Mes outils de productivité – les fils RSS


Patrice Guy - 16/09/2009

Le travail de journaliste n’est pas uniquement d’écrire. On passe énormément de temps à lire, histoire de savoir ce qui se passe dans notre industrie, suivre les grandes tendances, comprendre le marché. Le défi: avoir les bon outils pour optimiser sa lecture.

C’était un travail facile quand tout était imprimé, du moins à l’égard du volume de l’info. On s’abonnait à deux ou trois journaux, quelques revues spécialisées et nous étions ensevelis sous les communiqués de presse reçus par la poste ou par télécopie.

C’était le bon temps.

Aujourd’hui, les sources se sont démultipliées et viennent de partout. Et il y a en tellement, que le processus de lecture est devenu un peu éclaté; on ne consulte pas ces sources qu’au bureau. On veut y avoir accès partout, histoire d’optimiser notre temps de lecture. D’autant plus que les sources de nouvelles d’intérêt professionnel et personnel s’entremêlent de plus en plus, vous en conviendrez sûrement.

Pour lire toutes les sources qui vous intéressent, à la recherche de l’information pertinente, vous pouvez parcourir le web, site après site, pour consulter vos sources préférées. Mais je crois que la consolidation des sources au sein d’une seule interface plus facile à gérer est une solution plus efficace. C’est ce que permettent, notamment, les fils RSS, jumelés avec un outil de lecture et d’agrégation adéquat.

Pour moi, les fils RSS sont l’équivalent de feuilleter les pages d’un journal en lisant les grands titres. Et je m’en sers comme d’un service de coupures de presse pour identifier ce que je veux lire plus tard ou garder en référence pour utilisation future.

NetNewsWire, l'agrégateur de fils RSS de NewsGator pour Mac OSX - cliquez sur l'image pour l'agrandir

NetNewsWire, l’agrégateur de fils RSS de NewsGator pour Mac OSX

En outre, j’aime pouvoir classer ces articles et références par thème ou mots-clés, et peut-être même partager ce que je lis avec d’autres personnes de mon réseau. Pour ce faire, j’utilise généralement le service en ligne a, via une extension du navigateur Firefox. D’autant plus que je peux faire afficher ailleurs, dans une page Web ou un blogue par exemple, par le truchement d’un widget, tous les liens auxquels j’ai assigné un certain mot-clé dans Delicious. Voilà qui peut être utile si vous faites de la veille ou une revue de presse pour divers groupes ou secteurs de votre entreprise ou organisation. Sans compter que vous pouvez créer un réseau dans Delicious et partager, avec des personnes qui ont les mêmes intérêts que vous, vos sources d’information et les autres membres.

D’autres services en ligne, comme Diigo, Amplify ou Clipmarks, eux aussi disponibles sous la forme d’extensions à Firefox, permettent également d’ajouter des commentaires et de publier des liens vers nos sources ainsi sélectionnées vers des réseaux sociaux comme Twitter ou des services comme Delicious. Dans le cas d’Amplify, par exemple, les articles sélectionnés et commentés sont rassemblés dans un blogue (baptisé « clog », contraction de clip et de blog, j’imagine) au sein duquel peut se dérouler une discussion par commentaires interposés.

Lecteur-agrégateur de fils RSS

FeedDemon, l'agrégateur de fils RSS de NewsGator pour Windows- cliquez sur l'image pour l'agrandir

FeedDemon, l’agrégateur de fils RSS de NewsGator pour Windows

De nombreux outils et services en ligne existent pour vous assister dans ces tâches de gestion et d’organisation de vos lectures via les fils RSS (logiciels autonomes, extensions du navigateur Firefox, bouton javascript à ajouter à votre navigateur, etc.). Après de nombreux essais (et ces choix ne sont certainement pas définitifs…), voici ceux que j’utilise en ce moment.

J’ai cité à l’occasion le logiciel NetNewsWire (sur Mac et iPhone) et FeedDemon (sous Windows) comme lecteur-agrégateur de fils RSS pour assurer une lecture coordonnée de mes sources RSS, synchronisée entre mon mobile et mes ordinateurs, tant au bureau qu’à la maison.

NetNewsWire étant accompagné d’un service en ligne, un item d’un fil que je lirais sur mon iPhone apparaît comme lu lorsque j’ouvre le logiciel client (NetNewsWire ou FeedDemon) sur l’un de mes ordinateurs, ou encore si j’y accède via le service en ligne.

