L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 08/09/2006

Résultats de deuxième trimestre chez Lyrtech – Quatrième trimestre et année complétés chez Engenuity – Nortel vend une division à Alcatel – Acquisitions en bref

Résultats de deuxième trimestre chez Lyrtech

L’entreprise Lyrtech, de Québec, qui développe des technologies de traitement de signaux numériques, a diffusé les résultats obtenus au terme du deuxième trimestre de l’année financière 2006, qui s’est terminée le 30 juin dernier.

Les ventes ont totalisé 3 690 217 $ au cours de cette période, ce qui constitue une augmentation de 89 % en comparaison avec les revenus de 1 952 220 $ générés lors du trimestre équivalent de l’année financière 2005. L’entreprise rapporte une perte nette de 795 423 $, alors que la perte nette s’élevait à 160 854 $ lors du trimestre correspondant de l’année précédente.

Au cours du deuxième trimestre, Lyrtech a notamment procédé à l’acquisition de Innovator Electronic Assembly, un fabricant de composantes électroniques de Montréal, ce qui a eu un impact sur les résultats nets de l’entreprise. L’entreprise dit détenir des commandes évaluées à 14,2 millions $, en augmentation de 2,7 millions $ depuis la mi-mai.

Pour le semestre, les revenus de 5 752 525 $ représentent une amélioration de 55 % en comparaison avec les revenus de 3 686 333 $ de la période correspondante de l’année financière 2005. La perte nette est établie à 1 022 840 $, contre 438 696 $ au terme du premier semestre de 2005.

Quatrième trimestre et année complétés chez Engenuity

L’entreprise montréalaise Engenuity Technologies, qui développe et commercialise des logiciels et des composants pour le développement d’applications visuelles dans les domaines des systèmes de simulation et d’entraînement, a rendu publics les résultats du dernier trimestre et de l’année financière 2006, qui se sont terminés le 30 juin dernier.

Pour le quatrième trimestre, les revenus ont atteint 3,9 millions $, en croissance de 17 % en comparaison avec les revenus de 3,3 millions $ au terme du dernier trimestre de l’année 2005. La période s’est soldée par une perte nette de 296 000 $, alors que la période correspondante de l’année précédente avait été conclue avec un profit net de 79 000 $.

Au cours du trimestre, Engenuity a notamment établi une entente avec l’éditeur de jeux Vivaldi Games pour la fourniture de la solution d’intelligence artificielle AI.implant à l’ensemble de ses studios. Un partenariat a également été formé avec le concepteur de bases de données visuelles de haut calibre Diamond Visionics, afin d’intégrer l’outil de cette dernière à ses produits de simulation de nouvelle génération et procéder à l’exploitation de nouveaux marchés verticaux.

Pour l’année financière 2006 en son entier, les revenus de 12,4 millions $ sont équivalents à ceux de l’année financière 2005, en raison de la force du dollar canadien. La perte nette est de 5,1 millions $, alors que le semestre correspondant de l’année 2005 s’était terminé avec un profit net de 631 000 $.

Au cours de l’année, Engenuity a notamment renforcé l’offre de ses produits de simulation visuelle VizSim par une interopérabilité accrue entre le logiciel AI.implant, acquis de BioGraphic Technologies, et ses solutions de simulation STAGE. Le produit VAPS XT pour l’industrie de l’automobile, lancé durant cette période, a été sélectionné par Honda, Valeo et Denso.

Nortel vend une division à Alcatel

Le fabricant d’équipements de télécommunications Nortel a signé un protocole d’entente avec le fabricant d’équipements de télécommunications Alcatel pour la cession des produits et des actifs associés à son service d’accès UMTS. La transaction est évaluée à 320 millions $US.

Selon l’entente, Nortel cédera son catalogue de produits d’accès, qui comprend notamment un contrôleur de réseau de radiocommunication et des produits de noeud de réseau, des services connexes et les actifs qui y sont associés. La majeure partie des employés de ce service d’accès seront transférés sous l’égide d’Alcatel.

Cette vente d’actifs par Nortel s’inscrit dans une stratégie de simplification des affaires et de ciblage stratégique des investissements. La stratégie de l’entreprise est de miser sur les créneaux de la communication mobile de prochaine génération (dont les réseaux 4G, la vidéo et les services multimédias mobiles), sur les services et les applications ainsi que sur la transformation des organisations.

« Nortel met l’accent sur les marchés qu’il veut mener. Notre service d’accès UMTS n’a ni la taille, ni la lancée nécessaire pour être payant », a déclaré à cet effet le président-directeur général de Nortel, Mike Zafirovski.

La technologie UMTS, qui signifie Universal Mobile Telecommunications System, est associée aux réseaux de communications mobiles de troisième génération. De tels réseaux sont en cours de déploiement à divers endroits de la planète, notamment pour la mise à jour des réseaux existants de deuxième génération.

La transaction, pour être complétée, nécessite la négociation d’une entente définitive entre les deux parties, la réalisation de consultations avec les conseils de travail et les autres représentants des employés, ainsi que l’approbation des organismes de réglementation. Nortel estime que ladite transaction sera terminée lors du dernier trimestre de l’année en cours.

Acquisitions en bref

L’entreprise canadienne de services et de solutions informatiques Compugen a acquis et intégré Logicil, une firme de consultants de Québec spécialisée en intégration de systèmes et en formation dans le domaine de l’informatique, et en a nommé le président-directeur général Gaétan Labrecque au poste de directeur des services professionnels.

Evolubiz, une firme de Sherbrooke spécialisée en stratégie de marketing sur Internet, a été acquise par Dunin Technologie, une entreprise également sherbrookoise qui développe et commercialise des systèmes de gestion d’entreprise pour le secteur manufacturier, et rebaptisée Evolubiz Expérientiel.

Terrascale, une entreprise de Montréal qui développe des solutions de serveurs de fichiers groupés destinées à des applications de grappe et de grille, a été achetée pour 38 millions $US par l’entreprise américaine Rackable Systems.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+