Les TI en bref


Alain Beaulieu - 16/03/2007

Internet gratuit à Mont-Tremblant – Déclarations de revenu traitées à nouveau – Medical Intelligence s’entend avec France Télécom – Numéro de mobile permanent – Wanted forme un comité consultatif – Importante entente pour ECS – EA adopte Humanik

Internet gratuit à Mont-Tremblant

La montréalaise iGotcha Media s’est associée avec Inn Media Networks pour offrir l’accès Internet gratuit à la Station Mont-Tremblant, située dans les Laurentides. Alors qu’iGotcha Media fournit des services d’accès Internet sans fil gratuit et des solutions d’affichage numérique interactives, Inn Media Networks propose une plate-forme de revenus de prochaine génération pour l’industrie du tourisme réceptif.

L’entente prévoit qu’une trentaine de WebPads iGotcha seront installés dans les halls d’hôtel, les restaurants, les bars et les pubs du village piétonnier du centre de villégiature qui accueille quelque 2,5 millions de visiteurs par année. Disposant d’un écran de 10 pouces et d’une connexion sans fil, le tablette PC d’iGotcha permet de naviguer sur Internet au moyen d’un stylet et d’un navigateur Web standard, sans frais. Il donne aussi accès au portail de la Station, sur lequel on obtient divers renseignements pratiques, tels que les conditions de ski, les prévisions météorologiques et le calendrier des événements et des activités. Lorsqu’il n’est pas utilisé, l’ordinateur repose sur un socle de recharge et affiche des informations et de la publicité en continu.

Aussi, grâce à cette entente, l’accès Internet sans fil sera offert gratuitement aux utilisateurs de PC et de Mac dans un millier de chambres d’hôtel de la Station, incluant les hôtels Le Westin, La Tour des Voyageurs, Le Johannsen et Le Deslauriers, entre autres.

Pour commencer, 85 antennes de communications sans fil seront installées, couvrant ainsi 90 % du village, nombre qui sera porté à 120 au cours des prochaines semaines, ce qui permettra de couvrir la totalité du village. Dans un cas comme dans l’autre, le service est financé par la publicité.

Déclarations de revenu traitées à nouveau

Tous les services électroniques de l’Agence du revenu du Canada (ARC) à l’intention des particuliers, y compris IMPTNET, TED, IMPTEL et Mon Dossier, sont de nouveau opérationnels. C’est du moins ce qu’a fait savoir le commissaire de l’ARC, Michel Dorais, qui a précisé que tous les systèmes de traitement de l’ARC étaient dorénavant fonctionnels. Par conséquent, les déclarations de revenus des citoyens canadiens et les paiements en attente peuvent à nouveau être traités.

On se rappellera que l’ARC a interrompu le service de ses systèmes de traitement des déclarations de revenus le 6 mars en raison d’un correctif de logiciel défectueux, entraînant du coup la suspension des services en ligne.

Medical Intelligence s’entend avec France Télécom

La québécoise Medical Intelligence Technologies, qui a mis au point le bracelet antifugue Columba destiné aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, a signé une lettre d’intention avec France Télécom. Cette entente servira de point de départ à la négociation d’une entente de collaboration entre les deux entreprises, dont l’enjeu est la commercialisation du service Columba, qui s’appuie sur le bracelet du même nom et les services Orange offerts conjointement avec France Télécom. Le projet d’entente porte à la fois sur le marché grand public et institutionnel.

La lettre d’intention prévoit notamment que France Télécom effectuera des commandes fermes de bracelets Columba; les objectifs de commercialisation sont de plusieurs milliers de bracelets en 18 mois. Il est également convenu que les deux entreprises évalueront la possibilité d’élargir les frontières du marché géographique qu’elles desservent actuellement en Europe.

Numéro de mobile permanent

En date du 14 mars, les numéros de téléphone mobile peuvent dorénavant être transférés d’un fournisseur de services sans fil à l’autre au Canada, mais à l’intérieur de la même zone d’appels locaux, dans les grands centres urbains. Les clients peuvent aussi transférer un numéro de téléphone du service filaire au service sans fil et vice versa, en autant que la technologie des réseaux le permet.

Le Canada est le deuxième pays, après les États-Unis, à offrir cette transférabilité intégrale qui a nécessité une collaboration sans précédent dans le secteur des télécommunications canadien. La mise en œuvre de la transférabilité des numéros sans fil, qui s’est fait sur une période de18 mois, est une des plus rapides au monde. Elle concrétise, en outre, la décision prise par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) en 2005, à l’effet que les fournisseurs de services téléphoniques sans fil doivent permettre cette transférabilité avant le 14 mars 2007.

Pour en savoir plus, on consulte le site mis sur pied à cette fin.

Wanted forme un comité consultatif

La montréalaise Wanted Techologies, qui fournit des solutions de veille commerciale pour les médias interactifs, a formé un comité consultatif composé de clients, en l’occurrence des dirigeants de l’industrie des journaux, pour contribuer à sa direction, à son développement et à sa stratégie globale.

L’entreprise espère ainsi pouvoir innover davantage et orienter le développement de sa gamme de produits de sorte à répondre aux nouveaux besoins de l’industrie. Le comité, dont la première réunion a eu lieu à Las Vegas en janvier dernier, se réunira sur une base régulière.

Importante entente pour ECS

E-Claim Solutions (ECS) a signé une entente avec les carrossiers Procolor Prestige et ColorPlus, deux divisions d’Uni-Sélect regroupant plus de 180 franchisés au Québec. D’une valeur potentielle de 400 000 $, l’entente prévoit que les deux divisions feront la promotion et la vente de la solution E-Claim auprès de leurs franchisés. Il s’agit de la plus importante entente portant sur cette solution à ce jour.

E-Claim permet à tous les intervenants impliqués dans le processus de règlement de sinistres rattachés à l’assurance automobile d’échanger les informations de manière efficace en temps réel, via un portail interactif et transactionnel sécurisé.

EA adopte Humanik

Autodesk, dont la division Media et Divertissement est basée à Montréal, a accordé au concepteur de jeux vidéo Electronic Arts (EA) une licence d’utilisation de son logiciel médiateur Humanik. Ce logiciel servira au développement de jeux de nouvelle génération et plus particulièrement à l’animation en 3D des personnages des jeux.

Humanik est une librairie de développement personnalisée qui permet aux personnages animés du jeu d’interagir de façon plus réaliste avec les environnements numériques. Le fait que le logiciel permet un portage dynamique et précis des données d’animation de l’environnement auteur au moteur du jeu offre aux développeurs une plus grande flexibilité.

Aussi, le logiciel permet de développer les jeux plus rapidement et à moindre coût, du fait qu’il élimine les mises au point coûteuses liées au passage entre le logiciel de développement et le moteur du jeu. Il a, entre autres, déjà servi à l’animation des personnages figurant sur les jeux DEF JAM : ICON, FIFA Soccer 07 et NBA STREET Homecourt d’EA.




Tags: , ,