Nouveaux produits en bref


La rédaction - 26/07/2006

Révision 2 pour Windows Small Business Server 2003 – Cisco sécurise les petits et les grands – IBM veut faciliter l’accès à EnterpriseOne

Révision 2 pour Windows Small Business Server 2003

Microsoft a annoncé la révision 2 du logiciel de serveur pour petites entreprises Windows Small Business Server 2003, qui sera offerte en versions Standard et Premium à partir du mois d’août.

Cette révision comprend une fonction de vérification d’état et d’installation des rustines et des mises à jour des logiciels Microsoft déployés sur les postes de travail, ainsi qu’un accroissement des limites des boîtes de courriel de 16 Go à 75 Go. Une intégration accrue avec les appareils portatifs exploitant Windows Mobile résulte en une synchronisation en temps quasi réel des informations avec Outlook, un gestionnaire des politiques de mot de passe et l’effacement à distance des données. Une modification de la licence d’accès des clients permet aussi l’accès aux serveurs Exchange Server 2003 et SQL Server 2005.

La version Premium, qui inclut en nouveauté le logiciel de serveur SQL Server 2005 en édition pour groupe de travail, comprend aussi ISA Server 2004, qui permet d’établir un pare-feu et de surveiller l’accès Internet, et FrontPage 2003, qui sert à développer des sites Web.

Ce logiciel ne sera pas offert gratuitement comme dans le cas d’un ensemble de modifications provisoires, mais à un prix qui n’a pas encore été précisé. Toutefois, Microsoft offre un programme de mise à niveau gratuite aux nouveaux clients qui auront acquis Windows Small Business Server 2003 SP1 préinstallé sur un serveur neuf auprès d’un ensemblier ou d’un intégrateur d’ici au 30 septembre 2006. Les clients actuels devront se procurer une nouvelle licence.

Sur le site Web de Microsoft, on affirme que seules les versions anglaise et allemande du produit seront disponibles à partir d’août, mais une porte-parole de l’entreprise a promis que le produit serait disponible en français au moment du lancement.

Cisco sécurise les petits et les grands

Cisco a enrichi sa gamme de solutions de protection intégrées Adaptive Security Appliance (ASA) 5500 avec deux nouveaux modèles, soit les ASA 5505 et ASA 5550. Alors que le premier se destine aux petites entreprises, bureaux éloignés et télétravailleurs aux besoins modestes, le deuxième est conçu pour les grands établissements corporatifs désirant une protection de calibre supérieur.

Une composante clé du concept de réseau à défense autonome de Cisco, les deux appareils multifonctions permettent de mettre en œuvre une approche de défense pro-active, tout en réduisant la complexité et les coûts qui y sont généralement associés. Les deux solutions intègrent le logiciel Cisco ASA Software 7.2 qui propose une cinquantaine d’améliorations fonctionnelles.

De conception compacte, le ASA 5505 supporte des débits de 150 Mbit/s au niveau du pare-feu et de 100 Mbit/s au niveau des échanges cryptés via un réseau privé virtuel (RPV ou VPN en anglais). Pouvant agir à titre de client RPV matériel, il permet de déployer des services RPV SSL (Secure Socket Layer) accélérés et intègre un commutateur 10/100 à huit ports, permettant de créer de multiples zones de sécurité, et deux ports Power-over-Ethernet (PoE), facilitant le déploiement de téléphones IP et de points d’accès sans fil de Cisco. Sa conception modulaire permet, en outre, d’accroître ses capacités en utilisant la fente d’expansion dont il est pourvu.

Le ASA 5550 fournit, pour sa part, un débit de plus de 1,2 Gbit/s au niveau du pare-feu et peut prendre en charge 200 réseaux locaux virtuels, ce qui permet de subdiviser le réseau corporatif en plusieurs zones de haute performance pour une sécurité accrue. Il peut aussi supporter jusqu’à 5 000 clients IPsec et RPV SSL par unité et, en utilisant ses fonctions de mise en grappe RPV et de répartition du trafic, on peut relier ensemble jusqu’à dix unités ASA 5550 et ainsi supporter jusqu’à 50 000 clients IPsec et RPV SSL concurrents.

IBM veut faciliter l’accès à EnterpriseOne

IBM a ajouté à sa gamme de solutions tout-en-un System i une version optimisée pour le progiciel de gestion JD Edwards EnterpriseOne d’Oracle, désignée IBM System i 520 Solution Edition for JD Edwards EnterpriseOne. Le progiciel d’Oracle supporte la plupart des fonctions reliées à la gestion des ressources d’entreprise, telles que la gestion du cycle de vie des actifs, de la relation client, des ressources financières, des ressources humaines, des projets et des fournisseurs et de la chaîne d’approvisionnement.

Conçue spécifiquement pour les PME ayant 100 utilisateurs ou moins, la solution d’IBM comprend tout le logiciel et le matériel qu’une entreprise de ce calibre peut avoir besoin pour exploiter le progiciel de gestion d’Oracle, au prix d’une solution fondée sur la plate-forme Windows de Microsoft, soutient le fabricant. Le prix de la solution d’IBM, qui sera disponible commercialement au Canada le 11 août, débute à 24 900 $, pour une configuration de base. Cette dans cette perspective que la solution IBM System i 520 Solution Edition for JD Edwards EnterpriseOne inclut une base de données, des dispositifs de stockage, des fonctions de sécurité et de protection contre les virus, incluant une fonction de sauvegarde automatique et de reprise après sinistre, ainsi que des fonctions de gestion simplifiée de systèmes. IBM a d’ailleurs conçu sa solution pour une utilisation dans un environnement disposant de peu, ou pas, de personnel pour gérer les ressources informationnelles, dans lequel cas se trouvent généralement les PME.

La solution d’IBM offre, en outre, des possibilités de croissance, le processeur sur lequel elle se fonde, Power 5+, pouvant prendre en charge jusqu’à 1 200 utilisateurs sans dégradation de performance sérieuse. Elle permet également de mettre en œuvre la technologie d’identification par radiofréquence (RFID).