Nouveaux produits en sécurité, en assurance, en bureautique et en communauté d’entreprise


Steeve - 21/05/2008

RSA sécurise les Blackberry, CGI commercialise Edge pour le secteur des assurances, Microsoft s’engage à soutenir Mac Office 2008, Gemalto et McAfee cryptent les disques rigides, Astaro contrôle les utilisations illicites de Skype et Broadchoice cible les entreprises 2.0.

RSA sécurise les Blackberry

RSA, la division sécurité d’EMC, a mis au point une technologie d’authentification permettant de sécuriser l’utilisation des appareils de communications sans fil Blackberry. Nommée RSA SecurID Token, cette solution assure l’intégration sécurisée des utilisateurs de Blackberry au sein du réseau privé virtuel d’une organisation. Grâce à ce système d’identification, les utilisateurs peuvent accéder à leurs courriels ainsi qu’à leurs applications professionnelles de façon sécuritaire. RSA SecurID Token réduit par le fait même les risques de fraude ou de perte des données. Le produit intègre d’ailleurs un outil de restauration de données.

RSA a amélioré l’intégration de RSA SecurID Token au sein de BlackBerry Enterprise Server. Les administrateurs du système ont désormais la possibilité de personnaliser et configurer l’application de manière à ce qu’elle soit plus simple d’utilisation et encore mieux verrouillée. Par exemple, un administrateur pourrait décider de masquer les identifiants d’accès et mots de passe en conformité avec les politiques internes d’une entreprise en matière de sécurité. Les utilisateurs, quant à eux, peuvent profiter de RSA SecurID Token pour se relier à un réseau privé virtuel compatible avec BlackBerry Mobile, sans augmenter inutilement leurs dépenses de communications.

CGI commercialise Edge pour le secteur des assurances

Le Groupe CGI entreprend la commercialisation de CGI Edge, un ensemble de logiciels conçus spécifiquement pour le secteur de l’assurance de dommages. Hautement configurable et modulable, cette solution utilise une architecture Web orientée services ainsi qu’un cadre .Net et incorpore la technologie Web 2.0.

CGI Edge soutient le cycle de vie complet des polices d’assurance incluant la proposition de tarifs et de souscription, l’administration des polices, la facturation, le traitement automatisé de la réassurance, le traitement des agences et la production de rapports de gestion et de rapports statistiques. Cet ensemble de logiciels fournit aux agents une interface Web, qui sert à effectuer toutes les transactions relatives aux polices d’assurance, qu’il s’agisse de donner des propositions de tarifs, de souscrire de nouveaux contrats, d’ajouter des avenants, d’encaisser des paiements ou de créer un premier avis de sinistre.

Microsoft s’engage à soutenir Mac Office 2008 auprès des entreprises

Satisfaite des ventes d’Office 2008 pour Mac, qui s’écoulerait plus rapidement que toutes les versions antérieures d’Office pour Mac au cours des 19 dernières années, l’unité commerciale des produits Macintosh de Microsoft réaffirme son engagement relativement aux produits futurs destinés à la plate-forme Mac. Microsoft vient donc de lancer le Service Pack 1 (SP1) qui promet une stabilité et une sécurité accrues ainsi que des améliorations au rendement de la suite et annonce le retour éventuel de Visual Basic pour Applications (VBA) dans la prochaine version.

Microsoft affirme avoir développé Office 2008 pour aider les utilisateurs du Mac à simplifier leur travail grâce à une interface similaire à celle du Mac en leur fournissant des outils pour créer des documents de facture professionnelle. Microsoft soutient qu’Office 2008 constitue l’ensemble-logiciels interplateforme le plus compatible sur le marché pour les Mac. Office Excel, par exemple, promet une meilleure compatibilité des fichiers échangés entre Excel 2008 pour Mac et Excel 2003 ou Excel 2007 pour Windows.

Gemalto et McAfee cryptent les disques rigides

Les fournisseurs Gemalto et McAfee ont collaboré à la mise au point d’une solution offrant aux utilisateurs d’ordinateurs de bureau et de portatifs un accès sécurisé et pratique aux disques rigides chiffrés à l’aide d’une authentification forte à deux facteurs, s’appuyant sur une technologie matérielle sécurisée.

McAfee Endpoint Encryption, avec sa capacité de chiffrement combinée aux dispositifs .NET de Gemalto, garantit en effet la protection des données sensibles au sein de l’entreprise ainsi qu’à l’extérieur. Cette solution intégrée assure une protection contre la violation d’accès aux données sécurisées qui entraîne des coûts résultant de ces divulgations, des pertes de revenus et une dégradation des marques.

La carte à microprocesseur .NET, ainsi que le dispositif de sécurité numérique Smart Enterprise Guardian (SEG) de Gemalto, ont été testés et validés pour la compatibilité avec la solution McAfee Endpoint Encryption et McAfee Total Protection for Data, assurent les deux partenaires. Désormais, les utilisateurs de ces produits McAfee bénéficient des cartes à microprocesseur et jetons de sécurité de Gemalto pour s’authentifier à leurs disques rigides chiffrés.

La solution McAfee Endpoint Encryption est gérée de façon centralisée, permettant aux administrateurs de démontrer la conformité du système avec la législation sur les données personnelles, ainsi que le respect des exigences de sécurité internes et externes. La solution intégrée de Gemalto et McAfee devrait faciliter l’adoption des mesures de sécurisation des données par les entreprises et l’utilisateur final. Elle réduit également le risque potentiel lié au non-respect des règles de sécurité par les employés.

Astaro contrôle les utilisations illicites de Skype et autres

Astaro Corporation, fournisseur de solutions matérielles et logicielles de sécurité, vient de mettre sur le marché la version 7.2 de son ensemble d’outils de sécurité Astaro Security Gateway. Les principaux changements par rapport à la version précédente concernent la possibilité d’affiner les réglages de contrôle de bande passante pour les applications de partage (P2P) ainsi que les logiciels de messagerie instantanée.

Astaro Security Gateway permet en effet aux administrateurs de réseaux de reconnaître, classifier et bloquer – si nécessaire – les applications telles que Skype, AOL Messenger, ICQ, Google Talk, Jabber, IRC, MSN Messenger, et Yahoo! Messenger. Administrable via une interface Web, Astaro Security Gateway protège les réseaux des attaques incessantes de virus, de pourriels et de pirates. Le logiciel seul coûte 345 $ US. Il est préinstallé sur différents modèles de pare-feux matériels commercialisés par Astaro.

Broadchoice cible les entreprises 2.0

La société californienne Broadchoice a mis sur le marché une plate-forme Web permettant de bâtir des communautés d’entreprise et d’augmenter son efficacité commerciale. La nouvelle plate-forme Web de Broadchoice rassemble les réseaux sociaux, le contenu Web, les campagnes de marketing et l’analyse dynamique pour 1 $ par utilisateur inscrit.

À l’aide d’interfaces de programmation d’applications (API) ouvertes, la plate-forme Broadchoice peut se connecter à toute une gamme de services logiciels Web, de bases de données destinées au service à la clientèle et d’applications Web 2.0. La plate-forme Web Broadchoice est présentement offerte à titre de service logiciel sur demande. Si l’interface utilisateur n’est disponible qu’en anglais, la solution soutient les contenus produits en plusieurs langues.


À lire aussi cette semaine: EMC veut aider les entreprises à prendre le dessus sur l’information Quatre petits logiciels à inclure dans votre arsenal d’outils Des systèmes d’alimentation sans coupure plus puissants et plus sûrs Impressions polyvalentes sur un coin de bureau




Tags: , , , , , , , , , , , ,