L’économie des TI en bref


Jean-François Ferland - 02/12/2009

Résultats trimestriels et dénouement partiel chez Intercâble ICH
Données de troisième trimestre chez Lyrtech
Résultats préliminaires de premier trimestre chez Exfo

Résultats trimestriels et dénouement partiel chez Intercâble ICH

L’entreprise montréalaise Intercâble ICH, qui exploite un réseau à très haut débit dans l’île de la Réunion, rapporte des revenus de 289 015 $ pour le troisième trimestre de son année financière 2009, qui a pris fin le 30 septembre dernier. Lors du trimestre correspondant de l’année financière précédente, l’entreprise, qui avait amorcé la commercialisation de ses services, avait cumulé des revenus de 14 213 $.

Toutefois, des charges directes de 0,7 M$, des salaires et des charges sociales de 1 M$, des honoraires professionnels de 0,2 M$ et un amortissement de 0,6 M$ ont contribué à l’obtention d’une perte nette trimestrielle de 2,1 M$.

Pour les neuf mois complétés de l’année financière en cours, Intercâble ICH rapporte des revenus de 718 453 $. Des charges directes de 2,2 M$, des salaires et des charges sociales de 2,5 M$ et des honoraires professionnels de 1,7 M$ ont contribué à l’obtention d’une perte nette de 10,5 M$. Le déficit de l’entreprise est de 18,1 M$, contre 7,8 M$ douze mois plus tôt.

L’entreprise, au terme du troisième trimestre, comptait 1 557 clients et 182 clients potentiels en attente d’installation, ce qui représenterait 20 % des foyers raccordables sur le territoire desservi. Alors que 4 500 foyers font encore l’objet d’un litige avec France Télécom, une entente aurait été paraphée avec le fournisseur français pour avoir accès à ses installations souterraines de génie civil, dans le cadre d’éventuels déploiements de fibre optique directement aux foyers. Néanmoins, Intercâble ICH compte recourir à des infrastructures de tierces parties pour la poursuite du déploiement de son réseau.

L’utilisation des infrastructures de France Télécom par Intercâble ICH fait l’objet d’un litige depuis la fin de 2008.

Données de troisième trimestre chez Lyrtech

L’entreprise Lyrtech de Québec, qui développe des solutions de traitement de signaux numériques audio, vidéo et de communication sans fil, rapporte des revenus de 1,8 M$ pour le troisième trimestre de son année financière, qui a pris fin le 30 septembre dernier.

Ces revenus sont en baisse de 20 % en comparaison avec les revenus de 2,2 M$ du trimestre correspondant de l’année financière 2008. Des retards de projets de clients en raison du ralentissement économique, la diminution des ventes solutions de traitement de signaux numériques et la non-récurrence d’activités d’ingénierie expliqueraient cette baisse des revenus. Lyrtech a produit un bénéfice net de 70 000 $ lors du trimestre, contre un bénéfice net de 30 000 $ douze mois plus tôt.

Pour les neuf mois qui ont été complétés dans l’année financière en cours, Lyrtech rapporte des revenus de 5,6 M$ et une perte nette de 340 000 $. Au terme des trois premiers trimestres de l’année financière 2008, l’entreprise rapportait des revenus de 7  M$ et une perte nette de 740 000 $.

Au cours des derniers mois, Lyrtech a liquidé l’entité Innovator, spécialisée en services de prototypage, qui avait été acquise en 2006 pour 15,5 M$. Certains actifs d’Innovator en assemblage, qui étaient localisés à Montréal, avaient été vendus à l’entreprise Enigma de Vancouver en janvier 2008.

Résultats préliminaires de premier trimestre chez Exfo

L’entreprise Exfo Ingénierie électro-optique de Québec, qui fournit des solutions de test et d’assurance de services pour les opérateurs de réseaux et les fabricants d’équipement de l’industrie mondiale des télécommunications, estime qu’elle pourrait avoir produit des revenus situés entre 45 M$ US et 46 M$ US, en plus d’obtenir un bénéfice net, lors du premier trimestre de son année financière 2010 qui a pris fin le 30 novembre dernier.

Auparavant, l’entreprise avait dit envisager des revenus situés entre 40 M$ US et 45 M$ US pour le trimestre récemment complété, tout comme elle avait prévu obtenir une perte nette. C’est la valeur plus élevée du dollar américain en rapport au dollar canadien qui aurait incité Exfo à revoir ses prévisions.

Soulignons qu’il s’agit de données préliminaires, alors que les données formelles seront publiées en janvier 2010. Exfo diffuse des résultats préliminaires depuis quelques trimestres.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+