Les TI en bref


Jean-François Ferland - 14/09/2007

Un Québécois au panthéon canadien des télécoms – La croissance relative des télécommunications au Canada – Une autre acquisition pour Solutions Victrix – Importante entente de distribution chez Domosys

Un Québécois au panthéon canadien des télécoms

Le Temple de la renommée des télécommunications du Canada, dans le cadre de sa cuvée 2007, a annoncé que le premier récipiendaire du Prix de la carrière professionnelle serait Gilles Y. Delisle, de Montréal. Le prix sera remis à l’occasion d’une cérémonie d’intronisation qui aura lieu à Montréal à la mi-octobre.

M. Delisle, qui a œuvré pendant plus d’une trentaine d’années dans le domaine des télécommunications à titre ingénieur et d’éducateur, est présentement le vice-président à la recherche de l’Institut international des télécommunications à Montréal (IIT). Au cours de sa carrière, il a notamment dirigé le département de génie électrique et génie informatique de l’Université Laval, à Québec, et a occupé le poste de directeur de l’institut de recherche INRS-Télécommunications de l’Université du Québec. M. Delisle a occupé les fonctions de directeur et professeur à l’École d’ingénierie et de technologie de l’information de l’Université d’Ottawa avant de se joindre à l’IIT.

Le Temple de la renommée des télécommunications du Canada, un organisme à but non lucratif qui a été établi en 2005 pour souligner la contribution d’inventeurs, de défenseurs et de gens d’affaires et pour faire la promotion des carrières de cette industrie auprès des étudiants.

La croissance relative des télécommunications au Canada

L’Institut international des télécommunications de Montréal (IIT), qui est consacré à la prestation de formations, de recherches précompétitives et d’essais en laboratoire, diffusé des conclusions d’une étude de la firme Secor à propos de la croissance de ce secteur au Canada.

L’étude évalue que le secteur canadien des TIC a bénéficié d’une croissance importante de 6,5 % entre 1990 et 2002, que ses activités représentent 6 % du produit intérieur brut (PIB) canadien et que le taux de croissance moyen a été de 8 % depuis 1997. Également, 50 % des investissements privés en recherche et développement au Canada seraient consacrés aux TIC et constitueraient 0,52 % du produit intérieur brut.

Or, les performances canadiennes seraient moindres que celles d’autres pays. Notamment, l’Irlande afficherait un taux de croissance de 13,5 % entre 1990 et 2002, et plusieurs pays accorderaient une proportion plus élevée du PIB à la R&D en TIC, comme la Finlande (1,65 %), la Corée du Sud (1,3 %) et la Suède (1,05 %). Les investissements publics réalisés en TIC, qui correspondent à 5,7 % des investissements publics totaux, donneraient au Canada le huitième rang mondial.

D’autre part, un sondage des entreprises membres de l’IIT révèle que ces dernières estiment favorablement la contribution de l’organisme industriel qu’elles financent. L’accès à des infrastructures d’essai et à des services de soutien ainsi que l’attrait d’événements internationaux et de spécialistes de qualité à Montréal seraient notamment appréciés. Les retombées économiques de l’IIT et de sa filiale IIT-R, qui est consacrée à recherche, seraient de 7 millions $ par année.

Une autre acquisition pour Solutions Victrix

La firme montréalaise de services-conseils Solutions Victrix a fait l’acquisition de la firme Informatique Stratégique IS de Québec, qui est spécialisée en sécurité de l’information. L’ajout de la vingtaine d’employés de la firme IS fait hausser le nombre d’employés de Victrix à cent quarante.

Au terme de l’intégration, cent employés oeuvreront dans les locaux occupés par Victrix à Montréal, alors que quarante employés travailleront à ceux qui sont occupés par IS à Québec. Stéphan Gariépy, qui dirigeait la firme acquise, occupe dorénavant le poste de vice-président Est-du-Québec chez Victrix.

Il s’agit d’une cinquième acquisition pour Victrix, qui a été fondée en septembre 2003 par Marc-André Poulin. En 2004, elle a acheté l’entreprise Elfiq, de Montréal, spécialisée en solutions matérielles de sécurité des réseaux et de gestion de la bande passante, la firme de services-conseils Groupe 3-Soft de Brossard et la firme française AXC, spécialisée en gestion des processus liés aux voyages d’affaires. En 2006, Victrix prenait une participation dans Kalleo, un impartiteur montréalais d’infrastructures technologiques pour les PME.

Importante entente de distribution chez Domosys

L’entreprise Domosys, de Québec, qui conçoit des technologies de communication sur courant porteur a établi une entente exclusive de distribution avec le fabricant américain d’équipements de traitement de signaux Analog Devices.

L’entente vise l’intégration de la technologie Powerbus Rhino à des produits de ce fabricant, ainsi que le développement conjoint de designs de référence afin d’élaborer des solutions d’automatisation de lecture des compteurs électriques, comme ceux qui sont utilisés pour calculer la consommation d’eau, d’électricité et de gaz.

La technologie de Domosys permet le contrôle et la supervision d’un appareil électrique, que ce soit en mode local ou bien à distance via l’Internet, par la transmission de signaux sur les câbles électriques ou sur les fils à paires torsadés qui sont déjà utilisés pour alimenter l’équipement en électricité.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+