Profiter pleinement du GPS avec son ordinateur


François Picard - 30/06/2009

Les systèmes de positionnement global (GPS) sont maintenant partout, mais pas nécessairement utilisés à fond, en particulier avec des ordinateurs.

Quand on parle de GPS, on pense aussitôt à la navigation routière qui est leur fonction la plus utilisée. On peut cependant profiter davantage de leurs capacités de localisation géographique de lieux et d’adresses, surtout si on combine leur utilisation à celle d’un ordinateur, d’un ordinateur de poche ou d’un téléphone intelligent.

Tout ordinateur portatif sous Windows, Mac OS ou Linux peut être relié à un GPS disposant d’une interface USB ou Bluetooth. Il faut cependant choisir un GPS compatible pour lequel il existe l’interface et les pilotes nécessaires. Une fois que les deux appareils sont en contact, ce sont les différentes applications qui gèrent les données provenant du GPS ou celles qu’on peut y envoyer. La localisation de personnes, d’objets ou de lieux ne peut être que plus précise avec l’aide d’un GPS et les logiciels interprètent plus facilement les données que des individus et surtout beaucoup plus rapidement.

On peut trouver sur Internet une quantité d’application GPS pour Windows XP ou Vista. Un des sites les plus intéressants est maps-gps-info.com. On nous y propose également une liste de logiciels pour Mac ou Linux et une autre pour tous les appareils mobiles non Windows: iPhone, Symbian, BlackBerry, Palm, Android… En plus, ce site fournit une quantité d’informations en anglais sur les GPS et leur utilisation, ce qui le rend presque incontournable. La NASA est aussi une bonne source d’information sur les applications GPS.

GPS et Windows

Même si on peut aussi en trouver pour Mac, la plupart des applications GPS sur le marché sont faites pour les PC sous Windows. Les deux logiciels de navigation pour PC les plus populaires en Amérique du Nord sont Streets & Trips de Microsoft et Street Atlas USA de Delorme. Les deux produits sont vendus seuls ou avec un GPS sans écran qui ne fonctionne que branché au port USB d’un ordinateur; Street Atlas USA est aussi proposé dans un ensemble avec un GPS Bluetooth. Les deux logiciels indiquent la route à suivre, mais juste en anglais. Ils permettent également de transférer leurs cartes vers un ordinateur de poche ou un téléphone intelligent. Le produit de Microsoft vise surtout les personnes qui souhaitent trouver le meilleur itinéraire pour aller d’un point à un autre et l’imprimer puis le suivre à l’aide d’un GPS branché à l’ordinateur.

Saisie d'écran de Street Atlas USA de Delorme - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Saisie d’écran de Street Atlas USA de Delorme

Saisie d’écran de Street Atlas USA de Delorme

La version Pro de Street Atlas USA est beaucoup plus avancée que le logiciel de Microsoft. Non seulement elle renferme 150 millions d’adresses des pages jaunes et blanches américaines et canadiennes avec leur numéro de téléphone et leur localisation, mais aussi 4 millions de points d’intérêt. Elle peut servir à préparer des voyages autant qu’à sélectionner et imprimer des cartes. Une entreprise peut s’en servir pour générer des parcours de livraison, analyser des zones propices au développement domiciliaire ou à l’implantation d’un commerce, situer des installations comme les bouches d’incendie, des poteaux à changer, etc. Ses cartes peuvent être intégrées à des rapports. À partir de Street Atlas USA, on peut installer sur un Palm ou un Pocket PC une version du logiciel de navigation adaptée à ces petits appareils et comportant même le guidage vocal. De plus, la dernière version de Street Atlas USA a été adaptée au maximum aux nouveaux miniportatifs.

Beaucoup de sites Web proposent des applications gratuites ou en partagiciels très diversifiés qui tirent profit des données des GPS. On peut consulter des sites comme Toocharger.com , Partagiciel.com, Sharewarebox.com, Softonic.fr

GPS et Windows Mobile

Les ordinateurs de poche et les téléphones intelligents avec GPS intégré fonctionnant sous Windows Mobile sont ceux pour lesquels il existe le plus d’applications GPS.

