Subvention de 61,1M$ pour cinq centres de recherche


Audrey Myrand-Langlois - 06/12/2010

Le gouvernement Harper octroiera des subventions à cinq nouveaux Centres d’excellence en commercialisation et en recherche (CECR) afin d’accélérer la mise en marche des innovations scientifiques, rapporte le ministre de l’Industrie, Tony Clement.

Les cinq centres, situés à Bromont, Toronto, London, St. John’s et Vancouver, se partageront une enveloppe de 61,1 millions de dollars sur cinq ans. Les subventions ont pour but de permettre aux centres de créer des emplois et de mettre en place un environnement de travail où les chercheurs pourront commercialiser leurs découvertes.

Le Centre de Collaboration MiQro Innovation (C2MI), qui sera situé à Bromont, aura pour sa part une subvention de 14,1 millions de dollars. Les trois partenaires fondateurs du C2MI, l’Université de Sherbrooke, IBM et Dalsa, ont investi un montant initial de 218 millions de dollars afin que le projet prenne naissance.

« L’industrie de la microélectronique est en bouleversement en ce moment. Cette nouvelle subvention nous aidera donc à concurrencer avec d’autres centres partout dans le monde. Le 14,1 millions nous permettra d’embaucher les ressources nécessaires pour faire avancer des projets avant le début officiel des opérations du C2MI », explique Jacques Beauvais, vice-recteur à la recherche de l’Université de Sherbrooke et membre du conseil d’administration du C2MI.

Le C2MI devrait générer 250 emplois et sera spécialisé en microélectronique. Les travaux du C2MI ont débuté en mars 2010 et le début des opérations est prévu pour l’automne 2011.

Audrey Myrand-Langlois est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , ,