Les TI en bref


Jean-François Ferland - 27/04/2007

Encore des contrats pour CAE – Emergis poursuit sa percée en Ontario – Wanted Technologies dans le sud des États-Unis – Mamma.com au Brésil – Des prévisions pour l’industrie des télécoms

Encore des contrats pour CAE

Décidément, l’entreprise québécoise CAE, spécialisée dans la fabrication de simulateurs de vol informatisés pour différentes industries de l’aéronautique, a le vent dans le dos.

L’entreprise annonce qu’elle a vendu un simulateur de vol neuf de la série CAE 7000 pour le modèle d’avion Embraer 190, ainsi qu’un simulateur de vol mis à niveau pour le modèle d’avion Embraer 145, à l’entreprise de location de simulateurs Flight Training Finance.

Le simulateur neuf, qui sera doté d’un système de mouvement électrique et d’une solution visuelle de nouvelle génération, sera utilisé par le transporteur aérien Copa Airlines, de Panama. CAE avait annoncé, en juin 2006, la livraison d’un simulateur Embraer 170/190 à cette même entreprise pour la formation des pilotes de Copa Airlines. Le simulateur mis à niveau sera utilisé par le centre de formation d’Aeromexico, au Mexique, pour la formation des pilotes du transporteur régional Aerolitoral.

Également, un client anonyme a paraphé un contrat pour l’acquisition de deux simulateurs de vol, d’un entraîneur de vol et de dispositifs de formation pour le modèle d’avion Boeing 757. Ce contrat est évalué à 34 millions $.

Emergis poursuit sa percée en Ontario

Emergis, qui conçoit des solutions d’automatisation des transactions et des échanges sécurisés d’information dans les secteurs des services financiers et de la santé, a vendu sa solution de dossier de santé électronique Oacis à l’Hôpital Général de Hawkesbury, en Ontario. Il s’agit d’un hôpital communautaire qui fait partie du Réseau d’intégration des services de santé de Champlain.

Cette institution est la deuxième du réseau régional de Champlain, dans la région d’Ottawa, ainsi que la quatrième en Ontario, à opter pour la solution de Emergis. L’implantation de la solution logicielle débutera à l’automne prochain.

Wanted Technologies dans le sud des États-Unis

Wanted Technologies, qui fournit des solutions de veille commerciale pour les médias interactifs, annonce la signature d’une entente de trois ans avec l’entreprise américaine E.W. Scripps. Le contrat a trait à la fourniture d’outils de ventes aux équipes en charge des petites annonces des journaux de cette entreprise.

E.W. Scripps possède plusieurs journaux, dont le News Sentinel, de Knoxville, et le Commercial Appeal, de Memphis au Tennessee, le Caller-Times, de Corpus Christi au Texas, et le Treasure Coast Publishing, de Stuart en Floride, qui utiliseront les produits de Wanted. E.W. Scripps est également le propriétaire de stations de télévision, de services interactifs en ligne et de United Media, le détenteur de droits de près de 150 bandes dessinées, dont Peanuts et Dilbert.

Mamma.com au Brésil

L’entreprise montréalaise, Mamma.com, qui exploite un métamoteur de recherche éponyme et commercialise des solutions de technologies de recherche sur l’Internet et sur les postes de travail, a signé un contrat de trois ans avec le fournisseur d’accès à Internet brésilien Universo Online (UOL).

Selon l’entente, UOL pourra utiliser la plate-forme Copernic Desktop, qui sera disponible en portugais, et aura accès à des contenus localisés en fonction du marché brésilien. Les revenus associés aux recherches effectuées sur l’Internet par les utilisateurs seront partagés entre Mamma.com et le client. Le portail de contenus de UOL serait le plus populaire du Brésil et serait visité par 66 % des internautes de ce pays.

Des prévisions pour l’industrie des télécoms

Selon l’organisme Conference Board du Canada, l’industrie canadienne des télécommunications pourrait générer des profits records de 4,3 milliards $ en 2007, alors que les revenus pourraient atteindre 47,4 milliards $.

Michael Burt, un économiste du Conference Board a indiqué que les profits de cette industrie ont également atteint des niveaux records en 2006, alors que les revenus auraient été de 45,9 milliards $ et les profits, de 3,7 milliards $. Ces résultats auraient été obtenus malgré une modeste croissance des ventes et une faible augmentation des prix de vente.

L’adaptation rapide aux changements technologiques, comme l’émergence des services de voix sur IP et l’explosion des abonnements à la téléphonie par câble ont eu un impact prononcé dans l’industrie des télécommunications. Les récents changements de réglementation, selon le Conference Board, pourraient limiter la hausse des prix au cours des prochaines années.

L’organisme estime que la faible augmentation des prix et la réduction du marché des services filaires traditionnels limiteront la croissance annuelle de ce secteur à 4,4 % entre les années 2007 et 2011. Le secteur pourrait générer des revenus de 54,4 milliards $ et des profits de 4,54 milliards $ en 2011.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+