revenus de 42 521 $ et une perte nette de près de 2 millions $.

Proposition d’investissement non autorisée

L’Autorité des marchés financiers tient à informer le public que l’entreprise américaine spécialisée en équipements et logiciels technologiques pour disc-jockeys Digital 1 Media, qui sollicite par téléphone des investisseurs du Québec afin qu’ils achètent des actions, n’est pas inscrite à ses registres et n’est donc pas autorisée à commercialiser ses produits au Québec.

Selon l’AMF, un des représentants de cette entreprise aurait été reconnu coupable d’une fraude mobilière aux États-Unis.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+