Les TI en bref


Jean-François Ferland - 09/06/2006

Orientations quinquennales et conseil d’administration au Cefrio – Un système d’information pharmaceutique d’Emergis à Terre-Neuve-et-Labrador – VoIP : des câblodistributeurs favorables au CRTC – En quelques octets

Orientations quinquennales et conseil d’administration au Cefrio

Le centre de liaison et de transfert Cefrio, au terme d’une consultation réalisée auprès de ses membres gouvernementaux, industriels et universitaires, a dévoilé son plan d’action qui sera mis en œuvre au cours des prochaines années.

L’organisme a identifié trois enjeux majeurs, dont le premier, la compétitivité des entreprises, se traduira par des initiatives visant à explorer l’apport des technologies de l’information pour aider les PME à « tirer leur épingle du jeu ». À propos de l’occupation du territoire et de la mondialisation, le Cefrio veut concentrer ses efforts à aider les acteurs régionaux à développer de nouvelles façons de faire pour assurer un maintien de services de qualité dans des domaines tels que le soutien aux entreprises, l’éducation, la santé, les services municipaux et le développement rural.

L’organisme désire aussi contribuer au soutien du développement du gouvernement électronique pour offrir aux citoyens et aux entreprises une prestation des services améliorée et intégrée des services. Le Cefrio s’est également donné comme objectif d’optimiser la diffusion de ses résultats par la formation d’agents de transfert qui seront aptes à soutenir l’implantation de nouvelles idées parmi ses membres.

Par ailleurs, l’organisme a procédé à la nomination d’un conseil d’administration pour l’exercice 2006-2007. Au sein du conseil exécutif, Denis Desbiens, le vice-président au Québec d’IBM Canada, agira à titre de président et sera épaulé par Martin Buteau, vice-recteur aux études et aux ressources informationnelles à l’Université de Sherbrooke, à titre de vice-président – universités et Christian Goulet, vice-président adjoint au secteur public chez Bell Canada en tant que vice-président – industries.

Jean-Luc Chabot, directeur à la relève et au développement chez Hydro-Québec, agira à titre de secrétaire, alors que Benoît Aubert, professeur titulaire et directeur de la recherche à HEC Montréal, occupera les fonctions de trésorier. Monique Charbonneau, la présidente-directrice générale du Cefrio, siège également sur ce conseil.

Un système d’information pharmaceutique d’Emergis à Terre-Neuve-et-Labrador

L’entreprise québécoise Emergis, qui commercialise des solutions de commerce électronique, a obtenu un contrat d’implantation d’un système d’information sur les médicaments à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux de la province des Maritimes, au terme d’un appel d’offres, a choisi Emergis afin de fournir à l’organisme provincial Newfoundland and Labrador Centre for Health Information un système d’information nommé Pharmacy Network. Ce système en ligne permettra aux pharmaciens et aux médecins de consulter les profils pharmaceutiques des patients ainsi qu’une base de données interactive de renseignements sur les médicaments. Emergis sera responsable de la création de la solution ainsi que du soutien des initiatives de gestion du changement.

Le projet, qui sera réalisé au cours des quatre prochaines années, est évalué à 25 millions $. Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador y investira 8 millions $ tandis que l’organisme fédéral Inforoute Santé du Canada fournira 17 millions $.

Les trois phases prévues consisteront, respectivement, en l’intégration du système d’information dans plus de 180 pharmacies et en l’installation d’un système de visualisation dans les salles d’urgence des hôpitaux, en l’intégration du système dans les pharmacies des hôpitaux et en l’établissement des fonctionnalités d’ordonnance électronique aux médecins et aux personnes mandatées pour effectuer des prescriptions.

VoIP : des câblodistributeurs favorables au CRTC

Les entreprises Cogeco Câble, Quebecor Media (au nom de sa filiale Vidéotron) et Rogers Communications, dans une rare initiative commune, ont soumis cette semaine un mémoire au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC http://www.crtc.gc.ca/frn/welcome.htm ) pour manifester leur appui à la décision rendue en mai 2005 au sujet des services de téléphonie IP.

Au début du mois de mai, le gouvernement conservateur avait demandé à l’organisme de revoir sa décision, soit la Décision de Télécom CRTC 2005-28 qui imposait aux entreprises traditionnelles de télécommunications des conditions précises d’ordre économique en matière d’offre de services de téléphonie IP, dans le but de favoriser la concurrence dans ce marché embryonnaire. Cette demande faisait suite à des pressions formulées conjointement par les entreprises traditionnelles de télécommunications, soit Aliant, Telus, Télébec, Sasktel et Bell Canada.

Le 10 mai, le CRTC a conséquemment publié un l’Avis de télécom CRTC 2006-6 qui fait état du réexamen de la décision CRTC 2005-28 et depuis met en ligne les documents connexes, dont les observations formulées par les parties intéressées au dossier. Les répliques à ces observations et les réponses aux demandes de renseignements formulées par le Conseil sont accueillies par le CRTC jusqu’au 15 juin.

Dans un dossier similaire, les entreprises Aliant, Telus, Sasktel et Bell Canada ont également demandé le 15 mai dernier au Cabinet fédéral d’ordonner au CRTC de réexaminer sa Décision CRTC 2006-15 reliée à la déréglementation du service téléphonique local.

En quelques octets

La firme de conseillers GDG Informatique et Gestion de Québec a obtenu le troisième rang au Québec et le 16ième rang au Canada de l’édition 2006 du palmarès Profit 100 des entreprises ayant connu la plus forte croissance, avec un taux de 3 175 % en cinq ans.

Les fournisseurs de services de téléphonie mobile Rogers et Fido ont indiqué qu’ils seraient les premiers à offrir en Amérique du Nord, sous forme d’abonnement payant, un service d’affichage du nom des appelants qui les contactent à partir d’une ligne terrestre au Québec, en Ontario, au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve, ou d’un appareil mobile abonné à leurs services.

Mechtronix Systems, le fabriquant québécois de dispositifs de formation des pilotes, annonce l’obtention d’une certification pour son simulateur de vol Non Zero Flight Time de la part de la Federal Aviation Authority des États-Unis et de la Autoridad Aeronautica Civil du Panama, dans le cadre d’une livraison d’un système à Copa Airlines.

InfoLaser, un fournisseur de solutions d’impression situé à Anjou, a procédé à l’acquisition d’Aston Laser Connections, une entreprise montréalaise spécialisée dans la revente de cartouches d’impression de documents.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+