Novell propose un calque de Windows


Alain Beaulieu - 26/09/2006

Avec SUSE Linux Entreprise Desktop, la dernière version de son environnement de poste de travail Linux, Novell veut dépayser le moins possible les utilisateurs de Windows.

Novell était à Montréal la semaine dernière pour démontrer les principales fonctions de son poste de travail SUSE Linux Enterprise Desktop (auquel on fait référence sous le nom de SLED), qui constitue, avec le logiciel serveur SUSE Linux Enterprise Server, sa plate-forme pour entreprise ouverte SUSE Linux Enterprise 10, lancée en juillet dernier. Il s’agit de la deuxième version de son environnement de productivité, la première – la version 9 – ayant été lancée en 2004.

De prime abord, la firme de Provo, dans l’Utah, a rappelé la préoccupation première qui a guidé les concepteurs de sa solution, qui à la manière d’Office comprend les outils de productivité usuels, soit de fournir aux utilisateurs un environnement avec lequel ils se sentiront à l’aise dès les premiers clics. Pour se faire, ils ont maximisé la ressemblance de SLED, au niveau de ses fonctions et de son interface d’utilisation, avec la célèbre plate-forme de Microsoft, afin d’offrir aux utilisateurs un environnement de travail familier présentant une courbe d’apprentissage minimale.

Une plate-forme d’informatique libre complète pour entreprise, prise en charge et certifiée par les fournisseurs de matériel et de logiciels, la solution de Novell prend en charge la plupart des activités essentielles, du poste de travail au centre de traitement, à petit prix. Par exemple, SLED se vend 50 $US, sur le site de Novell, alors que l’abonnement pour SLED est de 71 $US par dispositif par année et celui pour la solution complète débute à 496 $US par serveur par année.

OpenOffice comme point de départ

SLED propose l’édition Novell de OpenOffice.org 2.0, la suite bureautique qui comprend un traitement de texte, un chiffrier, un logiciel de présentation, ainsi qu’un fureteur Internet (Firefox de Mozilla), un logiciel de courrier électronique et de collaboration (Evolution), un logiciel de messagerie instantanée (Gaim), un logiciel de gestion et d’écoute de pièces musicales (Banshee de Helix), un logiciel de gestion d’images (F-Spot), de même qu’un logiciel de retouche photographique (GIMP). La solution intègre, entre autres, des fonctions de macros Visual Basic.

La liste des formats de document supportés par la solution, qui inclut évidemment les différents formats supportés par les produits de Microsoft, est exhaustive et inclut des formats libres, dont OpenDocument. De plus, SLED, qui est disponible en français et compatible avec le correcteur orthographique Antidote RX de Druide Informatique, prend en charge tous les protocoles de réseaux et d’impression standard et s’intègre de façon transparente aux environnements Active Directory existants. La solution est, en outre, entièrement intégrée à ZENworks Linux Management de Novell, ce qui en facilite le déploiement.

On trouve au chapitre des améliorations et des innovations technologiques une fonction améliorée de gestion de l’alimentation électrique, une fonction de recherche intégrée au niveau du poste de travail, appelée Beagle, et une interface d’utilisation plus performante. Le fabricant soutient d’ailleurs avoir mené des centaines de tests d’utilisation distincts et avoir filmé près de 1 500 heures de vidéos d’interaction des utilisateurs pour mettre au point des interfaces d’utilisation plus conviviale que celles des produits de la suite Office.