L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 22/05/2009

Groupe iWeb et Hartco rapportent des résultats financiers à la baisse. Intercâble ICH, dont les états financiers sont en retard, produit une mise au point. Le ministre fédéral Blackburn remet un remboursement de 2,2 M$ à Optosécurité.

Résultats de mi-parcours pour Groupe iWeb

Groupe iWeb de Montréal, qui fournit des services d’hébergement Internet et d’infrastructure TI, rapporte des revenus de 6,9 M$ pour le deuxième trimestre de son année financière 2009, soit environ le double des revenus de la période équivalente de l’année financière précédente.

Les dépenses encourues ont engendré un bénéfice d’exploitation de 323 978 $, mais des pertes de change sur la dette à long terme, d’autres pertes de change et un montant lié à la juste valeur de contrats de change – en raison de revenus et de frais comptabilisés en dollars américains – ont causé une perte nette de 245 756 $.

Pour les deux premiers trimestres de l’année, les revenus de 13 M$ sont également supérieurs à ceux des six premiers mois de l’année financière 2008. Par contre, les frais directs et de réseaux, les frais d’amortissement et les frais généraux en hausse ont ramené le bénéfice d’exploitation à 334 827 $. Une perte de change de plus de 2 M$ a contribué majoritairement à l’obtention d’une perte nette de 1,4 M$ pour le semestre complété. L’entreprise possède maintenant un déficit de 1,5 M$ et une dette à long terme de 15,7 M$.

Données de premier trimestre chez Hartco

Fonds de revenu Hartco de Montréal, qui exploite les bannières de revente, de distribution et d’intégration de produits informatiques Metafore, MicroAge, Microserv et Northwest Digital, rapporte des revenus de 115 M$ pour le premier trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 31 mars dernier. Ce montant est inférieur aux revenus de 129,2 M$ générés au terme du premier trimestre de l’année financière précédente.

Les ventes aux entreprises de 93,9 M$ représenteraient une diminution de 14,4 % d’année en année. Les revenus associés au franchisage et à la distribution de 20,8 M$ auraient augmenté de 9,6 % en douze mois, en raison de ventes accrues à des établissements indépendants. En soulignant que le premier trimestre procure historiquement des revenus plus élevés en raison des cycles d’achats des organisations, Hartco fait état d’une baisse généralisée de la demande pour les produits et services technologiques dans l’ensemble du marché canadien. Bien que l’entreprise ait réduit ses dépenses, le bénéfice net est de 400 000 $, contre 2 M$ douze mois plus tôt.

Dans son rapport trimestriel, Hartco indique qu’elle oeuvre à l’implantation d’un système d’exploitation commerciale commun, ce qui impliquera une révision et une harmonisation des processus d’affaires au cours de l’année. Des pratiques liées aux ressources humaines seront également uniformisées.

Il s’agit du dernier trimestre où l’entreprise aura été exploitée en tant que société de revenu, puisqu’elle a été convertie en société ouverte et a procédé à la mise en circulation d’actions à la mi-avril.

Mise au point d’Intercâble ICH sur sa situation irrégulière

L’entreprise de télécommunications à large bande Intercâble ICH, de Montréal, a publié un premier rapport qui vise à faire le point sur sa situation irrégulière. L’entreprise, qui n’a pas déposé ses états financiers pour l’année financière 2008 et d’autres documents au plus tard le 30 avril 2009 – comme l’exigeaient des dispositions réglementaires – répète qu’elle espère pouvoir remplir ces obligations d’ici le 8 juin prochain. L’entreprise répète également qu’elle oeuvre à finaliser un placement privé de 6 millions d’euros.

Le 4 mai dernier, l’entreprise avait expliqué son retard par un manque de ressources financières pour embaucher des vérificateurs pour l’examen de ses états financiers, en raison de l’allocation de ses ressources à la recherche de financement. Par la même occasion, l’entreprise avait confirmé l’obtention d’une facilité de crédit de 13 millions d’euros – annoncée le 29 avril dernier – des banques Absa Bank et The Mauritius Commercial Bank. Cette dernière institution, qui a déjà prêté 4,5 millions d’euros à l’entreprise québécoise en août et décembre 2008 et en mars 2009, est une filiale de MCB Equity Fund, un actionnaire d’Intercâble.

En affirmant qu’aucun manquement ou défaut n’avait eu lieu ou n’était anticipé, Intercâble indique qu’aucun autre changement n’a eu lieu au niveau de son entreprise ou de ses activités commerciales.

Rappelons qu’Intercâble ICH, qui oeuvre au déploiement d’un réseau dans l’Île de la Réunion, est aux prises avec un litige juridique avec le fournisseur France Telecom à propos de l’utilisation d’infrastructures. On retrouve sur le site Web de l’entreprise des capsules vidéo à l’intention des investisseurs, sur lesquelles Pascal Laflamme, le directeur général d’Intercâble Réunion, offre une mise à jour du déploiement du réseau optique dans ce département français.

Intercâble compte produire une mise à jour sur sa situation toutes les deux semaines, comme le font généralement les entreprises qui sont en défaut de dépôt de documents financiers.

Remboursement de 2,2 M$ du fédéral pour Optosécurité

L’entreprise Optosécurité de Québec, spécialisée dans les solutions de détection de menace pour la protection d’infrastructures critiques et de transport, a reçu un chèque de 2,2 M$ de la part du ministre du Revenu national et ministre d’État à l’Agriculture et Agroalimentaire du gouvernement fédéral, Jean-Pierre Blackburn. Le montant a été remis au terme d’une visite des installations de l’entreprise par le ministre Blackburn, durant un événement à saveur médiatique.

Ce montant octroyé par l’Agence de revenu du Canada constitue un remboursement des crédits d’impôt accordés à Optosécurité au cours des trois dernières années dans le cadre d’un programme de recherche scientifique et de développement expérimental. Optosécurité conçoit et commercialise des systèmes de détection à rayons X qui sont utilisés dans des points de contrôle.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+