Logiciel: des prévisions de gestion, de protection… et de liberté


Jean-François Ferland - 05/06/2007

Gartner avance des chiffres pour le marché des logiciels de gestion de contenu, et IDC en fait autant pour les logiciels de contrôle et de protection de l’information. IDC anticipe également une adoption accrue du logiciel libre par les entreprises.

Croissance attendue pour les logiciels de gestion des contenus

Selon la firme Gartner, le marché des logiciels de gestion des contenus d’entreprise, qui a généré des revenus de 2,6 milliards $US en 2006, pourrait générer des revenus de 2,9 milliards $US en 2007, une croissance de 12,8 %. Les revenus de ce marché pourraient croître de plus de 12 % par année d’ici à l’année 2010, ce qui se traduirait alors par des revenus de 4,2 milliards $US.

La croissance de ce segment sera notamment alimentée par le désir des entreprises de rendre accessibles des données non structurées (tableurs, fichiers multimédias, documents texte, présentations, etc.) à la portée des employés, des clients de partenaires commerciaux et des applications à des fins d’automatisation des procédés, d’efficacité, de réduction de coûts et de la répétitivité des tâches. Les entreprises auront également un besoin croissant de gérer à titre d’actifs commerciaux les contenus créés par les employés à des fins internes et externes.

Gartner estime que le marché des solutions de gestion des contenus d’entreprise sera le théâtre d’une consolidation des fournisseurs, alors qu’il y aura une amélioration de la qualité, de la performance et de la convivialité des produits. La firme avance que le marché se divisera en deux, avec d’un côté les solutions de plates-formes consacrées aux tâches intensives orientées vers les processus et les documents essentiels, et de l’autre des solutions pour la prestation de services de base comme la sécurité des documents et l’établissement de services de bibliothèques.

Possible proaction pour la protection de l’information

Le marché des solutions de protection et de contrôle de l’information, selon IDC, pourrait augmenter à un taux de croissance annuel composé de 33 % d’ici à l’année 2011 et générer alors des revenus supérieurs à 3 milliards $US. Un besoin accru de conformité à des règlements relatifs au domaine privé et une nécessité croissante de protection de l’information sensible seraient les deux principaux facteurs de croissance de ce marché.

Selon Brian Burke, le directeur de la recherche du programme des produits de sécurité chez IDC, la hausse des incidents fortement médiatisés où des informations confidentielles ou personnelles, ou bien des contenus de propriété intellectuelle, ont été volés ou perdus a résulté en une « explosion » de la demande de solutions de prévention de la dissémination de la précieuse information.

Tombées de barrières envisagées pour le logiciel libre

IDC prédit au marché du logiciel libre une adoption accélérée au cours des prochaines années, alors que les barrières à l’adoption tomberont. Les revenus émanant de ce marché pourraient passer de 1,8 milliard $US en 2006 à 5,8 milliards $US en 2011, ce qui consisterait en un taux de croissance annuelle composée de 26 %.

L’intérêt accru envers les choix et les effets de levier plus importants qui sont offerts en comparaison avec les solutions propriétaires, l’augmentation du soutien financier aux éditeurs des firmes de capital de risque, l’intérêt croissant des grandes organisations et la reconnaissance des revenus par abonnement comme modèle d’affaires viable pourraient contribuer à l’accélération de l’adoption du logiciel libre.

Matt Lawton, le responsable du programme de recherche sur les modèles d’affaires du marché du logiciel libre chez IDC, estime que ce marché est encore immature et que les revenus seront « substantiellement » en deçà du nombre de logiciels distribués. Il remarque que plusieurs distributions de logiciels sont gratuites, alors que les distributions payantes ont souvent recours à des abonnements avec paiement à l’échéance plutôt qu’à des frais de licence avant l’utilisation.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+