Planète TI


Daniel Bindley - 28/05/2009

Des quatre coins du monde, des nouvelles du recyclage des déchets électroniques aux États-Unis, de la Société des auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique française, de Psystar et Apple, de Red Hat et de Vmware.

États-Unis – Selon Barbara Kyle, coordonnatrice de la coalition Electronics TakeBack, la nouvelle législation HR 2595 que s’apprête à entériner la chambre des représentants américains ne va pas arrêter l’exportation des déchets électroniques vers des pays donc les méthodes de recyclage sont douteuses. La loi propose une exemption pour la « réparation et le reconditionnement ». Pour Mme Kyle, il sera très facile à un exportateur d’indiquer qu’il exporte des ordinateurs pour les réparer vers des pays en développement. Comme aucune vérification ne peut être faite, rien ne certifie qu’ils seront réparés.

France – La vente de pièces musicales en ligne vient d’être simplifiée depuis que la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique française (SACEM), un organisme qui collecte les droits d’auteurs, a décidé de permettre la collecte des droits d’auteurs numérique par un organisme européen. Selon Neelie Kroes, responsable de la commission antimonopole européenne, la manière d’agir du SECAM ne permettait pas l’ouverture souhaitée par l’industrie. Cette décision va permettre à des boutiques en ligne comme iTunes d’offrir plus facilement des titres français à ses clients.

États-Unis – La compagnie Psystar de Miami est en faillite. Le fabricant de clones de Mac s’est placé sous la protection des tribunaux selon le chapitre 11 de la Loi américaine. Selon les documents déposés en cours, le contexte économique difficile et la baisse des prix forcent l’entreprise à fermer ses portes laissant plus de 500 000 $ US en dettes à ses 49 créanciers. Selon certains, c’est plutôt la bataille juridique entre Apple et Psystar qui a provoqué cette situation. Les dirigeants travaillent à un plan de relance. >lire sur Macworld.

Suisse – La compagnie de logiciel Red Hat ainsi que six autres compagnies de logiciel suisses et allemandes ont déposé une mise en demeure contre le gouvernement suisse après que celui-ci a acheté pour 39 M$ US des services et des logiciels sans appel d’offre publique. Les fonctionnaires suisses ont répondu qu’ils ont donné directement le contrat à Microsoft pour des « raisons techniques » et qu’il n’y avait pas de produit équivalent.

Chine – L’opérateur mobile China Mobile et le fabricant de cellulaires taiwanais HTC ont conclu une entente pour la vente d’un cellulaire utilisant le logiciel Android de Google. En plus d’utiliser une version chinoise du système d’exploitation californien, plusieurs modifications ont été apportées pour répondre aux exigences de China Mobile comme l’installation de logiciels sur mesure d’un service de messagerie instantané et d’une application de téléchargement de fichiers.

États-Unis – La compagnie de Palo Alto, Vmware a acheté 5 % des actions de l’un de ses partenaires stratégiques, la compagnie floridienne Terremark. La valeur de la transaction est estimée à 20 M$ US. Selon Manuel Medina, PDG de l’entreprise, cet investissement va permettre de solidifier une longue relation d’affaires. Terremark exploite des centres de données en Amérique et en Europe.

Avec le service de nouvelles IDG

Daniel Bindley est journaliste au magazine Direction informatique.