L’économie des TI en bref


Alain Beaulieu et Jean Francois - 04/09/2008

Medical Intelligence, D-Box, Prestige Telecom, Diagnos et Datacom Wireless publient leurs plus récents résultats financiers. La cour refuse rejette la requête d’ordonnance de Karol Brassard contre Clemex. Et plus encore.

Bilan de mi-année chez Medical Intelligence

L’entreprise Medical Intelligence Technologies de Québec, qui commercialise des solutions mobiles de téléassistance, incluant des bracelets antifugue, rapporte des revenus de 31 000 $ pour le deuxième trimestre de son année financière 2008 qui s’est terminé le 30 juin dernier. Les revenus étaient de 23 000 $ au terme du trimestre correspondant de l’année financière précédente.

La perte nette est de plus de 3,9 millions $, alors qu’elle était de 2,2 millions $ à la fin du deuxième trimestre de 2007. En plus d’une augmentation des frais de commercialisation, d’administration et de recherche et développement, l’entreprise a dû ajouter aux livres une provision de 1,2 million $ pour des stocks désuets. Une politique de l’entreprise prévoit la radiation des produits trois ans après leur assemblage ainsi que la réduction graduelle de leur valeur.

Au cours du trimestre complété, l’entreprise a obtenu une commande ferme évaluée à 1,5 million $ pour 2 500 appareils Urgentys qui seront utilisés par des travailleurs solitaires, paraphé une entente de partenariat avec une coopérative française pour l’essai de cent bracelets Vega pour des personnes ayant des troubles cognitifs, et obtenu une commande ferme de 500 bracelets Vega d’un club automobile d’Espagne. Également, des ententes de commercialisation ont été signées avec des partenaires au Luxembourg et au Royaume-Uni.

Pour le semestre complété, les revenus sont de 58 000 $, contre 39 000 $ l’année précédente. L’augmentation des divers frais d’exploitation ont contribué à une perte nette de 5,4 millions $, contre 3,4 millions $ au terme du premier trimestre de l’année financière 2007.

D-Box fait une perte accrue

D-Box, de Longueuil, qui se spécialise dans les systèmes de divertissement, a terminé son premier trimestre de 2009 avec des revenus de 1,13 million $, en hausse de 41 % sur les ventes de 802 538 $ réalisées au terme du même trimestre de 2008, et une perte nette de 1,06 million $, supérieure à celle enregistrée un an plus tôt, soit 997 850 $. L’entreprise attribue cette mauvaise performance par une augmentation des frais de vente et marketing et d’administration.

Pour permettre à l’entreprise d’améliorer sa performance financière, celle-ci entend prioriser à court et moyen termes trois axes de développement, soit le cinéma maison et le jeu vidéo dans le secteur du divertissement à domicile et le créneau du cinéma en salle dans le secteur du divertissement commercial.

Résultats financiers chez Diagnos

L’entreprise Diagnos de Brossard, qui est spécialisée en solutions d’extraction de données et d’intelligence artificielle pour le secteur minier, a produit des revenus de 510 229 $ lors du premier trimestre de 2009, qui a pris fin le 30 juin 2008. Il s’agirait d’une hausse de 150 % en comparaison avec les revenus de 203 843 $ du premier trimestre de l’année financière 2009. La moitié des revenus émane de services-conseils en forage de données, et l’autre en services d’extraction de connaissances. La perte nette du trimestre est de 397 272 $, contre 239 703 $ au premier trimestre de l’année financière 2008.

Au cours de cette période, Diagnos a paraphé deux ententes de forage de données d’une valeur de 230 000 $.

Karol Brassard vs. Clemex: ordonnance rejetée

Un juste de la Cour supérieure du Québec a rejeté la demande d’ordonnance de sauvegarde qu’avait exigé Karol Brassard envers l’entreprise Technologies Clemex de Longueuil, qui fabrique et commercialise des logiciels et des systèmes d’analyse d’images. La Cour entendra la cause selon les procédures habituelles à une date ultérieure.

M. Brassard, qui est l’un des actionnaires de l’entreprise depuis avril 2007, a intenté un recours devant les tribunaux parce qu’il estime que l’entreprise et ses administrateurs ont tenu des engagements « abusifs » dans le cadre d’un placement privé. Il souhaite que la Cour ordonne à Clemex de lui racheter ses actions ordinaires pour une somme de plus de 1,4 million $.

M. Brassard avait augmenté sa participation dans Clemex à deux reprises au mois de juin, pour ainsi détenir près du quart des actions de l’entreprise. Or, M. Brassard affirme qu’un acheteur potentiel s’était manifesté pour procéder à l’acquisition de Clemex, et que le conseil d’administration de l’entreprise, qui avait entamé en janvier 2008 un processus d’évaluation de ses alternatives stratégiques, a failli à ses obligations en refusant de répondre à cette lettre et de négocier en conséquence.

