Le démantèlement de Nortel suit son cours


Jean-François Ferland - 04/01/2010

Peu avant la fin de l’année 2009, l’ancien géant de l’industrie des télécommunications a obtenu un accord d’Ottawa pour une vente, un soumissionnaire initial pour une enchère et une complétion de transaction pour divers actifs.

Accord de vente du gouvernement fédéral

Deux jours avant le Nouvel An, le ministre de l’Industrie du gouvernement du Canada, Tony Clement, a donné son accord à la vente à l’entreprise américaine Ciena de la division dédiée aux réseaux Ethernet métropolitains de Nortel.

Le ministre Clement, dans un communiqué, a souligné que la transaction allait permettre le maintien d’activités et la poursuite de travaux de R&D en sol canadien, et ainsi de conserver des emplois. « […] je suis convaincu que cet investissement sera vraisemblablement à l’avantage net du Canada », a déclaré le ministre.

Nortel et Ciena avaient annoncé, en octobre 2009, l’établissement d’une convention de type stalking horse où Ciena avait formulé une offre de départ pour une enchère relative aux actifs en réseautique Ethernet pour les réseaux métropolitains. En novembre 2009, Nortel annonçait que l’entreprise américaine avait remporté la mise avec une proposition supérieure à l’offre initiale.

Processus d’enchère avec Genband

Par ailleurs, quelques jours avant Noël, Nortel a annoncé l’établissement d’un processus d’enchères de type stalking horse avec l’entreprise américaine Genband pour la vente des actifs qui ont trait aux solutions d’applications et à la voix sous IP pour les fournisseurs dans les marchés de l’Amérique du Nord, de l’Amérique centrale, de l’Amérique latine et de l’Asie, tout comme les actifs qui ont trait au marché de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique. La mise initiale sera 282 M$ US. L’échéancier de l’enchère sera établi de concert avec des tribunaux canadien et américain en janvier 2010.

Genband est une entreprise du Texas qui fabrique et commercialise des passerelles IP, des contrôleurs de session et des solutions de sécurité pour la convergence fixe-mobile à l’intention des fournisseurs de services de télécommunications.

Transaction presque complétée avec Avaya

Enfin, Nortel a annoncé la complétion de la transaction de vente à Avaya des actifs à l’échelle mondiale qui ont trait aux solutions commerciales, de son entité Government Solutions qui dessert les marchés des administrations publiques et de la défense aux États-Unis, et du concepteur de technologies audio DiamondWare. Avaya, qui a remporté une enchère en septembre 2009, aura versé 900 M$ US pour mettre la main sur ces actifs.

Toutefois, des actifs liés aux solutions commerciales qui sont détenus par division en Israël n’ont pas encore obtenu l’approbation de tribunaux.

Nortel, qui a été longtemps un fleuron de l’industrie canadienne des télécommunications, a obtenu en janvier 2009 la protection des tribunaux contre ses créanciers. Au cours de la dernière année, l’entreprise a amorcé la vente de six divisions ou groupes d’actifs dans divers secteurs d’activité.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+