L’économie des TI en bref


Alain Beaulieu et Jean Francois - 13/06/2008

L’hôpital Santa Cabrini utilisera un réseau convergent novateur. Contrats pour Tecsys et Kolombo Technologies. 20-20 Technologies, Lyrtech et MédiSolution diffusent des résultats financiers. Des nouvelles de LIPSO, CAE, DMR, PC Plus, Radialpoint, Procom Québec et Groupe iWeb.

Intégration voix-données-signes vitaux à l’hôpital Santa Cabrini

L’Hôpital Santa Cabrini de Montréal a mandaté le fournisseur d’équipements de télécommunications Nortel et l’intégrateur Bell Canada pour le déploiement d’un réseau convergent de communications.

Sur ce réseau, la voix, les données et l’imagerie médicale ainsi que les informations liées aux signes vitaux des services de surveillance des patients seront accessibles dans tout l’établissement par le biais d’un réseau filaire et sans fil. Outre vingt téléphones sans fil qui sont ajoutés à une soixantaine de téléphones filaires, le personnel de l’institution pourra utiliser une douzaine de moniteurs biomédicaux sans fil pour obtenir des informations essentielles sur l’état des patients, ce qui constituerait une première en Amérique du Nord.

Tecsys obtient un contrat d’un concessionnaire anonyme

Tecsys de Montréal, qui commercialise des logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement, a obtenu un contrat de remplacement d’un système de gestion d’entrepôt de la part d’un concessionnaire américain d’équipement lourd dont l’identité n’a pas été révélée. Le nouveau système de gestion sera utilisé dans un processus de distribution des pièces afin d’automatiser des activités de logistique qui étaient exécutées par des employés.

Le client, qui emploie 800 personnes et exploite quatorze centres, détient environ 65 000 pièces en stock, soit des pièces et des composantes usagées qui ont été faites sur mesure pour ces équipements qui sont âgés d’au moins huit ans. Les équipements vendus et loués par ce concessionnaire incluent des excavatrices, des groupes électrogènes et des moteurs de camion.

Les équipements de Sigma sous la loupe de Kolombo

L’entreprise Kolombo Technologies de Québec, qui est spécialisée en systèmes de gestion, de protection et d’antivol de machinerie et de véhicules industriels et commerciaux, a obtenu un contrat de surveillance de la part de l’entreprise Équipements Sigma de Saint-Georges-de-Beauce, un détaillant de machinerie de construction et de foresterie.

En vertu de l’entente, Kolombo Technologies, par le biais de son distributeur québécois DDACE, a fait installer son dispositif T-R-S 2000 sur les équipements à vendre du client afin de procéder au repérage et à l’immobilisation à distance de la machinerie lors d’un vol. Les dispositifs ont été ajoutés aux équipements qui sont vendus aux succursales de Sigma à Baie-Comeau, Chibougamau, Dégelis, Mont-Joli, Québec, Saguenay et Trois-Rivières.

Ce contrat est en vigueur depuis quelque temps, puisque Sigma déclare qu’une récente tentative de larcin a échoué en raison de la présence des dispositifs de Kolombo.

CAE acquiert un ex-centre de formation de Sabena

CAE de Montréal, qui conçoit et commercialise des simulateurs de vol pour l’aviation civile, commerciale et militaire, a procédé à l’achat du centre de formation Sabena Flight Academy.

Il s’agit d’un centre de formation, indépendant depuis 2004, qui a été exploité pendant près de soixante ans par la compagnie aérienne Sabena de Belgique, qui a déclaré faillite en novembre 2001. L’entreprise qui compte 135 employés exploite six simulateurs de vol dans un centre de formation à Bruxelles ainsi qu’une quarantaine d’avions à Mesa, en Arizona aux États-Unis, et offre des services de formation à des pilotes d’Afrique et d’Inde.

L’acquisition de cette entité fera augmenter la capacité de formation de CAE à quelque 1 400 stagiaires par année.

LIPSO s’entend avec Hub Télécom

L’entreprise montréalaise LIPSO Systèmes, qui fournit des solutions de code à barres pour téléphones mobiles, a signé un protocole d’accord avec Hub Télécom. Ayant son siège social à Paris, Hub Télécom commercialise des solutions de télécommunications, des solutions mobiles et des solutions avancées de communications permettant d’accompagner la croissance des aéroports et des sociétés dans le secteur du transport-fret-logistique.

S’il se concrétise, ce protocole d’accord permettra aux deux entreprises de distribuer conjointement leurs produits sur les marchés nord-américain, européen et du Moyen-Orient desservis par les deux firmes, contribuant ainsi à accélérer leur développement mutuel, mais aussi de collaborer au développement de nouvelles solutions communes à valeur ajoutée.