M. Brassard allègue également que le conseil d’administration de Clemex a failli à ses obligations en approuvant l’émission de 2,1 millions de nouvelles actions en août 2008 à plusieurs investisseurs, dont 20 % au président-directeur général Clément Forget.

Premier trimestre complété chez Prestige Telecom

Prestige Telecom de Montréal, qui est spécialisée en services d’ingénierie de réseau, d’approvisionnement, d’installation et de soutien pour la construction, l’exploitation et l’entretien de réseaux filaires, câblés ou sans fil, rapporte des revenus de 12,6 millions $ pour le premier trimestre de son exercice financier 2009, qui a pris fin le 30 juin dernier. Il s’agirait d’une augmentation des revenus de 47 % d’année en année et de 55 % en comparaison avec le trimestre précédent.

Prestige Telecom rapporte une perte nette de 1,6 million $ pour ce trimestre, alors qu’un profit de 100 000 $ avait résulté du premier trimestre de l’année financière 2008. Des indemnités de départ de 400 000 $ à la suite d’une rationalisation au siège social, mais surtout une dépense de 1,8 million $ liée aux frais de l’acquisition annoncée, mais non complétée de WesTower Communications d’Ontario, qui offre des services dans le même secteur d’activité. La transaction n’avait pas été terminée en raison de conditions difficiles dans le marché des capitaux au Canada.

En parallèle, Prestige Telecom continue d’oeuvrer à l’acquisition des actions en circulation de l’entreprise ontarienne Radian Communication Services, qui fournit des services aériens et techniques aux secteurs des communications et de la télédiffusion. Cette entreprise appartient à 89 % au portefeuille d’investissement Onex.

Résultats de deuxième trimestre chez Branchez-vous

L’entreprise québécoise Branchez-vous, qui exploite des portails de contenus et un réseau publicitaire sur Internet, a produit des revenus de plus de 1,28 million $ lors du second trimestre de l’année financière 2008 qui s’est terminé le 30 juin 2008. Ces résultats sont inférieurs aux revenus de 1,37 million $ du deuxième trimestre de l’année financière 2007, en raison de la fin de la représentation publicitaire des sites Web du groupe Astral Média. Les coûts des ventes ont été moindres, mais les charges d’exploitation ont été plus élevées qu’au terme de la période équivalente de l’année précédente.

L’entreprise rapporte une perte nette de 18 452 $ pour le deuxième trimestre de l’année financière en cours. Des documents financiers indiquent qu’un bénéfice net de 235 000 $ avait été obtenu lors du deuxième trimestre de l’année financière 2007.

Pour le semestre complété, Branchez-vous rapporte des revenus de plus de 2,19 millions $ et une perte nette de 26 065 $. Les six premiers mois de l’année précédente avaient pris fin avec des revenus de 2,22 millions $ et un bénéfice net de 292 543 $.

Bilan de mi-année chez Datacom Wireless

Datacom Wireless de Laval, qui est spécialisée en solutions de gestion de flottes de véhicules et en systèmes de protection contre le vol et de repérage de véhicules volés, rapporte des revenus de plus de 2,6 millions $ pour le premier trimestre de l’année financière 2008, qui s’est terminé le 30 juin 2008. Le trimestre équivalent de l’année précédente avait produit des revenus d’un peu plus de 2 millions $. La perte nette du trimestre est de 974 088 $, contre une perte nette de plus de 1,2 million $ au trimestre initial de l’année financière 2007.

Pour le semestre complété, les revenus sont de plus de 4,8 millions $ et la perte nette est de plus de 2,07 millions $. Le semestre équivalent de l’année financière 2007, les revenus étaient supérieurs à 3,7 millions $ et la perte nette était de plus de 2,27 millions $.

En quelques octets

Technologies Carrus, la filiale de Technologies Interactives Médiagrif de Longueuil qui commercialise un système de gestion des ateliers automobiles, a terminé l’acquisition de Systèmes BUS de Montréal, qui compte dans son portfolio des applications Web de traitement et de suivi des réclamations d’assurance automobile.

L’entreprise Groupe iWeb, qui est spécialisée en services d’hébergement IP, a paraphé une entente de financement de 22 millions $ avec la firme américaine Goldman Sachs.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef et Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Le logiciel libre reprend la voie des tribunaux De la coopération et de la synergie L’actualité des TI en bref Chrome de Google, un « killer app» ? Gain d’information ou déficit d’attention?




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , ,