Mener Canoë à bon port


André Ouellet - 19/05/2006

PERSONNALITÉ DU MOIS Bruno Leclaire, président et chef de la direction de Canoë, est la personnalité du mois d’avril 2006 en TI au Québec.

Canoë vient de célébrer son dixième anniversaire. Se décrivant comme le « leader de l’Internet au Québec », cette entreprise a de bonnes raisons de pavoiser : au premier trimestre de 2006, elle a enregistré une croissance de 46 % de ses revenus par rapport à la même période l’année précédente, accueillant 6,5 millions de visiteurs uniques sur ses divers sites en février, un record d’achalandage chez elle.

Depuis que Bruno Leclaire en a pris les rennes, en 2003, les revenus de Canoë ont plus que doublé, passant de 23 millions de dollars cette année-là à 50 millions en 2005. Renversement de situation spectaculaire, considérant que l’entreprise a essuyé une perte de 10 millions de dollars en 2002, à la suite du dégonflement de la bulle Internet.

Une organisation d’envergure

Derrière la vigueur des résultats de Canoë, se détache un impressionnant portefeuille de sites très en vue au Québec : Jobboom, leader dans le secteur de l’emploi; le portail Canoë, le plus achalandé pour les nouvelles; Micasa.ca, site sur l’immobilier lancé en septembre dernier, et dont la positon, déjà, oscille entre les numéros un et deux; ReseauContact.com, plus grand lieu de rencontres au Québec sur Internet.

La liste est encore longue, mais contentons-nous de mentionner aussi les sites du réseau TVA, dont Un homme mort, auquel 90 000 personnes se sont inscrites, et bien sûr, les trois éditions de Star Académie.

De quoi bomber le torse! Bruno Leclaire – qui est président et chef de la direction de Canoë, titre auquel vient tout juste de s’ajouter celui de vice-président, Médias interactifs, Quebecor Média – ne le dit pas ouvertement, mais dans ses propos, on peut déceler la fierté du travail accompli.

Modeste, il attribue principalement cette réussite au fait de savoir s’entourer. « Je ne crains pas d’avoir dans mon équipe des personnes très talentueuses. La compétence des autres me pousse vers le haut », dit-il. La recette est à retenir, car son parcours est marqué par une progression rapide de l’importance des responsabilités qui lui sont confiées.

D’un poste de leader à l’autre

Reçu bachelier en Informatique à l’Université de Sherbrooke en 1987, Bruno Leclaire obtient peu après son premier emploi à temps plein, au sein de la firme conseil SHL Systemhouse. Il y reste huit ans et, au moment de quitter, il est directeur de l’intégration des systèmes, deuxième poste en importance au sein des bureaux montréalais de la firme.

Avec trois associés, il fonde alors NeoSim, entreprise de consultation informatique, qui obtient divers mandats auprès de grandes sociétés. Afin d’aider au processus de recrutement chez NeoSim, l’idée lui vient de mettre sur pied un site de recherche d’emplois. C’est ainsi qu’est né recru-direct.com, ancêtre de Jobboom.

Lancé en 1996, le nouveau site connaît un tel succès que La Presse se montre intéressée à en faire l’acquisition. En bout de piste, il devient la propriété de Netgraphe, un exploitant de médias interactifs comptant Vidéotron et TVA parmi ses actionnaires. En janvier 2000, recru-direct.com devient Jobboom.

NeoSim ayant été dissoute en vertu de la transaction, Bruno Leclaire accède au poste de vice-président directeur général de Jobboom, avant de devenir président de cette même entreprise un an plus tard. Au cours de son mandat, les ventes de Jobboom triplent, sa rentabilité passant de l’équilibre budgétaire, en 2000, à une marge brute de près de 40 % au premier trimestre de 2003.

Entre-temps, Netgraphe et Canoë ont fusionné, en 2001, à la suite de l’acquisition de Vidéotron par Quebecor. C’est de cette entité dont hérite Bruno Leclaire lorsqu’il prend la direction générale de Canoë, en 2003, quelques jours seulement avant la grande première de Star Académie.

« Ça été mon baptême de feu. J’ai dû plonger tout de suite dans divers problèmes, comme le manque de capacité des systèmes, créés par la popularité de la série et l’achalandage beaucoup plus grand que prévu sur le site. »

L’art de savoir bouger

Devant l’excellence des résultats obtenus par Canoë à ce jour, comment Bruno Leclaire voit-il l’avenir? « Plutôt rose, mais complexe », répond-il d’emblée.

Il évoque en premier lieu la gestion de la croissance. À titre d’exemple, son effectif compte 50 nouveaux employés depuis janvier dernier – ce qui en fait près de 300 au total. Autre facteur avec lequel composer : la mondialisation, qui force les médias en ligne à livrer concurrence à l’échelle du globe. « Il faut savoir prendre des décisions rapidement. Les progrès technologiques et les pressions exercées sur les prix bouleversent les modèles d’affaires. »

Selon lui, la vitesse d’exécution est une des marques de commerce de Canoë. Situation lui convenant très bien, puisqu’il attribue également la réussite de son cheminement professionnel à son dynamisme. « L’important est de ne pas regarder en arrière. Une fois les décisions prises, on doit les assumer. » D’ailleurs, il s’entoure de gens affichant la même détermination. « J’embauche des personnalités, davantage que des personnes d’expérience », dit-il.

S’il n’y a qu’une chose dont il peut être certain, c’est celle-ci : le marché Internet est mûr, les annonceurs sont au rendez-vous et on peut y faire de bonnes affaires.

Le choix de la Personnalité du mois en TI au Québec est le fruit d’une collaboration entre la Fédération de l’informatique du Québec, Direction informatique et de nombreux partenaires.