On achète, on vend…


Alain Beaulieu - 10/11/2006

Quatre firmes québécoises – Groupe Lagassé, Fortsum, Groupe Conseil OSI et Xittel&nbsp – ont procédé dernièrement à une acquisition ou projettent le faire bientôt.

Les entreprises québécoises ont été prolifiques en acquisitions cette semaine. Il y a premièrement la sherbrookoise Groupe Lagassé, spécialisée dans le secteur des télécommunications, qui a acheté l’unité de fabrication et d’intégration de systèmes électroniques située à Berlin, en Allemagne, de EADS Secure Networks, la filiale d’EADS qui fournit des réseaux sécurisés.

Le contrat de vente du Centre d’intégration de systèmes d’EADS prévoit que les emplois et les approvisionnements clients seront maintenus. Le transfert de propriété du centre se fera le 1er décembre prochain.

Il s’agit du deuxième centre européen que le spécialiste européen de l’aéronautique et de la défense EADS vend à Groupe Lagassé, le premier étant celui de Douarnenez, en France. Le groupe Lagassé a procédé à cette deuxième acquisition pour renforcer sa position sur le marché européen et sa relation de partenariat avec EADS Secure Networks, à laquelle il fournit déjà des composants pour les réseaux sécurisés.

EADS Secure Networks a, pour sa part, consenti les deux ventes pour recentrer ses activités sur l’intégration de grands systèmes pour les radiocommunications mobiles professionnelles dans le secteur de la sécurité publique, de la défense et autres missions critiques.

Le fournisseur québécois de solutions de gestion financière Fortsum Solutions d’affaires a, pour sa part, fait savoir son intention d’acquérir l’intégrateur québécois ML3 Solutions d’affaires, spécialisé dans les solutions Microsoft Dynamics et qui a engrangé des revenus de 1,3 million $ durant la dernière année financière.

C’est pour consolider sa position sur le marché québécois des solutions d’affaires pour PME que Fortsum a fait sa proposition à ML3. La transaction reste à être entérinée par le conseil d’administration des deux entreprises et les autorités réglementaires appropriées.

OSI, Xittel…

Aussi, la montréalaise Groupe Conseil OSI a procédé à l’acquisition de la lavaloise Groupe POS, et plus précisément de ses deux filiales POS-Détail, spécialisée dans le secteur du commerce de détail, et POS-Conseil, spécialisée en gestion de projets informatiques. Cette acquisition permettra à OSI, qui a été elle-même acquise par la française Alyotech en juillet dernier, d’accroître de 315 professionnels son effectif et de consolider sa présence sur les marchés québécois et canadien des services-conseils en TI.

Finalement, Télécommunications Xittel de Trois-Rivières s’est portée acquéreur d’Intermonde, une entreprise de Joliette qui fournit des services Internet et de téléphonie IP dans la région de Lanaudière. C’est pour enrichir la gamme de services offerts par les deux entreprises que ces dernières ont consenti à l’entente d’acquisition. Xittel offre des services de gestion de réseaux de fibres optiques, d’accès Internet haute vitesse et de téléphonie IP.

« L’acquisition que nous venons de réaliser permettra à Télécommunications Xittel d’avoir un pied à terre dans Lanaudière, d’accroître le nombre de réseaux de fibres optiques gérés par l’entreprise tout en bénéficiant de l’expertise et l’expérience de l’équipe d’Intermonde », précise Robert Proulx, président fondateur Télécommunications Xittel qui assure que les employés d’Intermonde conserveront leur emploi.

« Notre intégration au groupe trifluvien permettra aux deux entreprises d’accélérer le déploiement des réseaux privés de fibres optiques sur le territoire québécois, canadien et étranger, et de développer encore davantage les technologies émergentes de branchement à haute vitesse sans fil », d’ajouter Patrick Poirier, anciennement responsable du développement commercial d’Intermonde, maintenant vice-président, Technologies et Développement chez Xittel.