Profits en baisse pour Technologies 20-20

La firme lavalloise Technologies 20-20, qui fournit des logiciels de design d’intérieur 3D et de fabrication de meubles, a dévoilé ses résultats financiers pour le deuxième trimestre et la période de six mois terminés le 30 avril 2008. Les revenus réalisés au terme du deuxième trimestre ont atteint 21,9 millions $, en hausse de 24,8 % sur la période correspondante de l’exercice précédent, duquel montant la firme a dégagé un bénéfice net de 37 000 $, qui a été affecté par la situation difficile qui prévaut sur le marché américain. En comparaison, le bénéfice net atteignait 1,7 million $ un an plus tôt. Des revenus de 4,3 millions $ sont, en outre, directement attribuables à l’acquisition des firmes Planit(i) Fusion et Icovia.

Pour sa part, la période de six mois s’est soldée par des revenus de 38,7 millions $, en hausse de 16,7 % comparativement à l’exercice précédent. Plus de la moitié de cette somme, soit 56 %, provenait du marché nord-américain. Les entreprises récemment acquises ont, quant à elles, généré des revenus de 4,7 millions $. Le bénéfice net a totalisé 561 000 $, en baisse par rapport à la même période en 2007, alors qu’il atteignait 2,5 millions $.

Résultats financiers et pertes d’emplois chez Lyrtech

L’entreprise Lyrtech de Québec, qui conçoit et fabrique des solutions de traitement de signaux numériques audio, vidéo et de communications sans fil, rapporte des revenus de 2 millions $ pour le premier trimestre de son année financière 2008, qui a pris fin le 31 mars dernier. Ces revenus seraient en hausse de 100 000 $ en comparaison avec ceux du premier trimestre de l’année financière précédente.

Lyrtech, confirme avoir vendu et livré, au cours du trimestre complété, plusieurs plates-formes de développement et systèmes de vision intelligente qui ont été développés en partenariat avec les entreprises Texas Instruments et Xilinx .

La perte nette du trimestre est de 860 000 $, contre 650 000 $ lors de la période correspondante en 2007. La direction de Lyrtech rapporte que la vente de la division d’assemblage électronique Innovator et le retrait d’une ligne de crédit, qui ont entraîné de grandes dépenses, ainsi que les coûts de restructuration découlant de remboursements bancaires avaient rendus éprouvants les deux premiers mois de l’année. Lyrtech, qui était aux prises avec de sérieuses difficultés financières, avait annoncé en janvier la vente des actifs de sa division d’assemblage à l’entreprise Enigma de Vancouver.

Lyrtech a aussi annoncé qu’elle avait mis à pied 10 % de sa main-d’oeuvre, et que ces suppressions de postes devraient lui faire économiser 500 000 $ par année.

Résultats de fin d’année chez MédiSolution

Le fournisseur montréalais de solutions pour le secteur de la santé MédiSolution rapporte des revenus de 13,3 millions $ pour le dernier trimestre de son année financière 2008, qui a pris fin le 31 mars dernier. L’entreprise avait rapporté des revenus de 14,6 millions $ au terme de la période correspondante de l’année précédente. Le bénéfice net est de 850 000 $, contre 1,6 million $ lors du dernier trimestre de l’année financière 2007.

Ces résultats trimestriels auraient été influencés à la baisse par une réduction des revenus associés aux activités de soutien et de traitement de l’information et par une hausse de près de 300 000 $ des frais généraux et administratifs.

Pour l’année au complet, MédiSolution rapporte des revenus de 47,6 millions $. L’année précédente, l’entreprise avait produit 45,6 millions $ en revenus. Le bénéfice net est de 580 000 $, contre 180 000 $ lors de l’exercice financier 2007.

En quelques octets

Les villes de Laval et de Granby ont fait l’acquisition de la solution de géomatique GOcité 2.0 de la firme québécoise de services-conseils DMR pour soutenir leurs activités gestion des inventaires municipaux.

PC Plus, un fournisseur de services informatiques de l’arrondissement Saint-Léonard à Montréal, a fait l’acquisition de l’entreprise Thersol, de Sainte-Julie, qui est spécialisée en services d’entretien d’imprimantes.

Radialpoint, dont les revenus ont crû de 1 549 % entre 2002 et 2007, occupe la 40e position au palmarès de croissance canadien PROFIT 100, Procom Québec, avec une croissance de 662 %, la 96e position, et Group iWeb (627 %), la 100e position.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef et Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Que réserve l’avenir pour les laboratoires fédéraux en TIC? La plupart des crimes commis par Internet au Canada ne sont pas punis L’actualité des TI en bref De la santé de Steve Jobs et du cours de l’action d’Apple Ostracisme numérique




Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,