L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 16/12/2005

Mitec publie ses résultats financiers de deuxième trimestre, alors que Logibec et Cogeco font le bilan de l’année fiscale 2005.

Mitec Telecom, l’entreprise montréalaise qui conçoit et commercialise des produits à radiofréquence pour le secteur des télécommunications, a généré un chiffre d’affaires de 9,5 millions $ au deuxième trimestre de son année fiscale 2006, ce qui représente une diminution de 41 % en comparaison avec les 16.2 millions $ obtenus lors du trimestre équivalent de l’exercice 2005.

À la suite de changements réalisés au niveau de la structure et la culture de l’entreprise ces derniers mois, notamment par la simplification de sa structure de gestion, la réduction des effectifs et l’amélioration de la performance opérationnelle, la perte nette a été limitée à 4,7 millions $. Lors du trimestre correspondant de l’exercice 2005, la perte nette avait atteint près de 4,9 millions $.

Le faible niveau des ventes du secteur des télécommunications, la synchronisation des occasions d’affaires pour les produits d’ingénierie destinés aux applications et la réduction des dépenses en capital d’importants clients dans le secteur des communications par satellite ainsi que le regain du dollar canadien face à la devise américaine expliquent les résultats obtenus par l’entreprise.

Le premier semestre de l’année fiscale 2006 a résulté en un chiffre d’affaires de 22,8 millions $, ce qui représente un recul de 17 % en comparaison avec les 27,7 millions $ obtenus lors du premier semestre de l’année fiscale 2005. La perte nette de 10 millions $ représente une légère amélioration lorsqu’elle est comparée à la perte nette de 10,8 millions $ qui avait été cumulée au premier semestre de l’exercice 2005.

Logibec

Logibec Groupe Informatique, l’entreprise de Montréal qui commercialise, implante et supporte des systèmes d’information dans le secteur de la santé et des services sociaux, a réalisé un chiffre d’affaires de 9,4 millions $ au terme du quatrième trimestre de son année financière *2005. Il s’agit d’une amélioration de 54 % en comparaison avec les revenus de 6,1 millions $ générés lors du dernier trimestre de l’exercice fiscal 2004. Le profit net trimestriel est d’environ 1,1 million de dollars, alors qu’il s’élevait à 727 000 $ au dernier trimestre de l’année fiscale précédente.

Pour l’année entière, les revenus ont atteint 31,8 millions $, soit une augmentation de 15 % en comparaison avec les 27,8 millions $ obtenus lors de l’exercice financier 2004. Le profit net est établi à 4,5 millions $, en hausse de 51 % en comparaison avec les profits de 3 millions $ obtenus au terme de l’année fiscale 2004.

L’entreprise précise que l’augmentation des revenus est principalement attribuable aux activités de la filiale MDI Technologies de Saint-Louis aux États-Unis qui a été acquise par Logibec au printemps dernier. La croissance des revenus des activités canadiennes a été de l’ordre de 4 %. Les revenus récurrents, soit les droits annuels d’utilisation des logiciels, la maintenance logicielle et le soutien technique, ont représenté 74 % de l’ensemble des revenus, alors que les revenus non récurrents n’ont augmenté que de 2 % en raison d’une régionalisation du secteur de la santé au Québec.

L’entreprise a obtenu au cours du quatrième trimestre plusieurs mandats de développement personnalisé et d’implantation, ce qui laisse présager à l’entreprise une croissance des revenus pour l’année fiscale 2006 fraîchement entamée.

Cogeco

Cogeco, l’entreprise québécoise du secteur des communications présente sur les marchés résidentiels et d’affaires du Québec et de l’Ontario, a obtenu des revenus de 675,6 millions $ au terme de son année financière 2005, ce qui représente une augmentation de 4,2 % en comparaison avec les revenus de 648,1 millions $ obtenus lors de l’année fiscale précédente. La réduction de la valeur de l’écart d’acquisition et d’autres actifs incorporels expliquent en partie la perte nette qui atteint 19,8 millions $.

La filiale de câblodistribution a toutefois connu une amélioration encourageante, avec des revenus de 554,4 millions $ et un bénéfice net d’exploitation de 102,4 millions $. Lors de l’année financière 2004, les revenus avaient atteint 526,4 millions $ alors que le bénéfice net était de 63,6 millions $.

Cette filiale inclut les services de télévision analogique, numérique et à haute définition, d’accès à Internet commuté et à haute vitesse ainsi que la téléphonie numérique. Le nombre de clients des services numériques a ainsi augmenté de 22,5 % au cours de l’année, tandis la clientèle du service Internet à haute vitesse a augmenté de 15,9 %. L’entreprise a également perdu 2 400 clients de son service de base d’accès à Internet.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+