L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 02/11/2007

Des nominations, des résultats financiers et des contrats ont constitué l’activité économique de la semaine pour l’industrie québécoise des technologies de l’information.

Nouveau patron chez Kangourou Média

L’entreprise Kangourou Média de Montréal, qui commercialise des systèmes de diffusion de contenus multimédias vers des consoles mobiles dans divers secteurs de l’industrie du sport, a nommé Robert Mimeault au poste de président et chef de l’exploitation.

M. Mimeault a été chef de la direction dans les entreprises ontariennes Televitesse Systems et Hullo ainsi que chez Versatel Networks de Gatineau. Il sera responsable de la supervision du marketing, des ventes et du développement des affaires, alors que Marc Arseneau, le fondateur et chef de la direction de l’entreprise, s’occupera de la supervision des activités de développement et de l’orientation stratégique.

Pour l’instant, les produits de Kangourou sont mis à la disponibilité des spectateurs en Formule Un et de la série NASCAR en course automobile ainsi qu’aux spectateurs de la National Football League. L’entreprise québécoise a également réalisé un essai en Europe lors d’un championnat de golf.

Nombreux changements chez Audiokinetic

Chez Audiokinetic de Montréal, un éditeur de solutions de création audio pour les développeurs de jeux vidéo, le poste de président et chef de la direction a été confié à André Nadeau. M. Nadeau, qui a auparavant occupé les fonctions de vice-président exécutif chez Oberthur Gaming Technology du secteur des loteries vidéo, remplace Martin H. Klein, qui a fondé Audiokinetic en 2000.

Du même souffle, Audiokinetic a annoncé la promotion de Geneviève Laberge au poste de vice-présidente des ventes, l’arrivée de Will Mendez au poste de représentant de ventes et la nomination de Karine Légeron au poste de directrice du marketing et des communications.

Par ailleurs, le développeur et éditeur de jeux vidéo Activision a choisi d’intégrer le moteur sonore interactif WaveWorks d’Audiokinetic pour le développement de certains titres dans ses divers studios répartis sur la planète. Le moteur sera utilisé pour simplifier la production des éléments audio des jeux sur plusieurs plates-formes. Notons au passage que le studio Beenox de Québec appartient à Activision.

Troisième trimestre complété chez Miranda

Technologies Miranda de Montréal, qui est spécialisé en matériel et logiciels de haute performance pour l’industrie de la télédiffusion, rapporte des ventes de 31,6 millions $ au terme du troisième trimestre de son année financière 2007, qui a pris fin le 30 septembre. Il s’agit d’une augmentation des revenus de 24  % en rapport avec le troisième trimestre de l’année financière 2006.

Le bénéfice net est de 3,3 millions $, alors qu’il était de 4,3 millions $ au terme de la même période de l’année financière précédente. Selon l’entreprise, la vigueur du dollar canadien a eu un impact sur la conversion de la valeur des filiales étrangères.

Pour les trois trimestres complétés, Miranda rapporte des revenus de 80,5 millions $, contre 77,8 millions à la fin des périodes correspondantes de l’année financière précédente. Le bénéfice net, de 6,2 millions $, est en recul net lorsque comparé au bénéfice net de 11,8 millions $ que l’entreprise avait généré en 2006 après trois trimestres.

Les frais de vente, généraux et administratifs, les dépenses en recherche et développement, les pertes dues à la variation du taux de change et la rémunération à base d’actions ont été plus élevées au cours des périodes complétées en 2007 qu’en 2006. Les crédits d’impôt affectés à la R&D ont également été moindres en 2007 que l’année précédente.

Contrats américains en espagnol et en anglais pour Nstein

L’entreprise Nstein de Montréal, qui commercialise des solutions de publication en ligne de contenus numériques dans l’industrie des médias, a paraphé deux nouveaux contrats aux États-Unis et en Angleterre.

En premier lieu, l’éditeur ImpreMedia a opté pour les solutions de publication en ligne de Nstein afin de procéder à la centralisation des contenus écrits, illustrés, audio et vidéo qui proviennent de ses publications, comme El Diario, La Vibra et La Opinisn. L’implantation des solutions sera réalisée par le biais d’une agence interactive nommée StudioCom. ImpreMedia serait le plus grand éditeur de journaux en langue espagnole aux États-Unis, avec une distribution de publications dans 23 villes.

D’autre part, News International, qui est la filiale anglaise de l’entreprise américaine d’envergure mondiale News Corporation, a choisi de recourir au moteur d’analyse sémantique de Nstein pour procéder à l’indexation des images, dans le cadre d’un projet nommé Content Gateway. Nstein fournira également des services professionnels de développement d’une taxonomie personnalisée. News International est l’éditeur des journaux News of the World, The Sun, The Sunday Times et The Times.

Nstein clame que ces entreprises sont les treizième et quatorzième organisations à avoir paraphé des ententes avec elle depuis le début de l’année. Dans les deux cas, Nstein n’a pas révélé la valeur des contrats, en vertu d’une politique interne de non-divulgation des clauses financières des contrats.

Commercialisation fructueuse en Ontario pour ZoomMed

ZoomMed de Montréal, un éditeur de logiciel d’information médicale et de prescription à l’aide d’un ordinateur de table ou de poche, annonce que six cliniques, qui regroupent trente médecins, ont opté pour son logiciel Prescripteur ZRx depuis le début d’une campagne de commercialisation en Ontario.

ZoomMed affirme que plus de 920 médecins du Québec utilisent pour l’instant l’application commercialisée.

Bilan d’année financière 2007 pour Amadeus

Amadeus International de Québec, qui produit des solutions logicielles de gestion de la qualité et de la conformité à l’intention des entreprises, rapporte des revenus de plus de 1,8 million $ pour l’année financière 2007, qui a pris fin le 30 juin dernier. Il s’agirait d’une augmentation des revenus de 9,6 % en comparaison avec les revenus de l’année financière 2006.

La perte nette est de 1 273 904 $, comparativement à une perte nette de 1 735 599 $ en 2006, pour les activités qui ont été poursuivies par l’entreprise en 2007. Au terme de l’année financière précédente, la perte nette, incluant les activités abandonnées, était de plus de 4,1 millions $. En novembre 2006, Amadeus a cédé son unité d’affaires en services-conseils à DMR Fujitsu.

Les revenus du quatrième trimestre ont été de 265 997 $, en légère hausse lorsqu’ils sont comparés aux revenus de 256 066 $ du trimestre correspondant de l’année financière précédente. Le bénéfice net des activités poursuivies est de 39 488 $, alors qu’une perte nette de 120 534 $ pour les activités maintenues avait été rapportée pour le dernier trimestre de l’année financière 2006.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+