Pas besoin de baguette magique pour apparaître sur les écrans de GPS


François Picard - 04/08/2010

Beaucoup de gens trouvent chanceuses les entreprises qui sont localisées sur les cartes de GPS, mais c’est plus facile qu’on ne croît.

« Pourquoi d’autres entreprises sont sur les cartes de GPS, mais pas la mienne? » semblent se demander plusieurs propriétaires de commerces, d’auberges, de stations-services et d’autres fournisseurs de produits ou services. La réponse est simple: soit ils s’y sont fait inscrire, soit on l’a fait pour eux. En fait, il s’agit de contacter les fabricants de cartes ou les concepteurs de répertoires de points d’intérêt et de faire faire un ajout aux listes existantes. L’avantage est qu’ils ne sont pas nombreux et que c’est à eux que font appel les fabricants de GPS ou de logiciels de navigation routière.

Au départ, les fournisseurs de cartes numériques s’adressaient à des clubs automobiles et à des associations diverses pour obtenir les coordonnées de leurs membres et les ajouter sur les cartes. Maintenant, c’est à chacun de faire ajouter ses coordonnées soit en s’adressant directement aux producteurs de cartes, soit en passant par des organismes qui s’en chargeront. Parfois, il faut payer en fonction des renseignements qu’on souhaite faire paraître, mais la plupart du temps les inscriptions de base sont gratuites.

Les fournisseurs de cartes

On peut profiter du fait que le nombre de producteurs de cartes GPS de l’Amérique du Nord est très restreint pour arriver facilement à faire effectuer des changements qui risquent cependant de ne pas apparaître sur les cartes avant plusieurs mois. Même si les cartes sont modifiées au fur et à mesure des corrections et ajouts, elles ne sont habituellement publiées qu’une fois par année. Les trois principaux sites à visiter sont ceux de NAVTEQ, TELE Atlas et Google Maps.

NAVTEQ Map Reporter NAVTEQ étant un des leaders actuels de la géolocalisation, avec des cartes utilisées dans de nombreux GPS,

Map Reporter de NAVTEQ - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Map Reporter de NAVTEQ

c’est une des premières compagnies à contacter pour indiquer tout changement ou ajout à une carte. Le NAVTEQ Map Reporter est un outil permettant de corriger un détail d’une carte, de modifier un point d’intérêt ou d’en ajouter un qui n’est pas là.

Cet outil en ligne permet également d’indiquer des ajouts, des modifications ou des suppressions de routes existant sur les cartes de NAVTEQ. Même les changements de sens uniques, de limitations de vitesse, de codes postaux ou de signalisation intéressent NAVTEQ. Il suffit de cliquer à l’endroit de la carte où doit s’effectuer le changement et de le proposer à NAVTEQ.

Map Insight de Tele Atlas - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Map Insight de Tele Atlas

Map Insight de Tele Atlas Chaque fois que la carte où l’on trouve une erreur ou un manque de renseignements est indiqué comme étant de Tele Atlas, comme dans les GPS de Tomtom, on peut faire effectuer les corrections par le site Map Insight. Il est simple à utiliser. On indique la position géographique de la correction et on indique quelle correction il y aurait à faire.

Google Adresses Tous ceux qui utilisent Google Maps ont déjà remarqué des adresses qui apparaissent quand ils promènent le curseur sur les cartes. N’importe quelle entreprise peut ajouter son adresse et son numéro de téléphone. Ce service est gratuit. Il suffit de s’inscrire à un compte Google et de donner son accord pour les conditions d’utilisation après les avoir lues.

Les autres solutions

Bien sûr, on peut aussi faire appel aux services de mise à jour des fabricants de certains logiciels de GPS, mais les corrections ne toucheront alors que les GPS concernés.

Ainsi, TomTom offre le service TomTom Map Share, qui permet à chaque utilisateur de ses GPS de rapporter les corrections que TomTom retransmet ensuite à ses autres clients. Pour sa part, ALK Technologies offre le service MapSure, plus ouvert, mais pour les logiciels CoPilot seulement. Garmin, Magellan et les autres fabricants de GPS ont aussi leur propre système interne de mise à jour des données cartographiques.

D’un autre côté, il ne faut pas oublier les bases de données de points d’intérêt (POI) auxquelles font appel de nombreux utilisateurs de GPS pour se créer leur propre base de points d’intérêt préférés. On peut trouver sur Internet plusieurs fournisseurs de listes de points d’intérêt, gratuites ou payantes, qu’on peut télécharger et entrer dans son GPS. Il est facile aussi de produire sa propre base de données de points d’intérêt qui pourra être installée dans différents appareils. Le GPS POI Data Directory de GPS Data Team est l’un des plus connus, avec POI Plaza, POI Factory et la World POI Database. Le téléchargement le plus populaire y serait la liste des points d’accès des WalMart. C’est facile de deviner pourquoi.

En fait, juste d’indiquer, sur un site Web, les coordonnées géographiques d’un magasin, d’un restaurant, d’une usine ou de tout autre établissement permet à quiconque de transcrire sa latitude et sa longitude dans son GPS pour les conserver dans ses points d’intérêt personnels. Maintenant que beaucoup de gens ont un GPS ou un ordiphone avec GPS, les fournisseurs de produits et services ont tout intérêt à géolocaliser leurs établissements. Les retombées ne peuvent qu’être positives.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.




Tags: , , , , , , , ,