Il existe des dizaines, voire des centaines de logiciels pour les Pocket PC et les téléphones intelligents sous Windows Mobile 5 et 6. Beaucoup sont des petites applications gratuites qui peuvent s’avérer utiles. Mentionnons, par exemple, Wizi de la firme du même nom qui se sert du GPS pour transmettre notre position à un correspondant par SMS ou une carte avec un point de repère par courriel. LocationSMS d’AX3L ajoute automatiquement les coordonnées GPS à la fin d’un SMS qu’on envoie. NoniGPSPlot de Noni permet d’enregistrer les déplacements d’un appareil avec GPS et de les retracer ensuite sur une carte. Il suffit de donner des mots clés comme « GPS Windows Mobile » pour trouver une quantité d’applications dans Google.

Parmi les applications GPS les plus intéressantes sous Windows Mobile, il ne faut pas manquer GPS Utilities d’Efficasoft. C’est impressionnant de voir tout ce que peut faire ce petit logiciel chinois qui ne coûte que 25 $. En fait, on peut l’adapter à tous les besoins qu’on peut avoir côté GPS, y ajouter des cartes, des points d’intérêt avec des icônes personnalisées, afficher la position et l’état des satellites, enregistrer des déplacements ou en tirer des statistiques, etc. Le guide d’installation et d’utilisation est très détaillé, mais disponible juste en anglais.

GPS et Mac

Sous Mac OS, l’application de navigation GPS la plus connue est MacGPS Pro. Elle permet de relier différents récepteurs GPS à un Mac et de suivre son déplacement en temps réel sur une carte. Le logiciel MacGPS Pro peut se servir de toutes sortes de cartes, même de cartes numérisées. Il enregistre les coordonnées des points qu’on sélectionne ou les trajets. Il permet de rattacher des coordonnées géographiques à des photos, des sites Web, des points d’intérêt.

Pour des applications plus spécialisées, on peut se tourner vers GPSNavX, pour la navigation sur lac ou en mer, ou encore vers GPSy. Afin de simplifier les choses et de profiter de davantage d’application GPS sur leur Mac, certains se mettent sous Windows sur leur ordinateur et y utilisent d’autres logiciels. Ainsi, Street Atlas USA est compatible avec les Mac fonctionnant avec les utilitaires Boot Camp ou Parallels.

GPS et iPhone

Maintenant que les logiciels GPS sont acceptés sur l’iPhone version 3 et que le nouveau iPhone dispose d’un vrai GPS, on va voir apparaître de nouvelles applications pour ces appareils.

La firme X-Road a annoncé la sortie de son logiciel G-Map avec une première version, disponible en juin, comportant les cartes de 16 états américains et du Canada.

De son côté, à la Apple’s Worldwide Developers Conference (WDC) de San Francisco, en juin, la firme TomTom a présenté TomTom Navigator for iPhone qui sera disponible cet été via l’Apple iTunes App Store.

Dès maintenant, ceux qui cherchent un logiciel de navigation à utiliser avec leur iPhone en Europe peuvent profiter de Mobile Navigator Europe pour iPhone de Navigon, avec guidage vocal en plusieurs langues, dont le français. La firme Efficasoft a aussi lancé une version bêta pour iPhone de son logiciel GPS Utilities qu’on peut essayer gratuitement.

Quand on pense que les GPS ont été inventés pour faciliter le guidage de missiles et tuer un maximum d’ennemis… Les choses ont bien changé et il faut en profiter.

NDLR: Nous n’avons pas testé en détail tous les logiciels présentés ici et nous ne pouvons donc pas garantir qu’ils sont exempts de bogues ou de vulnérabilités. Ils nous ont seulement paru intéressants à exploiter.

Nous vous suggérons donc de les tester en bonne et due forme avant de les déployer dans votre organisation.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.