Le matériel des TIC, surtout sans fil, a terminé 2008 en force


Sylvain de Tonnancour, Industrie Canada - 05/05/2009

Dans ce second volet du bulletin d’analyse des données du secteur canadien des TIC pour le quatrième trimestre 2008, Industrie Canada s’intéresse aux exportations de biens. L’entité gouvernementale scrute aussi l’industrie du matériel de communication.

Les exportations de biens des TIC ont augmenté…

Au dernier trimestre de 2008, les exportations canadiennes de biens (-8,7 %) ont été durement touchées par le ralentissement économique. Toutefois, les exportations de biens des TIC ne l’ont pas été autant, car elles ont augmenté de 2,6 % au cours du même trimestre. En fait, après avoir subi des baisses en 2007, les exportations de biens des TIC ont bondi de 7,3 % au cours des trois derniers trimestres de 2008.

 Tableau exportations, biens des TIC et tous les biens

Source : Industrie Canada

…en raison d’une forte croissance dans les composants électroniques.

Les exportations de composants électroniques ont connu, de loin, la croissance la plus marquée (12,6 %) et l’augmentation nominale la plus importante des exportations de biens des TIC à la fin de 2008. Au cours de la dernière année, les exportations de ce type de biens ont varié considérablement et affiché une tendance à la hausse depuis le creux du troisième trimestre de 2006.

Pour un troisième trimestre consécutif, les exportations du matériel de communication ont augmenté, en hausse de 1,9 % au cours du trimestre. Cette croissance est attribuable à l’augmentation des exportations de matériel de communication sans fil (15%) et non à celles de matériel de communication par fil (-10,3 %), dont la diminution se poursuit depuis le deuxième semestre de 2006 (voir l’annexe pour plus de détails).

Après deux trimestres consécutifs à la hausse, les exportations de matériel informatique et périphérique ont chuté, en baisse de 5,7 % au cours du dernier trimestre. Dans l’ensemble, ces exportations sont assez stables depuis 2003.

Les exportations d’instruments ont reculé de 1,3 % au dernier trimestre de 2008. Cependant, ces exportations ont suivi une tendance haussière depuis le début de 2002, en hausse de 53 % depuis.

 Tableau exportations, biens des TIC pour certains groupes de produits

Source : Industrie Canada

Les exportations à destination des États-Unis ont augmenté…

Pour un troisième trimestre consécutif, les exportations des TIC vers les États-Unis ont augmenté, en hausse de 4,9 % au cours de la période visée. De plus, la part des États-Unis dans les exportations canadiennes des TIC s’élève actuellement à 68 %, ce qui représente un bond de 5 points de pourcentage depuis le creux du troisième trimestre de 2006. Les États-Unis demeurent le principal partenaire commercial du Canada étant donné la proximité et l’intégration des deux économies.

Si les exportations des TIC destinées à l’UE -25 et à la Russie ont augmenté au cours du dernier semestre de 2008, celles destinées aux « autres pays » ont crû toute l’année, en hausse de 3,8 % et de 2,3 % au dernier trimestre de 2008, respectivement. En particulier, les exportations des TIC à l’UE -25 ont bondi de 7,4 %, tandis que celles à destination de la Russie ont chuté de 42 %. Les exportations destinées aux « autres pays » ont triplé depuis le début de 2002. En revanche, les exportations des TIC en Asie-Pacifique ont continué de reculer, en baisse de 9 % au cours de la période visée. Depuis le dernier trimestre de 2007, ces exportations et celles à destination de l’UE -25 et de la Russie ont diminué, alors que celles destinées aux « autres pays » se sont accrues. La part des exportations canadiennes à destination de l’UE -25 et de la Russie (13,0%) ainsi que des « autres pays » (9,7 %) a légèrement crû, tandis que celle des exportations destinées à l’Asie-Pacifique (9,3 %) a atteint son niveau le plus bas depuis le creux du troisième trimestre de 2002.

 Tableau exportations, biens des TIC par principaux marchés

Source : Industrie Canada

Regard sur l’industrie du matériel de communication

L’industrie du matériel de communication (les communications par fil et sans fil) nécessite un examen plus approfondi pour comprendre les récents développements qui y sont survenus.

