Les TI en bref


La rédaction - 17/03/2006

Legrand choisit Technomedia – Résultats positifs pour Technologies 20-20 – Perte annuelle de 5,6 M$ US pour Mamma.com – La téléphonie traditionnelle en baisse

Legrand choisit Technomedia

La société française Legrand a conclu un contrat global de cinq ans avec Technomedia pour une plateforme multilingue Web offrant un ensemble d’outils en ligne assurant le déploiement et le suivi de processus soutenus relatifs à l’entretien annuel d’évaluation et à l’identification des ressources clés.

Avec un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards € et 31 000 employés répartis dans plus de 60 pays, Legrand est un spécialiste mondial des produits et systèmes pour installations électriques et réseaux d’information.

Les solutions Web pour la gestion du capital humain et le développement des talents fournies par Technomedia permettront au groupe Legrand d’arrimer la gestion des compétences aux objectifs stratégiques de l’entreprise et de créer un véritable portail RH capable de fournir l’information nécessaire à l’implication des gestionnaires dans les processus RH.

Résultats positifs pour Technologies 20-20

Technologies 20-20, chef de file mondial des logiciels de conception 3D pour l’industrie du design d’intérieur, a annoncé cette semaine les résultats de son premier trimestre terminé le 31 janvier 2006. Au cours de cette période, l’entreprise lavalloise a enregistré des produits d’exploitation de 12 millions $ US, soit une augmentation de 36,3 % par rapport à la même période de l’année 2005.

Les produits de la vente de licences s’établissaient à 4,5 millions $ US, en hausse de 28,6 % par rapport au total de 3,5 millions $ US enregistrés au cours du premier trimestre 2005. Les produits provenant de la maintenance et autres produits récurrents ont progressé de 34,7 % pour atteindre 5,2 millions $ US comparativement à 3,8 millions $ US par rapport à la même période de l’exercice 2005. Les services professionnels ont généré des produits de 2,3 millions $ US, en hausse de 59,6 % par rapport à 1,5 million $ US pour la même période de l’exercice 2005.

Le bénéfice d’exploitation pour le trimestre s’élevait à 564 000 $ ou 4,7 % du total des produits comparativement à 886 000 $ ou 10,0 % du total des produits au cours de la même période en 2005. L’entreprise a dégagé un bénéfice net de 773 000 $ au cours du premier trimestre de 2006 comparativement à 327 000 $ en 2005.

Perte annuelle de 5,6 M$ US pour Mamma.com

Mamma.com, qui a complété l’acquisition de la firme Copernic en décembre dernier, a publié récemment les résultats financiers pour le quatrième trimestre terminé le 31 décembre 2005 et pour l’ensemble de l’exercice 2005, lesquels montrent une baisse de ses revenus et une augmentation de ses pertes.

La perte nette de l’entreprise au quatrième trimestre 2005 se chiffre à 762 555 $ US, comparée à une perte nette de 671 567 $ US pour la même période en 2004. La perte nette pour l’année s’élève à 5,6 M$ US comparativement à des bénéfices nets de 1,1 M$ US pour l’année 2004. Les revenus du quatrième trimestre de 2005 ont été de 1,6 M$ US, soit la moitié de ceux de la même période en 2004.

L’entreprise attribue cette diminution à une réduction de revenus de 903 392 $ US du secteur de la recherche, principalement due à une pression de l’industrie pour produire de meilleurs taux de conversion et améliorer la qualité du flux de clientèle en retranchant les clics non rentables dans notre réseau de recherche, et, d’autre part, à une réduction des revenus du réseau de publicité résultant de la perte d’un nombre important de membres de l’équipe des ventes.

Pour l’ensemble de l’année 2005, l’entreprise a généré des revenus de 9,4 M$ US, soit 35 % de moins que les revenus de 14,6 M$ US pour l’année 2004. Cette diminution serait due à une réduction de revenus de 4,6 M$ US du secteur de la recherche, que l’entreprise explique notamment par une baisse importante des affaires avec un client de premier plan.

La téléphonie traditionnelle en baisse

Selon les statistiques des télécommunications au troisième trimestre de 2005 publiées récemment par Statistique Canada, le nombre de lignes téléphoniques résidentielles traditionnelles poursuit sa baisse entreprise en 2001. 

On comptait 12,2 millions de lignes téléphoniques résidentielles traditionnelles à la fin du troisième trimestre de 2005, en baisse de 3,0 % par rapport à la même période en 2004. Il s’agit de la plus importante baisse d’une année à l’autre enregistrée depuis la fin de 2001, période à laquelle a débuté l’érosion de ce marché. L’accélération du mouvement à la baisse en 2005 s’explique en grande partie par l’entrée en scène dans le marché de la téléphonie locale de quelques entreprises de câblodistribution.

Le marché des lignes d’affaires est demeuré stable par rapport à l’année précédente ; il comptait un peu plus de 7,0 millions de lignes à la fin du troisième trimestre de 2005. Cela confirme le très net ralentissement de l’érosion de ce marché observé au cours de la dernière année.

La perte de clients résidentiels continue d’entraîner à la baisse les recettes d’exploitation des opérateurs traditionnels de réseaux par fil. Elles sont passées à 5,6 milliards de dollars au troisième trimestre, en baisse de 2,2 % par rapport au troisième trimestre de 2004. Leurs bénéfices d’exploitation ont dégringolé de 31,4 %, pour passer à 0,9 milliard de dollars comparativement à 1,3 au trimestre précédent. Cette chute s’explique, à tout le moins en partie, par des dépenses extraordinaires, entre autres des dépenses engendrées par des conflits de travail et des réorganisations.

Pendant ce temps, le sans fil recrute de nouveaux adeptes à un rythme soutenu, et l’industrie qui dessert ce marché en tire pleinement profit. L’industrie a attiré plus de 500 000 nouveaux clients entre juin et septembre de l’année dernière, ce qui a porté le nombre total d’abonnés au sans fil à plus de 16 millions à la fin du trimestre, en hausse de 12,4 % par rapport au troisième trimestre de 2004. Ce taux de croissance se compare à ceux observés au cours des trois dernières années.

Ces nouveaux clients ont permis à l’industrie du sans fil de réaliser des recettes et des bénéfices d’exploitation record au troisième trimestre. Les recettes d’exploitation ont bondi de 16,0 % par rapport au troisième trimestre de 2004 pour s’établir à 2,9 milliards de dollars. Les bénéfices d’exploitation ont atteint 868,9 millions, soit 15,7 % de plus qu’au cours de la même période en 2004. Le sans fil a généré presque autant de bénéfices durant les neuf premiers mois de 2005 qu’il en a généré au cours de toute l’année précédente. La marge bénéficiaire de 30,0 % affichée au troisième trimestre a égalé la marge la plus élevée de l’histoire récente de l’industrie réalisée à la même période en 2004.