Rio Tinto investit 760 millions au Québec


Audrey Myrand-Langlois - 14/12/2010

Rio Tinto Alcan investira plus d’un milliard de dollars américains pour moderniser et agrandir ses usines d’électrolyse canadiennes situées au Québec et en Colombie-Britannique.

En effet, 758 millions $ seront utilisés pour achever la première phase de l’usine AP60 au Saguenay-Lac-Saint-Jean tandis que 300 millions $ serviront à moderniser l’usine Kitimat en Colombie-Britannique.

Les technologies AP ont été conçues afin de réduire les coûts de production d’aluminium et d’accroître l’efficacité énergétique. Avec la technologie AP60, la production devient également plus efficace; elle sera de 40 % plus élevée que celle des autres usines d’électrolyse existantes, soutient Rio Tinto.

« La première phase de l’usine AP60, qui servira de plateforme pour les prochaines générations de cuves d’électrolyse AP, confirme la position de chef de file des technologies d’électrolyse de l’aluminium de Rio Tinto Alcan », a déclaré Jacynthe Côté, chef de la direction, Rio Tinto Alcan.

La production à l’usine Kitimat accroîtra pour sa part de 48 % pour atteindre 420 000 tonnes par année. Une fois la modernisation de Kitimat terminée, Rio Tinto prévoit réduire ses émissions de plus de 50 %.

« La modernisation de notre usine d’électrolyse Kitimat constitue véritablement un projet transformationnel, conforme à notre objectif stratégique de croissance, qui s’appuie sur le développement d’importants actifs à faibles coûts ayant une longue durée de vie. Une fois le projet terminé, Kitimat sera l’une des usines ayant les coûts les plus bas au monde. »

* Tous les montants sont en dollars américains.

Audrey Myrand-Langlois est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , ,