Quatre outils pour améliorer votre performance


François Picard - 28/10/2009

LOGICIELS DU MONDE Des logiciels qui ajusteront les performances de votre ordinateur, au niveau de la cache et de la gestion de la mémoire, ainsi que la performance de l’échange de fichiers et la création de fichiers d’installation.

À travers le monde, on peut trouver des milliers de programmeurs et de petits producteurs de logiciels qui créent des outils très pratiques et souvent très abordables.

Nous en avons sélectionné et testé quelques-uns pour leur intérêt pour des entreprises et des organismes d’ici. On peut en savoir plus sur les sites Web de ces producteurs de logiciels et on peut généralement tester une version démo avant d’aller plus loin ou d’acheter le logiciel en ligne.

eBoostr de MDO En anglais Windows XP/2000/2003/2008/Vista/7 À partir de 24 $US par ordinateur

Beaucoup d’utilisateurs d’ordinateurs trouvent toujours que leur ordinateur ne va pas assez vite, surtout quand ils attendent qu’il se mette en route, qu’il sauvegarde de gros fichiers ou qu’il s’arrête. Selon son concepteur, le logiciel russe eBoostr irait jusqu’à doubler les performances d’un ordinateur au démarrage et dans certaines applications. Il se sert de la mémoire vive libre et de toute la mémoire flash qu’on peut lui réserver pour créer des caches de mémoire bien gérés qui aident à améliorer les performances. Il remplace ou complète les technologies ReadyBoost et SuperFetch en agissant de façon un peu différente sur la mémoire disponible.

Saisie d'écran eBoostr - cliquez sur l'image pour l'agrandir

eBoostr

eBoostr agit également sur la vitesse d’accès aux données sur disque dur aussi bien que sur de la mémoire flash. Il optimise l’accès aux données par la création de caches dans lesquels il n’incorpore pas les fichiers sur lesquels travaillent des applications comme des antivirus ou des outils de recherche. L’utilisateur d’eBoostr peut de lui-même décider de la priorité des fichiers qui vont être envoyés en cache. Il peut aussi ajouter un maximum de quatre supports de mémoire qui serviront de cache, qu’il s’agisse de clés USB de mémoire flash, de cartes de mémoire flash, de lecteurs SSD ou de disques durs supplémentaires. Bien entendu, plus cette mémoire est rapide, meilleur est le résultat.

Quand on achète le logiciel en ligne, on reçoit par courriel une clé cryptée qui permet de se servir du logiciel après la période de test. La sortie de la version 4 du logiciel, avec le support de Windows 7, est prévue pour le 1er novembre.

FileZilla Server de Tim Kosse, francisé par Yannick Wattiau En plusieurs langues, dont le français Windows 7/Vista/XP Gratuit

Certaines personnes aimeraient mettre des fichiers en commun avec d’autres personnes de leur réseau, mais sans leur donner accès à tout ce qui se trouve sur leur ordinateur. C’est tout à fait possible en utilisant un logiciel de serveur FTP sur l’appareil où sont stockés les fichiers et un logiciel de client FTP sur les appareils qui souhaitent y accéder. FTP est l’abréviation de File Transfer Protocol. Autrement dit, il s’agit d’une norme de transfert de fichiers permettant d’accéder aux fichiers d’un ordinateur depuis un ordinateur sous Windows aussi bien que depuis un ordinateur sous Mac OS, un ordinateur sous Linux, un ordinateur de poche ou même un téléphone intelligent, pourvu qu’ils disposent d’un logiciel client FTP. C’est très pratique pour contourner la tour de Babel des systèmes d’exploitation des ordinateurs. Cela peut servir pour mettre en accès des documents, des fichiers de photos ou de vidéos, des logiciels gratuits, des mises à jour de logiciels commerciaux qu’on n’aura qu’à télécharger une fois, etc.

Saisie d'écran FileZilla Server - cliquez sur l'image pour l'agrandir

FileZilla Server

Après avoir testé plusieurs logiciels de serveur FTP, j’ai choisi la version francisée de FileZilla Server de Tim Kosse. On peut la télécharger à l’adresse ci-dessus en faisant bien attention de cliquer sur Installateur complet. Il s’agit d’un logiciel pour Windows développé sous licence publique générale, donc gratuit, mais pour lequel les donations sont appréciées et servent à développer davantage le produit. Après avoir installé le logiciel, il faut juste créer un compte pour l’ordinateur autorisé à accéder aux fichiers publics. On peut configurer de nombreux paramètres comme les fichiers que ne peuvent télécharger que certaines personnes ou même une limite de vitesse pour les téléchargements.

