L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 05/05/2006

Résultats de premier trimestre chez BCE – Résultats de premier trimestre et acquisition chez Isacsoft – Transaction stratégique pour Amadeus International et DMR Fujitsu

Résultats de premier trimestre chez BCE

L’entreprise déclare des revenus de 4,7 milliards de dollars, ce qui constitue une augmentation de 2,2 % par rapport à la même période de l’année fiscale précédente. Le bénéfice net du trimestre est de 907 M$ comparativement à 1 043 M$ pour le premier trimestre de 2005.

Une charge de 88 M$ a notamment été comptabilisée en rapport à la réduction du nombre d’employés, de la consolidation de biens immobiliers et d’autres éléments, notamment à la suite de l’annonce de mesures draconiennes le 1er février dernier.

L’entreprise a également cédé au cours du trimestre une importante partie de sa participation dans la firme de services-conseils CGI. Lors du dernier trimestre de l’année 2005, BCE avait aussi annoncé une réduction de sa participation dans la filiale Bell Globemedia.

BCE souligne que les revenus reliés à des services de prochaine génération, dits « de croissance », comme les services sans fil, vidéo et Internet ont constitué 47 % du total des revenus générés au cours du trimestre, alors qu’au terme du premier trimestre de l’année 2005 les revenus associés à ces services avaient représenté une proportion de 42 % des revenus. Selon l’entreprise, ces revenus devraient représenter 55 % du total des revenus de Bell.

Les initiatives de réduction des coûts ont permis à Bell d’économiser 125 M$ au terme du trimestre et l’entreprise compte poursuivre le déploiement de telles mesures durant le reste de l’année. La poursuite des programmes de réduction d’effectifs, la réduction en cours des dépenses d’approvisionnement ainsi que la redéfinition de ses processus de base sont également au programme de l’organisation d’ici la fin de 2006.

Dans le secteur résidentiel, où l’entreprise exerce une stratégie d’augmentation du nombre de foyers qui utilisent des bouquets de produits par le biais de la consolidation des relations avec la clientèle fidèle, les revenus ont été de 1,869 milliard, en augmentation de 0,7 % en rapport à la même période de l’année fiscale 2005. Le bénéfice net s’établit à 503 millions, en baisse de 4,4 % en rapport avec le trimestre précédent. L’entreprise a souligné une diminution de sa clientèle au niveau des liaisons filaires.

Dans le secteur des entreprises, les revenus ont été de 1,509 milliard, en croissance de 2,1 % en comparaison avec le premier trimestre de l’année 2005, le bénéfice net est de 205 M$, soit une baisse de 14,6 % en comparaison avec la période équivalente de l’année précédente. Des réductions en matière de services de voix et de données sont notamment rapportées par l’entreprise.

Dans le secteur de services sans fil, BCE rapporte des revenus de 804 M$ en hausse de 12,8 % par rapport à 713 M$ au premier trimestre de 2005. Les produits d’exploitation de la division Bell Globemedia pour le trimestre ont été de 394 M$, en hausse de 10,7 % par rapport au premier trimestre de 2005, mais le bénéfice net de 45 M$ est en baisse de 30 %. Les revenus de la division Télésat ont été de 118 M$, en hausse de 9,3 %, alors que le bénéfice net s’est chiffré à 39,2 M$.

L’entreprise a également indiqué que les revenus de ses divisions des services vidéo et des services Internet haute vitesse ont connu une croissance au cours du trimestre.

Résultats du premier trimestre et acquisition chez Isacsoft

Isacsoft, une entreprise qui fournit des solutions logicielles pour l’impartition des processus d’affaires, de la formation en technologie de l’information et des services de conseil dans le domaine des systèmes, a dévoilé les résultats financiers du premier trimestre de son année fiscale 2006 qui s’est terminé le 31 mars dernier.

L’entreprise a obtenu des revenus de 3 954 362 $, ce qui constitue une diminution de 1 553 307 $ en comparaison avec les revenus du trimestre correspondant de l’année fiscale 2005. L’implémentation d’un plan de restructuration déployé durant le premier trimestre de 2005, la vente d’activités non stratégiques et la décision de quitter le domaine de l’enseignement agréé expliqueraient cette baisse des revenus.

Malgré cette baisse de revenus, l’entreprise a tout de même pu dégager un profit net au terme du trimestre de 297 812 $ comparativement à une perte nette de 349 345 $ pour la période équivalente de l’année fiscale précédente.

D’autre part, l’entreprise a annoncé qu’elle a acquis toutes les actions en circulation de Conixio, autrefois connue sous la division de formation du Groupe 3-Soft, qui fournit des services de formation technique pour les produits Microsoft et d’autres types de formation dans le domaine des technologies de l’information.

Serge Beauchemin, le président de Conixio agira dorénavant à titre de conseiller stratégique en commercialisation pour Isacsoft. L’an dernier, les revenus de Conixio ont été de près de 800 000 $.

Transaction stratégique pour Amadeus International et DMR Fujitsu

L’entreprise Amadeus International de Québec, qui développe des solutions de gestion du contrôle des processus de conformité, a réalisé une transaction avec l’entreprise de services-conseils DMR Fujitsu pour la vente de sa division de services-conseils en gestion de la conformité financière, qui portait jusqu’à récemment le nom de M3K Solutions, pour près de 3,6 millions de dollars.

La transaction inclut la vente d’actifs tels que les contrats en cours avec les clients, les employés et les sous-traitants, ainsi que la propriété intellectuelle requise à l’offre de services de consultation en matière de conformité.

Amadeus International avait procédé en juin 2005 à l’acquisition de M3K Solutions, alors une firme indépendante de services-conseils spécialisée en gouvernance d’entreprise et en conformité financière. Cette acquisition, selon Amadeus, a contribué à la croissance « significative » de sa visibilité sur le marché des sociétés publiques. La transaction a également procuré à l’entreprise une expertise et un capital intellectuel en rapport à la conformité à la loi Sarbanes-Oxley aux États-Unis et à la loi 198 au Canada pour l’optimisation de eQCM, une solution de contrôle des processus de conformité.

Amedeus International et DMR Fujitsu se sont engagées à négocier une entente de partenariat qui aura pour but l’optimisation de la solution eQCM à l’aide de services d’experts-conseils. Amadeus continuera de se concentrer au développement et à la vente de sa solution vedette, notamment par la vente de licences de logiciels et la prestation de services de maintenance annuelle et de services professionnels.

La transaction doit être approuvée par la Bourse de Croissance TSX ainsi que par certains créanciers d’Amadeus.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+