Les portatifs, des appareils à refroidir davantage


François Picard - 15/11/2005

L’une des principales sources de problèmes dans le fonctionnement des ordinateurs est la chaleur. Si un processeur a trop chaud, il risque de mal fonctionner ou de marcher au ralenti.

La plupart des ordinateurs portatifs posés directement sur une table surchauffent, ce qui risque d’entraîner un ralentissement de l’ordinateur, des pertes de données, un vieillissement prématuré de l’appareil et même de briser le revêtement de la table. Le problème est pire avec les ordinateurs portatifs les plus compacts dont la taille ne laisse pas assez de place pour une circulation d’air suffisante. Le plus grand danger survient quand on pose l’ordinateur portatif sur la surface molle d’un fauteuil, d’un lit, de vêtements, par exemple quand on pose l’ordinateur sur ses genoux. Tout cela vient du fait que la plupart du temps les ventilateurs qui assurent le refroidissement de l’appareil sont placés en dessous, à proximité du processeur, et qu’il n’y a pas beaucoup d’espace libre dans un ordinateur portatif pour les mettre ailleurs.

Selon une étude technique de la California Polytechnic University, on peut diminuer la chaleur sous un ordinateur portatif d’au moins 8 % juste en relevant un peu l’arrière de l’appareil. Bien sûr, on peut le faire soi-même en posant un objet vers l’arrière de l’ordinateur pour le relever de deux ou trois centimètres, mais il existe aussi différents accessoires qui permettent de le faire un peu plus sûrement.

La firme LapWorks propose, par exemple, un jeu de deux petites pattes pliables qui se collent sous la partie arrière de l’ordinateur. Repliées, elles relèvent l’ordinateur de 6 mm environ, sinon on a le choix entre un niveau à 2,5 cm et un autre à 3,5 cm. Les Laptop Legs pour PC ou Mac Feet pour Macintosh sont faciles à poser, mais il faut faire bien attention de les placer au même niveau pour que l’ordinateur reste bien stable. Ces petites pattes sont suffisantes dans bien des cas pour assurer une bonne circulation d’air.

LapWorks propose aussi des tablettes pliables avec des trous d’aération, les Laptop Desks, que l’on peut placer sur ses jambes pour pouvoir utiliser plus facilement son ordinateur portatif et qui peuvent également être utilisés sur une table pour relever l’arrière de l’ordinateur, augmentant ainsi la circulation d’air. De son côté, la firme Kensington vend le LiftOff Portable Cooling Stand.

Ventilation additionnelle

Après avoir fait une analyse de différents systèmes offerts sur le marché pour les ordinateurs où les pattes ne suffisent pas, nous avons décidé de tester le Notebook Pad NP-101 d’Evercool Thermal Corporation. Ce qui a attiré notre attention, c’est que cet accessoire d’ordinateur est très mince et très léger malgré les quatre ventilateurs qu’il renferme. Notre inquiétude se situait surtout au niveau du bruit qu’il aurait pu produire et de l’électricité qu’il aurait pu drainer de l’ordinateur étant donné qu’il se branche à un port USB d’un portatif à moins de faire l’acquisition d’un transformateur externe autonome. Le NP-101 mesure 32,5 cm x 26,5 cm et il peut être placé sans problème sous tous les portatifs ayant des écrans jusqu’à 15,5 pouces. Il est un peu plus épais à l’arrière (2,5 cm) qu’à l’avant (1,8 cm), ce qui facilite l’utilisation du clavier qui se retrouve un peu plus haut. Le boîtier est muni d’un interrupteur et d’une molette permettant d’ajuster la vitesse des ventilateurs.

Nous avons été surpris de constater que les ventilateurs du NP-101 faisaient moins de bruit (moins de 24 dBA) que les ventilateurs internes des portatifs que nous avons testés avec ce système, même quand les quatre ventilateurs tournent à pleine vitesse. Côté refroidissement, les résultats ont été surprenants : les ventilateurs du portatif ne partaient plus que très rarement et l’appareil semblait fonctionner plus rapidement. Côté consommation électrique, les ventilateurs du NP-101 n’ont finalement pas drainé plus de courant que les ventilateurs internes si bien que le portatif avait la même autonomie sur pile que sans le NP-101 branché au port USB. Bien entendu, ces résultats peuvent varier d’un ordinateur à l’autre, mais ils devraient rester positifs dans la plupart des cas. Nous avons aussi découvert une utilité complémentaire à cet accessoire : il permet de se servir d’un ordinateur portatif sur ses genoux sans risque de boucher les ouvertures de ses ventilateurs qui se trouvent habituellement en dessous. Cet excellent produit n’est malheureusement pas facile à trouver. Nous avons dû acheter le nôtre (25 $) par Internet en Ontario à une firme du nom de Mycableshop.ca qui ne vend que par Internet.

Pour sa part, la firme Vantec propose le LapCool2 et le LapCool3 USB Notebook Cooling Pad avec deux ventilateurs seulement, et la firme Zerus offre le Zerus PS2/USB Powered Notebook Cooling Pad à deux ventilateurs aussi. Il y a beaucoup de choix sur le marché des ventilateurs pour ordinateurs portatifs, avec des offres d’autres fabricants comme Thermaltake, Inland, etc. Il faut compter payer entre 25 $ et 50 $ pour ce genre de produit, mais il s’agit d’un investissement qui en vaut vraiment la peine.