No related posts found!

L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 21/09/2007

Résultats trimestriels et réorganisation chez Komunik – Nstein forcée d’apporter des précisions – Tecsys change ses clauses contractuelles – Contrat renouvelé et nouveaux contrats pour Lyrtech – D’autres contrats pour CGI

Résultats trimestriels et réorganisation chez Komunik

L’entreprise Komunik de Montréal, qui est spécialisée en solutions de gestion des ressources en communications, a généré des revenus de 14,5 millions $ lors du premier trimestre de son année financière qui a pris fin le 31 juillet dernier. Ces revenus sont en forte augmentation en comparaison avec les revenus de 1,6 million $ du premier trimestre de l’année précédente.

Le rapport financier déposé sur le site Sedar fait état d’une perte nette de 674 261 $, alors que le premier trimestre de 2006 s’était terminé par un bénéfice net de 67 886 $. Les dépenses administratives, les coûts de dépréciation, les dépenses financières et la dette à long terme ont augmenté de huit à dix fois d’année en année.

À la fin de ce trimestre, Komunik a acheté Groupe Datamark Systems de Laval, qui est spécialisée en services d’impression de documents commerciaux et qui emploie 750 personnes au Canada et aux États-Unis. Cette entreprise, au terme de son premier trimestre financier qui s’était terminé en mai dernier, avait généré des revenus de 25 384 000 $ et une perte nette de 267 000 $.

En conséquence de l’acquisition, Komunik a été scindée en trois unités d’affaires, soit Datamark, qui regroupe les activités de l’entreprise achetée, Konversation, qui se spécialise en marketing relationnel, et Intramedia, qui procure des services-conseils en impression.

Jeffrey Zunenshine, qui était président et directeur général de Datamark depuis 1978, s’est fait montrer la porte de sortie plus tôt cette semaine. Pour sa part, Luigi Fuoco, le vice-président finances, quittera l’entreprise à la fin d’octobre.

Nstein forcée d’apporter des précisions

L’entreprise Nstein de Montréal, qui est spécialisée en solutions logicielles de gestion de contenu pour les industries de l’édition électronique et des médias, a publié un notice pour apporter des précisions à propos de six contrats qui ont été annoncés en juin, juillet et août dernier.

En fait, l’émission de cet avis émane d’une requête formulée par la Bourse de croissance TSX, à laquelle Nstein est inscrite, en raison de l’absence de détails financiers dans les communiqués qui faisaient état de l’obtention de ces contrats. Les contrats en question ont été établis avec la Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ), les publications françaises La Dépêche du Midi et La Provence, Canoe.ca, La Presse Canadienne et Gesca Numérique.

Nstein indique qu’elle n’a pas divulgué les clauses financières de ces contrats « car il s’agit d’informations stratégiques qui, si publiées, pourraient affecter [sa] compétitivité – les compétiteurs ayant ainsi accès à [sa] structure de prix. » L’entreprise ajoute qu’elle estime que « la valeur financière de ses contrats, sur une base individuelle, n’a pas d’impact matériel important sur [ses] affaires. » Nstein affirme toutefois que la divulgation de l’obtention de contrats « est nécessaire afin de démontrer que sa technologie correspond aux attentes des clients potentiels de l’industrie des médias et de l’édition électronique »…

L’entreprise précise néanmoins que les revenus de licence des cinq premiers contrats ont été inclus aux revenus du deuxième trimestre financier qui a pris fin le 9 août, alors que ceux qui émanent de la dernière entente seront inclus à ceux du trimestre en cours.

Tecsys change ses clauses contractuelles

L’éditeur de logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement Tecsys a indiqué que son conseil d’administration avait voté en faveur d’une modification à l’entente de licence et de maintenance de ces logiciels. Dorénavant, les nouveaux clients pourront se procurer des services de maintenance annuelle de façon optionnelle, alors qu’ils étaient auparavant obligatoires.

Tecsys indique que ce changement lui permettra de comptabiliser les revenus associés aux licences lors de la signature de l’entente et de la livraison des logiciels. Auparavant, elle devait répartir ces revenus sur les douze mois de la période de soutien des logiciels. Le président et chef de la direction de Tecsys, Peter Brereton, croit que ce changement fera augmenter le bénéfice net de l’année financière 2008 de 900 000 $.

Rappelons qu’en 2006, Tecsys avait dû corriger les résultats de plusieurs années financières en raison du moment de comptabilisation des revenus associés au soutien de ses logiciels.

Contrat renouvelé et nouveaux contrats pour Lyrtech

L’entreprise Lyrtech de Québec, qui conçoit et fabrique des solutions de traitement de signaux numériques, a renouvelé un contrat de conception, de mise au point et de fabrication avec le concepteur de technologies audio et ambiophoniques Neural Audio.

En 2004, Lyrtech avait décroché un contrat de 4,5 millions $ auprès de Neural Audio pour concevoir et fabriquer 50 000 unités d’un dispositif de son ambiophonique destiné au marché de la stéréophonie automobile. Les technologies de Neural Audio sont utilisées par plusieurs grands fabricants de produits d’électroniques, dont Sony, Yamaha, Pioneer, Denon et Marantz, ainsi que le diffuseur de radio numérique par satellite XM.

Lyrtech a également indiqué qu’elle avait obtenu des contrats évalués à 4,6 millions $ de la part d’entreprises majeures comme Texas Instruments et Panasonic depuis le début du deuxième trimestre de son année financière 2007. La majeure partie de ces contrats, d’une valeur 4,1 millions $, a trait à des plates-formes de développement et à des services d’ingénierie clé en main. Ces commandes mettront à profit une expertise en algorithmes en communications mobiles de l’entreprise québécoise.

D’autres contrats pour CGI

L’entreprise de services-conseils CGI ne ménage pas ses transports, puisqu’elle a paraphé un contrat d’impartition des TIC de sept ans avec Bombardier Produits Récréatifs, l’entreprise spécialisée en motoneiges, motos marines et autres véhicules qui a été essaimée du fabricant d’équipements de transport Bombardier http://bombardier.com/. Le contrat de portée internationale a trait à l’impartition des sites Web publics, des solutions de veille commerciale, des infrastructures du progiciel de gestion intégré SAP, ainsi qu’à l’exploitation et au soutien d’une application de commerce électronique interentreprises.

CGI a aussi signé un renouvellement de contrat avec la Colombus Metropolitan Housing Authority, un organisme responsable du logement social en Ohio aux États-Unis. Ce contrat a trait à la prestation des services de traitement liés à l’administration des allocations d’aide au logement multifamilial, au nom du Département américain du Logement et de l’Urbanisme.

Également, la firme de services-conseils a obtenu un contrat de cinq ans, évalué à 17,5 millions $US, pour la fourniture de la solution Web de progiciel de gestion intégré AMS Advantage 3 au comté d’Orange, en Californie, dans le cadre d’une mise à niveau des systèmes d’information utilisés pour les finances et les achats.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags:

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+