Microsoft respectera son échéancier


Alain Beaulieu - 21/11/2007

Tel que le fabricant l’a promis, les nouvelles versions de Visual Studio et .NET Framework seront dévoilées à la fin de novembre.

Les astres doivent être favorables à Microsoft, puisque la firme de logiciels a confirmé que la version 2008 de son environnement de développement Visual Studio sera dévoilée, comme prévu, à la fin de novembre. Les événements suivent également leur cours avec la version 3.5 du modèle de programmation .NET Framework, qui devrait être mis en marché au même moment, tel que prévu.

C’est du moins ce qu’a affirmé S. Somasegar, vice-président corporatif, division Développeur, chez Microsoft, lors de la dernière conférence des développeurs TechEd Developers 2007 de la firme de logiciels, qui avait lieu au début du mois à Barcelone (Espagne).

Rini Gahir, directeur de produit senior, plateformes de développement, chez Microsoft Canada, était de passage à Montréal, la semaine dernière, pour répandre la bonne nouvelle et donner un avant-goût de Visual Studio 2008.

Autant Visual Studio 2008 que .NET Framework 3.5 ont reçu diverses améliorations permettant d’augmenter la productivité des développeurs d’applications riches, qu’elles soient Web ou mobiles, exploitées sur les plateformes Windows Vista, Windows Server 2008 ou Office 2007 de Microsoft.

On trouve, parmi ces améliorations, la prise en charge de l’approche de développement AJAX, qui combine les langages de programmation Java et XML, et la possibilité d’accéder au code source de l’environnement, ce qui facilite le débogage des applications et leur intégration à d’autres produits. Aussi est-il possible, avec la nouvelle version de Visual Studio, de développer des applications pouvant être exploitées sur n’importe quelle version de .NET.

« Plusieurs améliorations majeures au chapitre de la performance ont été apportées à Visual Studio 2008, soutient Rini Gahir. Par exemple, comme le compilateur utilise trois fois moins de mémoire, il est trois fois plus rapide que ne l’était celui de la version 2005. Le défilement des gros fichiers au niveau de l’éditeur est aussi deux fois plus rapide et plusieurs outils de créativité ont été ajoutés à l’environnement. Toutes ces améliorations contribuent à accroître la productivité et la créativité des développeurs. »

Utilisateur précoce

La version bêta de Visual Studio 2008 ayant été rendue disponible l’été dernier, le centre de développement montréalais d’Avanade figure parmi les premières organisations à avoir mis à l’essai le nouvel environnement de développement. Établie à Seattle (Washington), Avanade est une co-entreprise fondée en 2000 par Microsoft et Accenture qui fournit des solutions d’affaires basées sur la technologie de Microsoft. Quelque 25 employés oeuvrent au centre montréalais d’Avanade qui a d’autres centres au Canada, aux États-Unis et en Europe.

Benoît Bertrand, directeur du réseau de livraison américain du centre montréalais d’Avanade, n’a que de bons mots pour Visual Studio. « Nous avons créé une console de suivi d’événements en temps réel avec la version bêta de Visual Studio 2008 et on est très satisfait, car on peut maintenant faire des choses beaucoup plus rapidement par rapport à la capacité de la plateforme, illustre-t-il. Aussi, la solution est beaucoup moins complexe qu’elle ne l’était, ce qui est très intéressant pour nous, tout comme le débogage des applications. Et le fait que nous sommes un centre d’impartition de proximité d’Avanade, nous avons à travailler sur des projets de développement avec des gens situés ailleurs dans le monde, ce qui est maintenant beaucoup plus facile. »

En plus de confirmer le respect de son échéancier, Microsoft a fait savoir qu’elle comptait investir davantage dans ses programmes de partenariat gravitant autour de Visual Studio, de sorte à soutenir davantage l’interopérabilité de son environnement de développement avec celui des autres fournisseurs. Ainsi, les développeurs qui acquerront son environnement pourront l’utiliser pour créer des applications pouvant être exploitées sur d’autres plateformes que les siennes.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Tisser des réseaux, tisser des liens

Révolutions nombreuses en cours sur les réseaux Moins d’un gramme de mémoire, c’est beaucoup

Des produits et services d’ici et d’ailleurs




Tags: , ,