Pour chaque client, on indique le nom d’usager et le mot de passe qu’il devra donner pour entrer et le répertoire auquel il peut accéder. Ensuite, on lance le serveur et les transferts peuvent commencer depuis le réseau local. Pour pouvoir y accéder depuis un autre endroit sur Internet, il faut avoir l’autorisation de le faire de la part de l’administrateur du réseau ou du fournisseur de services Internet (certains bloquent le port 21) et il faut s’assurer que ni le coupe-feu du routeur, ni celui de l’ordinateur ne bloquent l’accès au port du serveur FTP. Comme logiciel de client FTP, nous recommandons FileZilla qui a sans cesse été amélioré depuis 8 ans et qui est très convivial. Il est aussi disponible en français. On peut le trouver en versions Windows, Linux et Mac OS.

Inno Setup de Jordan Russel En plusieurs langues, dont le français Windows 7, 2008 R2, Vista, XP, 2008, 2003, 2000, Me, 98, 95, NT 4.0 Gratuit

Saisie d'écran Inno Setup - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Inno Setup

Ce logiciel un peu spécialisé n’a de l’intérêt que pour les programmeurs qui veulent distribuer leur production faite en Visual Basic ou en C++. Il existe déjà un utilitaire permettant de créer des logiciels d’installation (setup.exe) avec les logiciels de programmation de ces deux langages, mais leur interface est en anglais et elle est limitée. Inno Setup permet de créer et de compiler un fichier setup.exe en différentes langues, dont le français. On peut partir de zéro et programmer toute l’installation, ce qui est assez ardu. On peut également partir du fichier setup.lst créé avec les logiciels de programmation de Microsoft et le compléter à l’aide de l’utilitaire de domaine public ISTool, qui facilite grandement le travail. Lui aussi est disponible en français.

Saisie d'écran ISTool - cliquez sur l'image pour l'agrandir

ISTool

Créer un logiciel d’installation en français a pris moins d’une heure en partant du fichier setup.lst, produit à partir de la fonction Assistant d’empaquetage et déploiement de Visual Basic, complété ensuite avec ISTool puis compilé avec Inno Setup. De plus, le résultat a une allure beaucoup plus professionnelle que le logiciel d’installation en anglais de Microsoft. Inno Setup est un utilitaire dont devraient profiter tous les programmeurs francophones qui travaillent avec Visual Basic, C++ ou d’autres langages de programmation.

Cacheman 7 d’Outertech En plusieurs langues, dont le français Windows XP/Server 2008/Vista/7 30 $ environ

Les systèmes d’exploitation étant de plus en plus complexes et de moins en moins optimisés pour arriver sur le marché le plus vite possible, on trouve de plus en plus de logiciels utilitaires comme Cacheman 7 qui permettent d’en améliorer le comportement. Cacheman existait déjà du temps de Windows 98 puis il a été adapté à Windows XP et la dernière version vise à rendre plus efficaces Windows Vista et Windows 7 au niveau de leur gestion de la mémoire surtout pour les ordinateurs qui n’en ont pas assez, comme c’est souvent le cas pour les ordinateurs portatifs limités à un ou deux gigaoctets de mémoire vive. Cacheman 7 supporte aussi Windows XP, mais il est moins efficace que Cacheman XP qui est mieux adapté à ce système d’exploitation. De plus, Cacheman 7 se comporte comme une ressource système de Windows, si bien qu’il utilise très peu des ressources du processeur.

Saisie d'écran Cacheman - cliquez sur l'image pour l'agrandir

Cacheman 7

En plus d’optimiser les caches de mémoire et de mieux gérer la mémoire en général, Cacheman 7 dispose d’un outil de mise au point d’un certain nombre de fonctions de Windows qui ne peuvent qu’aider à optimiser l’ensemble du système d’exploitation. On y trouve aussi un utilitaire de défragmentation pour défragmenter le disque dur au besoin, plus rapidement qu’avec l’outil de défragmentation intégré à Windows. Tout cela permet de rendre Windows plus stable et plus performant. La principale tâche de Cacheman 7 consiste à libérer un maximum de la mémoire pour les tâches qui en ont le plus besoin en retirant de la mémoire à des programmes qui en ont moins besoin que d’autres ou sont en état de veille. On peut optimiser l’ensemble du système avec la fonction Oneclick-Optimization, qui simplifie le travail de l’utilisateur à l’extrême, mais on peut aussi ajuster manuellement bien des composants de façon à arriver au meilleur résultat possible. Cet utilitaire est un excellent choix pour ceux qui savent que leur ordinateur est ralenti par un problème de limite de mémoire et donc pour la plupart des utilisateurs d’ordinateurs portatifs.

NDLR: Nous n’avons pas testé en détail tous les logiciels présentés ici et nous ne pouvons donc pas garantir qu’ils sont exempts de bogues ou de vulnérabilités. Ils nous ont seulement paru intéressants à exploiter.

Nous vous suggérons donc de les tester en bonne et due forme avant de les déployer dans votre organisation.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.