L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 19/09/2008

Komunik diffuse des données financières partielles pour le premier trimestre de son année 2009. Nortel revoit encore une fois des prévisions trimestrielles à la baisse.

Résultats fragmentés chez Komunik

L’entreprise Komunik de Montréal, qui développe et commercialise des solutions de gestion des ressources en communications, notamment pour l’impression, la gestion documentaire et le marketing relationnel, rapporte des revenus de 22,5 millions $ pour le premier trimestre de l’année financière 2009 qui s’est terminée le 31 juillet dernier. Le trimestre équivalent de l’année financière précédente s’était soldé par des revenus de 14,5 millions $.

Toutefois, la seule autre donnée financière que révèle l’entreprise est un déficit de 130 000 $ avant taxes, dépréciation et amortissement, alors qu’un bénéfice de 410 000 $ avait été obtenu douze mois plus tôt. L’entreprise attribue ce déficit, entre autres, à l’application de frais de restructuration en mai 2008, alors que deux usines appartenant à Groupe Datamark Systèmes ont été fermées. Le site de dépôt de documents financiers SEDAR, contrairement aux attentes, ne contenait pas le rapport financier intermédiaire qui aurait pu procurer des informations additionnelles. L’entreprise affirme que les résultats financiers des deuxième et troisième mois du trimestre ont été meilleurs que ceux du premier mois.

L’entreprise, au cours des derniers mois, a démontré qu’elle éprouvait quelques carences financières au terme de l’acquisition de Groupe Datamark Systèmes. Notamment, les résultats de l’année financière 2008 ont fait état de revenus de 95 millions $, contre seulement 8 millions $ l’année précédente, mais aussi une perte de 6,2 millions $, alors qu’un bénéfice net de 475 556 $ avait été obtenu douze mois plus tôt.

Le lendemain de la parution de ces résultats, Komunik annonçait que Sébastien Demers, le responsable des opérations financières et cofondateur de l’entreprise, remplaçait l’autre cofondateur Alain Paquin au poste de président. Ce dernier a conservé le poste de président du conseil d’administration.

D’autres déboires pour Nortel

Le fournisseur canadien d’équipement de télécommunications Nortel revoit à la baisse ses prévisions pour l’année financière en cours. Alors que les revenus du troisième trimestre pourraient être de 2,3 milliards $, l’équipementier estime que les revenus totaux de l’année financière 2008 pourraient être inférieurs de 2 % à 4 % à ceux de l’année financière 2007.

Cette révision des prévisions est attribuée au ralentissement économique, qui porterait des entreprises de télécommunications à réduire leurs investissements en capitaux et des clients commerciaux à reporter de nouveaux investissements en informatique et en réseaux optiques, mais aussi à la variation de la valeur des devises étrangères et à des délais de livraison de produits.

En conséquence, Nortel envisage d’autres restructurations et réductions de coûts, ce qui pourrait se traduire par d’autres pertes d’emploi. De plus, l’entreprise envisage la vente de la division de réseautique métropolitaine Ethernet (Metro Ethernet Networks) qui inclut ses équipements Ethernet optiques et pour les entreprises en télécommunications. Des précisions seront fournies lors de la diffusion des résultats financiers finaux du troisième trimestre.

Suite à ces annonces, l’action de Nortel a plongé en bourse.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Début de saison difficile pour les Canadiens… en ligne TI: l’industrie canadienne dans le peloton de tête L’actualité des TI en bref S’il existe, Big Brother est devenu cool Dispersion numérique




Tags: , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+