Quand les TI roulent en camion


Danielle Soucy - 01/09/2007

Dans le cadre de l’édition 2007 de ce concours, Millogiciel remporte les honneurs dans la catégorie Application logicielle – Petite et moyenne organisation, grâce à son application Millo Entretien.

Lorsque Patrick Millard, président de Millogiciel, est coincé dans un embouteillage entre deux semi-remorques, il y a gros à parier qu’au lieu de pester contre ces poids lourds qui encombrent les routes, il y voit plutôt un signe encourageant pour la croissance de sa petite entreprise. Fondée en 1987, la société Millogiciel se spécialise dans la conception et la distribution d’applications logicielles pour le camionnage, un secteur d’activité que, de toute évidence, Patrick Millard connaît à fond.

On peut se demander pourquoi ce diplômé en biologie devenu informaticien se passionne depuis vingt ans pour le transport par camion, le principal mode de transport de marchandises au Canada. Patrick Millard évoque un concours de circonstances initial – un projet de logiciel qu’un employeur lui avait cédé – mais aussi les multiples facettes du secteur. « Le camionnage, c’est un secteur touche-à-tout, explique-t-il. Ça concerne les communications, la gestion des stocks, le personnel, la comptabilité, les règlements, les lois, l’entretien des véhicules, etc. » Pour s’en convaincre, il suffit de jeter un coup d’œil sur le produit maître de l’entreprise : le Millogiciel du camionnage, un progiciel de gestion intégré, dont la version originale a été lancée en 1987. Plus de vingt modules – comptabilité, paie des chauffeurs, planification des trajets, taxes, répartition, etc. – composent cette application multitâche et multi-utilisateur entièrement en français qui fonctionne avec un système d’exploitation Unix.

Outre la polyvalence, le secteur du camionnage réclame d’un spécialiste en TI une vigilance constante, car les changements – réglementaires, structurels, économiques – y sont incessants. Les années 90 ont ainsi été marquées par la déréglementation du transport routier, puis par l’application des accords de libre-échange. De nouvelles contraintes légales ont vu le jour à la suite des attentats de 2001, dont l’obligation récente pour les transporteurs d’expédier aux douanes américaines un manifeste électronique. Autant d’occasions d’affaires que Patrick Millard a saisies au fil des ans. La mondialisation a aussi fait son œuvre ces dernières années.

« Le marché se transforme, explique Patrick Millard. Il y a de moins en moins de transporteurs. Ceux qui restent sont soit de grosses entreprises qui ont déjà leurs propres systèmes de gestion, soit de petits et moyens transporteurs qui ont des besoins et des moyens différents. »

Pour pénétrer ce marché, Patrick Mil-lard a fait migrer certains modules du Millogiciel sur un système d’exploita-tion Windows, les transformant du même coup en application autonome. C’est ainsi qu’est né le Millo Entretien, une application qui a remporté en mars 2007 un Mérite du français dans les technologies de l’information.

L’atelier de A à Z

Destiné aux responsables des ateliers de mécanique d’un parc de véhicules de transport, le Millo Entretien comporte plusieurs modules interreliés qui permettent de planifier les tâches exécutées dans l’atelier en tenant compte de tous les aspects de la production ou de la gestion qui y sont associés.

« Le Millo Entretien indique au responsable de l’atelier, pour chaque jour donné, les interventions qui devront être faites sur tel ou tel véhicule : entretiens préventifs obligatoires, entretien courant ou réparations, explique son concepteur. Dès qu’une intervention est sélectionnée, le logiciel crée un bon de travail, destiné au mécanicien, qui précise les pièces nécessaires et décrit les opérations nécessaires. Du même coup, le logiciel vérifie les stocks pour s’assurer que les pièces nécessaires sont en nombre suffisant et, si besoin est, gère la commande auprès du fournisseur. » L’application fournit également des statistiques sur les coûts d’entretien et de réparation du parc de véhicules.

La principale innovation du Millo Entretien, unique dans ce genre d’application, est son interface « glisser-déposer », qui permet à l’utilisateur de naviguer aisément d’un module à l’autre, d’où une plus grande convivialité.

Comme toutes les applications conçues par Millogiciel, le Millo Entretien est entièrement en français, y compris quelque 5 000 termes du domaine de la mécanique. Pionnier des TI dans le domaine du camionnage, le président de Millogiciel se bat aussi depuis vingt ans pour diffuser la terminologie française du domaine du transport.

« Dans le domaine de la mécanique, les termes anglais sont encore bien enracinés et il arrive régulièrement que des clients résistent à l’emploi de termes français. Par la force de l’habitude, on parlera par exemple d’une strap de fan, au lieu d’une ‘courroie de ventilateur’. » Il y a quand même de l’amélioration, concède Patrick Millard, sourire aux lèvres, en montrant le courriel d’un client qui venait de commander à son fournisseur un… « tensionneur de strap de fan » (sic)…