Quelques données de marché, au passé comme au futur


Jean-François Ferland - 28/02/2007

Les livraisons de serveurs, les ventes d’équipements de commutation et de routage, l’intégration des technologies d’interconnexion et l’adoption du modem cellulaire ont récemment fait l’objet d’observations de la part des firmes d’analyse en TIC.

Croissance modérée des serveurs

Selon la firme américaine Gartner, 8,2 millions de serveurs auraient été livrés en 2006 à l’échelle internationale, ce qui constituerait une augmentation de 8,9 % en comparaison avec les livraisons de l’année 2005. Les revenus associés aux ventes de ces serveurs auraient été de 52,7 milliards $US, en croissance de 2,5 %.

Le ralentissement des ventes de serveurs à architecture x86 lors du quatrième trimestre de l’année dernière aurait eu un impact sur les résultats annuels. L’allongement des cycles d’achat de la clientèle, en raison du lancement anticipé de serveurs à quatre cœurs, et la virtualisation des serveurs expliqueraient en partie le ralentissement observé dans ce segment.

Les serveurs Unix de type RISC-Itanium n’ont pas connu une bonne année, avec une diminution des livraisons de 1,6 % et une réduction des revenus de 0,8 %, tandis que les ordinateurs centraux ont connu la meilleure augmentation des revenus de tous les types d’architectures de serveurs en 2006, soit une hausse de 3,9 % en comparaison avec l’année 2005.

Au niveau du facteur de forme, Gartner indique aussi que le serveur lame aurait gagné beaucoup de terrain, puisque les livraisons auraient augmenté de 33 % et les revenus auraient crû de 36,5 % d’année en année.

Commutation et routage en croissance

La firme anglaise Ovum-RHK a publié quelques données à propos du secteur des produits de réseautique destinés à la commutation et au routage au quatrième trimestre de l’année 2006.

Les revenus des fournisseurs d’équipements auraient totalisé des revenus de 2,5 milliards $US, ce qui correspondrait à une croissance de 8 % en comparaison avec le troisième trimestre de 2006 et une augmentation de 17 % en rapport au quatrième trimestre de 2005.

Au niveau des technologies, le segment des équipements fondés sur les protocoles IP et Ethernet aurait généré des revenus de 439 millions $US, pour une hausse de 12 % d’année en année. Celui des équipements de réseau combinant le protocole IP et la commutation multiprotocole par étiquette (multiprotocol label switching) pour les réseaux fédérateurs auraient généré des revenus de 535 millions $US, en hausse de 19 % d’année en année, alors que celui du matériel combinant ces mêmes technologies pour la périphérie de réseau aurait produit des revenus de 141 millions $US, en hausse de 40 %.

L’évolution des fournisseurs vers les réseaux de nouvelle génération et les besoins engendrés par la vidéo auraient influencé la croissance de ces derniers segments.

La commutation multiprotocole par étiquette, selon le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française, est une « technique de transmission qui permet d’attribuer une étiquette à chaque flux de données d’un réseau IP, en fournissant des informations sur le chemin qu’il doit parcourir, de telle sorte qu’il puisse être commuté ou routé plus rapidement sur des réseaux utilisant différents types de protocoles. »

Au niveau des segments applicatifs, les équipements destinés au transport et aux services à protocole IP auraient généré des revenus de 933 millions $US au dernier trimestre de 2006, ce qui équivaudrait à une augmentation de 36 % d’année en année. Les équipements Ethernet servant au transport et à la prestation de services auraient produit 885 millions $US en revenus, en croissance de 35 %. Les équipements pour les services d’abonné et les serveurs d’accès à distance à large bande auraient rapporté des revenus de 232 millions $US, soit une augmentation modeste de 5 %.

Entrants et sortants en évolution

Les technologies de l’information évoluent au niveau des performances de traitement, mais également à celui des technologies de connexion et d’interconnexion.

La firme américaine In-Stat avance que PCI Express, la version évoluée de PCI, a atteint le statut d’universalité au sein des ordinateurs personnels et des serveurs à architecture x86. La technologie d’interconnexion serait maintenant en croissance dans les segments des cartes-mères pour les communications et d’autres applications embarquées. D’ici 2010, 440,2 millions d’appareils seront dotés de la technologie PCI Express. 37,2 millions de cartes de communications utiliseront cette technologie en 2010, contre 17 millions de cartes en 2006.

D’autre part, In-Stat a noté que les technologies standardisées d’entrée-sortie, qui permettent l’échange d’information entre un ordinateur et ses composantes périphériques internes, progressent bien dans le marché des TIC.

Notamment, les technologies HyperTransport, PCI Express et Serial RapidIO, qui sont non propriétaires puisqu’elles font l’objet de normes établies par des comités, ont récemment bénéficié de révisions qui résulteront en des bandes passantes accrues.

En 2006, 461,3 millions d’appareils d’informatique, de réseautique ou de communications auraient contenu de telles technologies non propriétaires, ce nombre pourrait augmenter à 517,3 millions d’appareils en 2010.

Essor escompté pour le modem cellulaire

Les liaisons sans fil aux réseaux sont populaires, et les liaisons pour les ordinateurs portables par le biais des réseaux cellulaires pourraient poursuivre leur progression au cours des prochaines années. La firme ABI Research estime que 68 millions de modems cellulaires seront livrés à l’échelle internationale en 2012. Ce marché pourrait également générer des revenus de près de 10 milliards $US à ce moment, ce qui constituerait une croissance annuelle composée de 47 %.

Selon l’analyste Dan Shey, les éléments fondamentaux à la progression des modems cellulaires sont la prolifération des réseaux de troisième génération (3G) et une meilleure tarification de la part des exploitants des réseaux cellulaires à large bande. Plusieurs exploitants en Amérique du Nord et en Europe ont mis à jour leurs réseaux cellulaires et ont offert des options variées de tarification à leurs clients, mais les coûts mensuels seraient encore trop élevés pour inciter ces derniers à adhérer en grand nombre.

Les modems externes, sous forme de carte PC Card, auraient constitué la majorité des ventes en 2006 dans ce secteur, mais ABI Research croit que les modems intégrés aux produits auront le dessus sur le marché à partir de 2009. Alors que deux nouveaux types de modems, soit un routeur 3G/Wi-Fi et un modem externe qui se branche par un port USB ont été commercialisés en 2006, c’est le modem USB qui pourrait détenir la deuxième place de la liste des meilleurs vendeurs en 2009.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+