L’économie des TI en bref


Steeve2 - 07/03/2008

D-BOX, TECSYS, Amadeus et Isacsoft ont diffusé leurs récents bilans financiers. CAE et Nstein signent des ententes avec des clients outre-mer.

Résultats en hausse pour D-BOX

Technologies D-BOX, fournisseur de technologies de génération de mouvement pour l’industrie du divertissement, a réalisé des revenus d’exploitation de 949 117 $ au cours du troisième trimestre de 2008, comparativement à 875 484 $ pour la même période de l’an passé. Malgré l’accroissement soutenu des ventes de produits D-BOX, en hausse de 19 % par rapport à la période précédente, les revenus d’exploitation sont demeurés stables, reflétant la baisse des ventes aux équipementiers du marché des arcades et l’effet négatif du taux de change.

Au cours de ce trimestre, l’entreprise de Longueuil a conclu des ententes avec les studios et distributeurs américains Walt Disney Studios Home Entertainment, Lionsgate et Twentieth Century Fox Home Entertainment concernant l’intégration de la technologie du code de mouvement D-BOX Motion Code à certains films sortis en format Blu-ray. D-BOX a par ailleurs lancé la chaise GP-200FS, conçue pour le marché des jeux de simulation de vol, à l’expo-conférence AVSIM Fancon, marquant l’entrée de la firme québécoise dans le marché des jeux vidéo.

TECSYS accroît ses revenus

TECSYS, un fournisseur montréalais de logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement, a annoncé les résultats du troisième trimestre de son exercice 2008 terminé le 31 janvier 2008. Les revenus totaux ont augmenté de 21 % pour s’établir à 28,3 M$ en regard de 23,3 M$ au cours de la période équivalente de l’exercice précédent.

À la fin du troisième trimestre, le carnet de commandes de TECSYS totalisait 20,7 M$, une hausse par rapport aux 17,8 M$ déclarés à la fin du trimestre précédent.

Résultats décevants pour Amadeus

Amadeus International, une firme de Québec éditrice de logiciels de gestion de la qualité et de la conformité en entreprise, a dévoilé ses résultats pour le second trimestre se terminant le 31 décembre 2007. Le chiffre d’affaires d’Amadeus a diminué de 28 %, pour s’établir à 324 278 $ pour le trimestre terminé le 31 décembre 2007, comparativement à 447 678 $ pour le trimestre correspondant de l’exercice antérieur. Pour les six premiers mois de l’exercice, le chiffre d’affaires a diminué de 29 % pour atteindre 737 294 $, comparativement à 1 037 813 $ pour la même période un an auparavant.

À l’automne 2007, Amadeus a intégré à son produit une fonctionnalité de gestion des contrôles internes qui aurait créé un vif intérêt de la part de sociétés qui recherchent une solution intégrée de gestion de la Gouvernance, du Risque et de la Conformité (GRC). Amadeus poursuivra ses efforts de commercialisation dans les secteurs très ciblés, à haute teneur réglementaire.

Revenus en baisse pour Isacsoft

L’entreprise Isacsoft de Montréal, qui est spécialisée en solutions de gestion des bibliothèques et en prestation de services technologiques aux entreprises, rapporte des revenus d’un peu plus de 10 millions $ pour l’année financière 2007 qui a pris fin le 31 décembre dernier. Les revenus associés aux logiciels et au soutien technique, aux solutions d’apprentissage et aux services professionnels ont été moindres qu’en 2006, alors que l’entreprise avait rapporté des revenus de plus de 11,8 millions $.

Isacsoft rapporte un bénéfice net de 991 102 $, alors que l’année précédente s’était soldée par une perte nette de plus de 10,4 millions $ qui était attribuable à un écart d’acquisition de plus de 10 millions $. Une partie du bénéfice est attribuable à la vente de ses actifs liés aux activités de formation à Synesis lors du dernier trimestre de 2007. L’entreprise avait acquis les actifs de la marque Versalys en 2005, puis avait acheté les entreprises CFG et Conixio, spécialisées en logiciels et en services liés à ce domaine, en 2006. L’entreprise a procédé à une réduction de ses coûts et au transfert de son siège social et de son équipe informatique durant l’année 2007.

Contrats de 52 millions $ pour CAE

CAE a signé des contrats portant sur la conception et la construction de quatre simulateurs de vol (FFS) et de dispositifs de formation CAE Simfinity d’une valeur de 52 millions $. Ces contrats signés avec Lufthansa Flight Training et Xiamen Airlines portent à 35 le nombre de ventes de simulateurs annoncées par CAE depuis le début de l’exercice 2008.

Lufthansa Flight Training a commandé un FFS Airbus A320 de la Série CAE 5000 et un FFS Boeing 747-8 Intercontinental de la Série CAE 7000 pour son centre de formation de Francfort, en Allemagne. La compagnie chinoise Xiamen Airlines a pour sa part commandé deux FFS Boeing 737-800 de la Série CAE 7000 ainsi qu’une série de dispositifs de formation CAE Simfinity pour son nouveau centre de formation situé près de l’aéroport international de Gaoqi.

Libération choisit Nstein

Le quotidien français Libération utilisera les solutions Web Content Management (WCM) et Text Mining Engine (TME) de Nstein Technologies afin de soutenir la refonte de son site Web et de développer une plate-forme de contenus générés par les usagers. La nouvelle équipe de direction du journal s’est engagée à faire du nouveau site un succès commercial et a ainsi choisi les solutions de la firme montréalaise Nstein afin de bâtir une plate-forme éditoriale multifonctionnelle.

La plate-forme de Nstein se connectera au système éditorial en place de Libération, assurant ainsi une chaîne de production continue des contenus papier vers le Web. L’architecture ouverte de la solution WCM de Nstein permettra la syndication de contenu entrante/sortante du site, renforçant ainsi le rayonnement du journal. La solution TME de Nstein sera également déployée afin de catégoriser et d’indexer le grand volume de contenus provenant de l’équipe éditoriale et des usagers du site.


À lire aussi cette semaine: La coopération fait la force Le CRTC opte pour la déréglementation des services de gros L’actualité des TI en bref Donner un sens à ses indicateurs de rendement Ménage numérique




Tags: , , , , , , , , , ,