Pourquoi pas une imprimante Wi-Fi?


François Picard - 26/10/2010

Finis les fils ou les serveurs d’impression. Les imprimantes Wi-Fi sont ce qu’il y a de plus pratique et de plus économique maintenant pour beaucoup d’entreprises.

Même si c’est possible pour plusieurs personnes de se servir de la même imprimante en passant par l’un des ordinateurs mis en réseau ou par un serveur d’imprimantes, le plus simple est d’utiliser une imprimante munie d’un émetteur-récepteur Wi-Fi, accessible par chacun d’où il veut dans un rayon d’une vingtaine de mètres du routeur, tout en tenant compte des obstacles à la propagation des ondes.    Que l’on ait un ordinateur de table, un ordinateur de poche, une tablette sans fil ou un ordiphone, on peut avoir des documents à imprimer à un moment donné. Comme la plupart de ces appareils sont maintenant équipés du Wi-Fi, le plus simple est de se tourner vers une imprimante Wi-Fi, à prix très abordable, pratique et économique. Et il y en a de plus en plus sur le marché. Un manufacturier comme Lexmark, par exemple, a lancé cette année six imprimantes Wi-Fi sur douze nouvelles imprimantes, et sur deux des six autres le Wi-Fi est en option. Autant dire que les imprimantes Wi-Fi sont devenues populaires.   On peut trouver des serveurs d’impression Wi-Fi pour une centaine de dollars seulement et les relier à une imprimante pour que plusieurs personnes puissent profiter de même imprimante. Cependant, l’imprimante sans fil avec serveur d’impression intégré est une meilleure option parce qu’elle ne coûte souvent pas beaucoup plus cher qu’une imprimante standard sans Wi-Fi. Plusieurs imprimantes Wi-Fi coûtent en effet moins de 150 $ et certaines même moins de 100 $. Nous en avons testé une, la HL-2170W de Brother, pour voir ce que cela donnait, mais cela aurait pu tout aussi bien être une autre imprimante dans cette gamme de prix.   L’essai de la HL-2170W de Brother   La HL-2170W de Brother est une imprimante compacte qui peut imprimer jusqu’à 23 pages par minute avec une bonne qualité d’impression obtenue avec une résolution de 600 x 600 qui peut être portée jusqu’à 2 400 x 600. Elle n’a pas d’interface USB, comme en ont maintenant beaucoup d’imprimantes, mais une interface réseau câblé Ethernet ou sans fil Wi-Fi 802.11 b/g. La HL-2170W comporte 32 Mo de mémoire qu’on ne peut pas augmenter, mais c’est suffisant pour imprimer des pages qui ne contiennent pas 100 % de photos. Elle peut fonctionner avec des pilotes pour les différents Windows et Mac OS 10.2.4 ou plus récent. Lors de l’installation sous Windows 7, Windows va chercher sur Internet le pilote nécessaire et l’installation est très rapide. On a juste à donner l’adresse IP de l’imprimante après l’avoir récupérée avec un utilitaire fourni. Une interface Web, à laquelle on accède par l’adresse de l’imprimante, permet de voir la configuration et de changer des éléments si nécessaire.

Imprimante HL-2170W Wi-Fir

L’imprimante laser HL-2170W de Brother se branche à un réseau sans fil Wi-Fi (Photo: Brother)