Reader, le service de lecteur et d'agrégation de fils RSS de Google - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Reader, le service de lecteur et d’agrégation de fils RSS de Google

J’aurais dû écrire le paragraphe précédent à l’imparfait ou au passé. Puisque voilà qu’à la fin du mois de juillet, NewsGator (la firme qui développe ces solutions) annonçait qu’elle abandonnait son service en ligne le 31 août et que désormais la synchronisation en ligne se ferait par le truchement de Google Reader, l’agrégateur de fils RSS de Google.

Je me suis empressé de passer à ce service de Google, en vue de cette transition. J’ai donc exporté mes fils RSS de NetNewsWire Mac vers un fichier OPML, en vue d’importer le tout dans Google Reader. J’en ai profité pour faire un peu de nettoyage et retirer de ma liste quelques fils morts au feuilleton.

L’échéance est passée, le client Mac et le client PC de NewsGator ont été modifiés pour pouvoir se connecter sur Google Reader. Au moment d’écrire ces lignes, le client iPhone n’avait toujours pas été mis à jour et il reste quelques bogues et irritants dans certaines des fonctionnalités des logiciels clients pour PC et Mac.

Comme je suis passé à Google Reader plus vite que NewsGator ne l’a fait avec son client iPhone, j’ai donc dû me trouver un client iPhone de remplacement, permettant de se connecter à Google Reader et qui s’intègre bien à mon processus de lecture. J’en ai trouvé deux qui présentaient les caractéristiques que je recherchais, Doppler (0,99 $ lien vers iTunes) (qui est aussi offert en version Lite, gratuite) et Byline (4,99 $ lien vers iTunes).

J’ai rapidement préféré Doppler (voir en fin d’article les saisies d’écran pour cette application) pour une simple et bonne raison : on peut facilement choisir quels fils ou groupes de fils RSS on désire synchroniser sur son iPhone, parce que de toute évidence, si vous êtes abonnés à autant de sources que moi (122), on ne veut, ni ne peut tous les lire sur son iPhone. Avec Byline, ce sont tous les fils RSS du compte Google Reader qui sont téléchargés, ce qui peut être long et lourd.

Mon cycle de lecture

Ma première étape de lecture quotidienne passe par mon iPhone, le matin dans les transports en commun (je voyage en métro). Avant de quitter la maison, je synchronise Doppler pour avoir les plus récents articles prêts à être lus.

Je lis et marque certains articles pour être lus au complet ou partagés plus tard, lors de mon arrivée au bureau. J’utilise la fonction « Liste de suivi » de Google Reader (Starred Items), qui est disponible via Doppler. Cette liste de suivi fonctionne aussi avec FeedDemon, mais pas encore dans NetNewsWire pour Mac. Lors de la prochaine synchronisation de Doppler avec Google Reader, les articles marqués seront transmis du client au service.

Lorsque je suis dans le métro, c’est-à-dire sans accès à Internet avec le iPhone, je ne peux malheureusement pas avoir accès à la fonction de « partager avec commentaires » de Doppler. Celle-ci n’est disponible que lorsque l’application peut se connecter à Google Reader. (J’ai toutefois contacté le développeur de Doopler et la prochaine version de l’application devrait permettre d’utiliser cette fonctionnalité en mode déconnecté, l’envoi des commentaires se faisant lorsque l’application se connectera de nouveau à Internet.)

Au bureau, j’ouvre Google Reader pour boucler mon cycle de lecture ce qui consiste à classer les articles de la « Liste de suivi » en ajoutant des mots clés et des commentaires avec mes outils pour Delicious, ou encore en partageant ces lectures avec commentaires via un service tel que Diigo, Amplify ou Clipmarks, lesquels peuvent également s’interfacer avec Twitter ou Facebook, ou d’autres réseaux.

J’avoue que ce processus est un peu complexe – surtout si vous ajoutez que certains articles auxquels sont attribués un mot-clé spécifique dans Delicious sont automatiquement affichés sur un blogue de votre intranet ou ailleurs. Mais si vous êtes responsables du partage de l’information au sein de votre équipe ou de votre service, vous avez sans doute intérêt à utiliser des outils pour systématiser votre travail plutôt que d’envoyer un courriel à tous chaque fois que vous tombez sur un article pertinent.

Petit détail : avec la multiplication des services et des interconnexions entre ces services, il devient nécessaire de documenter tout ce processus, ne serait-ce que pour vous rappeler du cheminement de l’information que vous partagez et des endroits où vous les consignez. Une carte conceptuelle (mindmap) pourrait sûrement être utile à cet égard.

Quels sont les outils que vous utilisez pour lire et partager de l’information? Utilisez la fonction de commentaire, ci-dessous, pour nous le laisser savoir.

Saisies d’écran de Doppler, une application iPhone pour lire les fils RSS d’un compte Google Reader.

Get the flash player here: http://www.adobe.com/flashplayer

Patrice-Guy Martin est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.