Statistiques tous azimuts


Jean-François Ferland - 16/01/2007

Les firmes d’analyse estiment que plusieurs marchés associés aux TIC croîtront au cours des prochaines années : services gérés de sécurité, appareils photo numériques, matériel informatique, stockage hybride, la mobilité à large bande et… la consommation énergétique.

Services gérés de sécurité à la hausse

Selon la firme Frost & Sullivan, le marché des fournisseurs de services gérés de sécurité devrait connaître une croissance des revenus appréciables au cours des prochaines années, alors que leurs revenus sur le marché nord-américain passeront de 1,04 milliard $ US (estimés) en 2006 à 3,41 milliards $ US en 2013.

Notamment, les systèmes gérés de corrélation des événements liés à la sécurité feraient l’objet d’un engouement parmi les fournisseurs de services. Ces solutions gérées, qui deviendraient une partie intégrante de l’infrastructure informatique d’entreprise, pourraient intéresser les petites et les moyennes entreprises qui étaient auparavant rebutées par les coûts associés à leur déploiement et à leur gestion.

Si les clients potentiels sont encore peu convaincus de la valeur des services de sécurité gérés tant qu’ils n’ont pas vécu une attaque, la perte de productivité et les embarras publics causés par un événement de la sorte, selon la firme d’analyse, pourraient inciter les organisations à changer leur fusil d’épaule.

L’appareil photo numérique persiste

La firme Lyra Research, qui observe le marché de l’imagerie numérique, évalue que les livraisons d’appareils photo numériques auraient augmenté de 21 % en 2006, alors que près de 98 millions d’unités auraient été livrées à l’échelle internationale.

La firme indique que cette croissance est appréciable alors que ce type d’appareil fait déjà l’objet d’un taux de pénétration de 50 % dans les foyers de plusieurs pays, et que les téléphones mobiles dotés d’une fonction d’appareil photo à résolution élevée soient répandus en Europe et en Asie. L’ajout de fonctions comme la stabilisation de l’image, de meilleures lentilles de zoom et des capteurs à résolution plus élevée ont notamment incité plusieurs utilisateurs à remplacer leurs appareils.

L’appareil photo numérique pourrait bénéficier d’une croissance annuelle composée supérieure à 10 % d’ici à l’année 2010, où plus de 130 millions d’unités pourraient alors être livrées sur la scène mondiale.

Le matériel informatique, toujours populaire

Selon la firme Datamonitor, le marché international du matériel informatique aurait généré des revenus de 366,9 milliards de dollars américains en 2005. À la lumière de ce dernier résultat, la firme évalue la croissance annuelle composée du marché à 4,8 %, sur la base des revenus, entre les années 2001 et 2005.

De ces revenus, ceux qui sont associés au matériel informatique autre que les ordinateurs personnels auraient été de 208,2 milliards $ US, ce qui représente près de 57 % des revenus totaux.

Les prochaines années pourraient être encore plus profitables pour les fabricants et les détaillants de matériel informatique, puisque Datamonitor estime qu’il y aura une croissance annuelle composée de 5,9 % jusqu’en 2010. À la fin de la décennie, les revenus mondiaux pourraient alors être de plus de 489 milliards $US.

Stockage hybride prometteur

Récemment, les manufacturiers de disques rigides Fujitsu, Hitachi Samsung, Seagate, Toshiba et Western Digital se sont regroupés au sein de la Hybrid Storage Alliance afin de promouvoir les disques rigides hybrides. Il s’agit d’unités de stockage dotées de disques magnétiques rotatifs traditionnels, mais aussi de mémoire non volatile, ou mémoire flash.

La combinaison de ces deux types de mémoire comporterait plusieurs avantages, comme le chargement accéléré du système d’exploitation et des applications, une meilleure efficacité énergétique qui allongerait la durée de la pile des ordinateurs portables, ainsi qu’une robustesse accrue par le ralentissement ou l’arrêt des plateaux rotatifs.

La firme IDC estime déjà que 35 % des disques rigides livrés dans les ordinateurs portables en 2010 à l’échelle planétaire seront des disques rigides hybrides.

Mobilité à large bande et consommation énergétique

La transmission mobile à large bande des données en intéresse plus d’un, mais cette technologie requiert beaucoup d’énergie.

Selon la firme ABI Research, la consommation énergétique associée à la prestation de services mobile à large bande pourrait grimper de 42,8 milliards de kilowatts heure en 2005 à 124,4 milliards de kilowatts heure en 2011. La majorité de cette augmentation aura lieu dans la région de l’Asie et du Pacifique, où les déploiements de réseaux mobiles sans fil sont nombreux.

Toutefois, les technologies de transmission plus récentes seraient plus écoénergétiques. ABI Research indique que les équipements fondés sur l’ensemble de normes WiMAX seraient deux fois plus efficaces que les technologies de réseautique cellulaire WCDMA qui sont utilisées au sein d’un bon nombre de réseaux sans fil. Les équipements de réseautique métropolitaine fondés sur la norme Wi-Fi, quant à eux, seraient cinquante fois plus efficaces.

Les organisations et les fournisseurs de services de télécommunications qui souhaitent déployer des réseaux mobiles à large bande ont donc intérêt à évaluer les impacts de la consommation des équipements sur leur facture mensuelle en électricité…




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+