Le logiciel Tap’Touche vendu à Druide


Jean-François Ferland - 28/08/2012

De Marque cède un de ses premiers logiciels à Druide informatique dans le cadre d’un recentrage vers la distribution des livres numériques. Marc Boutet et André d’Orsonnens commentent la transaction.

Emballage du logiciel Tap'Touche

L’éditeur de contenu numérique De Marque, de Québec, a cédé pour une somme non dévoilée le logiciel d’apprentissage du doigté au clavier à l’éditeur Druide informatique, de Montréal. La transaction doit être finalisée le 31 août prochain.

Tap’Touche a été commercialisé en 1991 sous la forme d’un logiciel traditionnel sous l’environnement Windows. Le logiciel a été vendu à plus de 250 000 exemplaires auprès d’individus, d’organisations et d’établissements d’enseignement, en français et en anglais.

Depuis 2003, le produit est offert également en ligne, au moyen d’un abonnement, aux établissements d’enseignement. La version Web est offerte en français, en anglais (Typing Pal Online) et en espagnol (Teclado Fácil en línea). Plus d’un million de personnes au Québec, au Canada, aux États-Unis et dans plusieurs pays d’Europe utilisent la version en ligne de Tap’Touche.

Recentrage des activités

Marc Boutet, le président de De Marque et cocréateur de Tap’Touche, indique que la vente du logiciel est le fruit d’une grande décision qui a été prise plus de vingt ans après la commercialisation du titre. Il explique que De Marque a choisi de centrer ses activités vers le  secteur du livre numérique, où l’entreprise offre depuis 2009 une plateforme de distribution au Québec, en France et en Italie.

« Notre entreprise a évolué du développement de logiciel vers la distribution de contenu en ligne par le développement d’une plateforme et ensuite nous avons adapté cette plateforme pour la distribution de livres numériques, relate M. Boutet. Nous avons revu notre plan stratégique et notre plan d’affaires et nous avons vu deux modèles alternatifs pour Tap’Touche, soit de réaliser un essaimage (spin-off), soit de le mettre en vente. Antidote nous a approchés et nous sommes contents qu’il y ait un fit. »

« Le marché du livre numérique est exigeant en capital et la vente de Tap’Touche nous permet de nous y consacrer entièrement, poursuit M. Boutet. Je disais récemment à quelqu’un que nous avons 35 000 produits et que Tap’Touche est le 35 001e… »

Complémentarité

André d’Orsonnens, le président du conseil et chef de la direction de Druide informatique, apprécie que l’occasion d’acquérir Tap’Touche auprès de De Marque se soit présentée et concrétisée.

« Tap’Touche est à De Marque ce que Antidote est à Druide informatique. Si on fait exception pour un moment du jeu vidéo, combien d’entreprises québécoises ont connu un vrai succès du genre auprès du grand public? », indique-t-il.

M. d’Orsonnens révèle que des démarches avaient été entreprises au début des années 2000 par Druide informatique au sujet de la distribution de Tap’Touche, mais De Marque avait décliné la proposition par fidélité à son distributeur de l’époque. Toutefois, l’évocation d’un souhait que De Marque pense à Druide informatique lors d’un changement de distributeur aurait porté Marc Boutet à contacter l’entreprise montréalaise pour lui offrir la reprise du logiciel au complet.

Le dirigeant de Druide informatique confirme le caractère complémentaire qui existe entre un logiciel d’apprentissage du doigté pour le clavier et les logiciels d’aide à la rédaction, notamment dans le secteur de l’éducation. « Si un étudiant ne connaît pas son doigté, comment peut-il se concentrer sur ce qu’il veut dire? S’il apprend à taper au clavier, il pourra exécuter une dictée plus vite et écrire un texte plus rapidement. »

M. d’Orsonnens ajoute que la version en ligne de Tap’Touche, dont la version anglaise est populaire aux États-Unis, mettra la table à une éventuelle adaptation des outils d’Antidote pour la langue de Shakespeare. Par ailleurs, il mentionne que Druide suivra l’évolution de l’utilisation des technologies par les utilisateurs finaux et étudiera le caractère approprié de l’offre d’une version de Tap’Touche pour les tablettes électroniques, dont l’adoption dans le milieu scolaire dépasse la simple mode.

Nouvelle vie

Marc Boutet avait seize ans lorsqu’il a développé Tap’Touche. La vente à Antidote du deuxième logiciel de l’histoire de De Marque constitue la fin d’un chapitre.

« Ce logiciel a été profitable et c’est un beau fleuron, mais comme un bébé je le laisse partir. Il vivra sa propre vie », mentionne-t-il.

M. Boutet ajoute que les moyens financiers que la vente de Tap’Touche procure à De Marque seront utilisés aux fins de la progression de l’entreprise de Québec dans le secteur de la distribution de livres numériques.

« Pour notre plate-forme, nous aspirons au même succès qu’une entreprise comme Taleo [NDLR un éditeur de solutions de gestion du talent de Québec qui a été vendu à des intérêts américains] », déclare-t-il.

 




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+