L’industrie du matériel de communication sans fil stimule la croissance du PIB depuis 2006…

Le PIB de l’industrie du matériel de communication a poursuivi sa croissance, en hausse de 2,2 % au cours du dernier trimestre de 2008. Les résultats de cette industrie au cours de la période visée se sont améliorés par rapport aux deux trimestres précédents. En particulier, le PIB de l’industrie du matériel de communication sans fil a augmenté pour un troisième trimestre consécutif, en hausse de 3,0 % à la fin de 2008. De plus, le PIB de l’industrie du matériel de communication par fil est demeuré assez stable au cours de la période visée en comparaison des reculs importants enregistrés aux deuxième (-8 %) et troisième (-18 %) trimestres de 2008. Depuis le début de 2006, les tendances inverses affichées par ces deux industries se sont accentuées. De fait, l’industrie du matériel de communication sans fil a doublé, tandis que celle du matériel de communication par fil a chuté de près de 50% au cours de la période visée. Ces deux dernières années, la croissance de l’industrie du matériel de communication sans fil a fortement tiré celle de l’ensemble de l’industrie du matériel de communication.

 Tableau PIB réel, industries du matériel de communication par fil et sans fil

Source : Industrie Canada

… ainsi que la croissance des livraisons.

Les livraisons de matériel de communication ont enregistré une croissance de 6,8% au cours de ce trimestre, dont les trois quarts sont attribuables aux livraisons de matériel de communication sans fil. Cette industrie a progressé de 7,7 % à la fin de 2008 et affiché une croissance exceptionnelle depuis la fin de 2006, en hausse de 93 % depuis. Malgré la progression des livraisons de matériel de communication par fil (5,0 %) au cours du trimestre, celles-ci ont suivi une tendance à la baisse depuis le début de 2006. Comme pour le PIB, la croissance des livraisons de matériel de communication sans fil tire celle des livraisons de l’ensemble du matériel de communication, mais dans une moindre mesure.

 Tableau livraisons manufacturières, industries du matériel de communication par fil et sans fil

Source : Industrie Canada

Les exportations du matériel sans fil surclassent celles du matériel par fil depuis les six derniers trimestres…

Au cours du dernier trimestre de 2008, les exportations de l’ensemble du matériel de communication (1,9 %) a crû grâce la forte croissance enregistrée par les exportations de matériel de communication sans fil (15 %). En revanche, les exportations de matériel de communication par fil ont chuté de 10,3 % au cours du trimestre et suivent une tendance baissière depuis le deuxième trimestre de 2006. Les exportations de matériel par fil ont toujours dépassé celles du matériel sans fil, mais en 2008, l’écart entre les deux s’est réduit et à la fin de l’année, les exportations de matériel sans fil ont surclassé celles de matériel par fil. Les exportations de matériel de communications sans fil ont considérablement fluctué depuis le début de 2006 et ont dirigé la croissance de l’ensemble de l’industrie du matériel de communication au cours des quatre derniers trimestres.

 Tableau exportations, industries du matériel de communication par fil et sans fil

Source : Industrie Canada

En résumé, le mouvement de l’industrie canadienne du matériel de communication en faveur de la production du matériel de communication sans fil est devenu évident depuis 2006. Elle répond à la demande croissante de ce type de matériel sur les marchés intérieur et internationaux. À la fin de 2008, le matériel de communication sans fil représentait 77 % de la valeur ajoutée (PIB), 67 % des livraisons et 54% des exportations de matériel de communication canadien. Il y a trois ans (premier trimestre de 2006), ces taux n’étaient respectivement que de 47 %, 38 % et 30 %.

* Notes

1. Les tendances pour l’emploi observées dans ce document sont basées sur l’Enquête sur l’emploi, la rémunération et les heures (EERH). Ces tendances peuvent être légèrement différentes des tendances basées sur les enquêtes annuelles spécifiques à certaines industries et utilisées pour le Profil statistique des technologies de l’information et des communications (PSTIC). Bien que les données de l’EERH peuvent ne pas être aussi fiables que celles des enquêtes industrielles spécifiques, les données de l’EERH fournissent toutefois une indication de la situation courante de l’emploi.

2. Les données utilisées dans ce document sont ajustées pour la saisonnalité.

Sylvain de Tonnancour est analyste à Industrie Canada