  La HL-2170W fonctionne bien. Comme son émetteur-récepteur est un peu plus puissant que celui du serveur d’impression que nous utilisions jusque-là, nous avons pu la placer encore plus loin du routeur, sur un autre étage. Pour pouvoir y imprimer des documents, il suffit d’être à la portée du routeur utilisé. Avec un routeur N1 Vision de Belkin, nous avons pu imprimer jusqu’à une distance de plus de 200 mètres à partir d’un ordinateur portatif, jusqu’à une cinquantaine de mètres avec un Palm Treo Pro sous Windows Mobile 6 et une trentaine de mètres avec un iPod touch. Pour les tests avec le Treo Pro, nous avons utilisé le logiciel PrintBoy de Bachmann Software et l’utilitaire Print n Share d’EuroSmartz sur l’iPod. Dans les deux cas, seule l’impression de textes a bien fonctionné, le pilote de chacun ne transmettant pas correctement les informations d’impression d’images.   En fait, à cause d’un prix spécial, j’ai pu acheter pour 89,99 $ seulement une imprimante HL-2170W qui se détaillait normalement 149,99 $. On trouve ce type de tarif réduit régulièrement, soit dans les catalogues qu’on reçoit par la poste, soit en ligne.

Une diversité de modèles sans fil avec le Wi-Fi

La plupart des fabricants d’imprimantes font des modèles avec le Wi-Fi. Parmi eux, on inclut des firmes comme Brother, HP, Lexmark, Epson, Canon, Dell, Samsung et même Kodak. Brother semble cependant être la compagnie qui produit le plus de modèles sans fil peu chers avec 10 imprimantes sans fil en dessous de 300 $. Les fabricants proposent des imprimantes au laser sans fil aussi bien que des imprimantes à jets d’encre sans fil, quoiqu’en général il s’agisse plus souvent d’imprimantes tout-en-un à jet d’encre que d’imprimantes seulement. L’exception se situe au niveau des imprimantes photo à jet d’encre qui peuvent fonctionner sans fil avec des appareils photo comportant le Wi-Fi, ce qui est de plus en plus commun.   On trouve donc en magasin des imprimantes laser seules, comme la HL-2170W présentée ici, quelques imprimantes tout-en-un laser, de rares imprimantes à jet d’encre simples sans fil sauf pour la photo, et des appareils multifonctions à jet d’encre avec une imprimante, un scanneur et, parfois, un télécopieur, comme la X4650 de Lexmark, la MFC-495CW de Brother, la PIXMA MP560 de Canon et bien d’autres modèles.

  Parmi les imprimantes laser sans fil les moins chères, à part la populaire HL-2170W, on remarque la HL-5370DW de Brother à 250 $, la nouvelle LaserJet Pro P1102w de HP à 150 $, la ML-2525W de Samsung à 129 $ et même l’imprimante laser couleur sans fil CLP-325W de Samsung à 200 $ seulement. Les imprimantes laser multifonctions sans fil, comme la MFC-7840W de Brother à 300 $, sont en général un peu plus chères que leur équivalent à jet d’encre, mais on se rattrape vite grâce aux cartouches laser beaucoup plus économiques.

  Pour une simple imprimante à jet d’encre sans fil, on peut se tourner vers la nouvelle Deskjet 3000 de HP à 70 $ seulement. Sinon, pour ceux qui préfèrent les imprimantes tout-en-un à jet d’encre, il y aurait, par exemple, la V313w All-in-One de Dell à 139 $, la P513w de Dell à 169 $, la MFC-255CW et la MFC-J265W de Brother, toutes deux à 100 $, la Photosmart C4780 de HP à 100 $, la Officejet 4500 Wireless All-in-one de HP à 130$ ou la X4690 de Lexmark à 100 $.   Juste sur le marché canadien, on compte plus de 50 imprimantes sans fil sous les 300 $. Il y a donc de quoi faire un choix assez facilement, après avoir décidé si l’on se tourne vers le laser ou le jet d’encre, l’éternel dilemme de beaucoup de gens. Les imprimantes à jet d’encre semblent plus attirantes parce que le prix de base est très bas, mais les marchands se rattrapent vite sur le prix des cartouches. Le prix de revient d’une page imprimée sur une imprimante à laser est jusqu’à 10 fois moins élevé que celui d’une page similaire produite avec une imprimante à jet d’encre. Cela vaut la peine d’analyser tous les facteurs qui entrent en ligne de compte avant de prendre une décision.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.




Tags: , , , , ,