Le notocollant virtuel


Patrice Guy - 05/07/2007

ESSAI LIBRE Le passage au numérique ne nous a pas libéré du besoin de prendre une note ici et là, au gré de nos déplacements Internet ou du cheminement de nos idées. Au lieu de disposer des notocollants jaunes autour de votre écran, utilisez au moins la version virtuelle, et libre, du célèbre « Post-It ».

Il nous arrive souvent d’avoir à noter un téléphone, griffonner une adresse de courriel ou noter un truc à faire ou à aller chercher avant de quitter le travail. Rien qui vaut la peine d’aller dans son logiciel de gestion d’information personnel et d’y ajouter une tâche ou d’y créer une note. Avant de passer notre vie dans Outlook, Notes ou Entourage, et que nos activités se déclinaient dans les pages de notre agenda Quo Vadis, il nous arrivait fréquemment de coller sur une page un, voire plusieurs, de ces petits bouts de papier jaunes, roses ou verts, les fameux « Post-It » ou « Notocollant » qui ont fait la fortune du fabricant 3M.

Disponibles dans tous les formats et couleurs, plastifiés ou non, dans des distributeurs ou en petits paquets, ces petits feuillets autocollants sont passés à l’ère numérique pour supporter une fonction bien spéciale : noter les mots de passe et les coller au pourtour de l’écran. Cette pratique à sécurité douteuse devrait désormais être révolue avec toutes les campagnes concernant la protection de la vie privée et les bonnes pratiques en matière de sécurité informatique. Du moins, nous l’espérons. Mais le besoin de prendre de courtes notes est toujours là.

À bas les petits bouts de papier, à l’ère d’Internet ces petits feuillets doivent résolument passer du pourtour de l’écran à l’écran lui-même. Les utilisateurs de Mac connaissent depuis longtemps l’application « Aide-Mémoire » (ou « Stickies »), comprise avec chaque Mac, mais les utilisateurs de Windows n’ont pas ce plaisir. Pour répondre à ce besoin, nous avons testé sur notre Thinkpad T43p de Lenovo l’application A-Note, disponible en code source libre. Trouvée sur le site SourceForge, cette application simple et légère (un fichier de moins de 1 Mo à télécharger; l’application fait à peine plus de 1 Mo installé et occupe moins 10 Mo de mémoire à l’exécution), la plus récente version date d’octobre 2004. Certains intervenants sur le forum SourceForge dédié à cette application ont tenté vainement de contacter l’auteur, mais sans succès. Ce qui n’empêche pas l’application d’être entièrement fonctionnelle et je n’ai rencontré aucun pépin à l’utiliser.

Caractéristiques et fonctionnalités

L’application s’installe dans la zone d’information (system tray) à droite de la barre de tâches sous Windows et peut se charger automatiquement au démarrage du système. On peut créer une nouvelle note en cliquant sur l’icône du petit carré jaune de la zone d’information ou encore grâce à un raccourci de clavier que vous aurez défini au préalable. On peut ajuster de nombreux paramètres pour les notocollants virtuels, notamment leur couleur, la police de caractère utilisée, le déclenchement d’une alarme à un moment précis, la transparence des notes, etc.

La seule fonctionnalité qui nous a fait défaut est la synchronisation sur un serveur, de manière à accéder à ses notes depuis un ordinateur de bureau et d’un ordinateur à la maison. Toutefois, nous avons pu transporter nos notes d’un ordinateur à l’autre en utilisant la fonction d’import/export qui génère un fichier XML. Le texte des notes est d’ailleurs encrypté, pour ajouter un minimum de sécurité.

On peut minimiser les notes, les garder en avant-plan (mais voir nos autres fenêtres selon le degré de transparence choisi) ou encore faire en sorte que toutes les notes soient minimisées sur le côté gauche ou droit de l’écran. Il est même possible de paramétrer l’endroit où apparaîtra une nouvelle note sur l’écran. On peut par ailleurs envoyer une note par courriel.

En matière de productivité personnelle, les petits outils ont souvent une grande valeur. La petite application A-Note, loin de révolutionner la gestion de votre temps ou de vos tâches, trouvera son utilité quotidienne pour prendre une note à gauche ou à droite, se faire rappeler de ne pas l’oublier par une alarme et ajouter un peu à son efficacité.




Tags: , ,