Nurun a un pied dans le marché chinois


Alain Beaulieu - 27/01/2006

En se portant acquéreur de China Interactive, firme spécialisée dans le même créneau qu’elle, Nurun accroît ses possibilités de croissance en Asie.

La montréalaise Nurun a complété l’acquisition de la chinoise China Interactive, annoncée en septembre dernier.

Filiale de Quebecor Média, Nurun conçoit, exécute et mesure la performance des stratégies et des programmes de marketing interactifs utilisant les nouvelles technologies. Elle compte parmi ses clients L’Oréal, le Groupe Danone, Louis Vuitton, Club Med, Pfizer, Home Depot, Renault, Europcar, Equifax, Telecom Italia et le Gouvernement du Québec. L’entreprise fondée en 1985 emploie 560 professionnels à travers le monde.

Fondée pour sa part en 1998, China Interactive offre des solutions de marketing relationnel intégrées, en ligne ou hors ligne, faisant appel à des expertises en bases de données et en technologies Web interactives. Établie à Shanghai, la firme, qui emploie une trentaine de personnes, se spécialise notamment dans les programmes de fidélisation en ligne. Desservant une clientèle locale et internationale, elle compte parmi ses clients des firmes telles que FAW-VW-Volkswagen, FAW-VW-Audi, Chivas Regal, L’Oréal, Malibu, JCDecaux, Philips, Pepsi et Standard Chartered Bank.

Grâce à cette transaction, dont la valeur n’a pas été divulguée, Nurun s’est donnée des possibilités de développement intéressantes sur l’important marché asiatique. La firme québécoise, qui était surtout active sur les marchés nord-américain et européen, pourra également tirer profit des expertises développées par l’entreprise chinoise pour servir ses marchés traditionnels.

Soulignons que le marché chinois compte plus de 100 millions d’internautes, dont 53 % bénéficient d’une connexion haute vitesse, et plus de 360 millions d’abonnés à la téléphonie mobile, selon le China Daily et Morgan Stanley, qui ont publié dernièrement des données à cet effet. Le bassin d’abonnés à la téléphonie mobile plait particulièrement à Nurun qui compte développer le créneau des contenus mobiles payants et des stratégies de marketing relationnel fondées sur les médias interactifs et les technologies sans fil.

« La Chine est une composante très importante dans la stratégie de développement de Nurun, a déclaré son président et chef de la direction, Jacques-Hervé Roubert. Cette acquisition nous permettra d’enrichir nos compétences dans le domaine de l’interactivité grâce à une expertise stratégique et créative acquise dans un marché particulièrement dynamique et novateur, qui offre à la fois des technologies de pointe et des pratiques marketing intégrées d’avant-garde. Nurun pourra mieux anticiper les innovations et les nouvelles tendances sur le marché de l’interactivité. […]

« Cette acquisition […] nous permettra d’atteindre deux objectifs clés de la stratégie globale de développement de Nurun. Nous pourrons améliorer les services offerts à nos clients internationaux déjà établis dans ce marché stratégique en Asie, et développer de nouvelles opportunités d’affaires pour Nurun. »

Alliance de services

China Interactive profitera, pour sa part, des services et des solutions diversifiés offerts par Nurun, qui vont des stratégies globales de communication et de gestion de marques internationales en ligne aux services de conception et d’implantation d’applications interactives et de plates-formes techniques de pointe.

« L’alliance de nos services respectifs en marketing interactif et de notre expertise en technologies de l’information nous permettra d’offrir à l’ensemble de nos clients une gamme complète de services interactifs », a ajouté Annabella Yang, chef des opérations de China Interactive.

L’entente d’acquisition conclue le 28 septembre 2005 prévoyait le paiement d’un prix d’achat composé d’un montant en argent et d’actions ordinaires de Nurun, auquel s’ajoute un montant différé en argent comptant et en actions ordinaires de Nurun, le tout sujet à ajustements en fonction de la performance de China Interactive.

L’acquisition de China Interactive est à mettre en relation avec celle de l’américaine Ant Farm Interactive en 2004, qui se spécialisait aussi dans les services de marketing interactif et qui augmentait les possibilités de développement de Nurun sur le marché américain.

Citant les projets d’avenir de l’entreprise, M. Roubert est d’avis qu’avec ces deux acquisitions, « Nurun deviendra une société de services interactifs très bien implantée sur trois continents : l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Asie, et renforcera en conséquence son expérience et ses capacités dans ce domaine. »