Télécoms: résultats trimestriels chez les principaux fournisseurs au Québec


Jean-François Ferland - 11/08/2009

Quebecor, BCE et Telus, les trois plus importants fournisseurs de services de télécommunications en activité au Québec, ont récemment divulgué leurs résultats de leur deuxième trimestre.

Résultats de premier semestre chez Quebecor

L’entreprise de communications Quebecor de Montréal rapporte des revenus de 487,4 M$ pour ses activités en télécommunications au deuxième trimestre de son année financière 2009. Ces revenus sont en croissance de près de 40 M$ ou 8,9 % en comparaison avec les revenus de 447,5 M$ du trimestre correspondant de l’année financière 2008.

Les activités du secteur des télécommunications – qui portait auparavant le nom de « secteur de la câblodistribution » – incluent les services de distribution des signaux de télévision, de la téléphonie, de l’accès à Internet, de la téléphonie sans fil, de la location et distribution de films en magasin et sur demande et les solutions d’affaires qui sont commercialisés sous la bannière Vidéotron.

L’entreprise rapporte également des revenus trimestriels de 23,6 M$ pour le secteur Technologies et communications interactives qui englobe les activités en solutions de commerce électronique de l’entité Nurun. Ces revenus sont en hausse de 0,8 % en comparaison avec les revenus de 23,4 M$ du trimestre équivalent de l’année financière précédente.

Globalement, les revenus de Quebecor sont en repli de 2,9 M$, à 939,4 M$, en raison d’un repli de près de 50 M$ des revenus du secteur des médias (268,7 M$) qui englobe les journaux, mais aussi les portails Internet qui sont exploités par l’entreprise.

Le bénéfice net du trimestre est de 76,8 M$, en croissance de 33,5 % en douze mois.

Pour le premier semestre de son année financière, Quebecor rapporte des revenus de 964,9 M$ pour son secteur des télécommunications, en hausse de 9,8 % en comparaison avec les revenus des six premiers mois de l’année financière 2008. Les revenus en technologies et communications interactives de 46,3 M$ sont en hausse de 2,3 M$, tandis que les revenus de 514,2 M$ en médias sont en recul de plus de 80 M$. Les revenus globaux de 1,8 G$ du semestre sont en hausse de 16 M$ en douze mois.

Le bénéfice net du semestre est de 134,5 M$, contre un bénéfice net de 485,9 M$ au terme du premier semestre de l’année financière 2008. Le bénéfice net des six premiers mois de l’année 2008 incluait un bénéfice net de 383,3 M$, en raison de l’abandon des activités de Quebecor dans la filiale de services d’impression Quebecor World.

Données de mi-année chez BCE

L’entreprise canadienne de communications BCE rapporte des revenus de 4,3 G$ pour le deuxième trimestre de son année financière 2009. Ces revenus sont en diminution de 92 M$ ou 2,1 % en comparaison avec les revenus du deuxième trimestre de l’année financière 2008.

L’entité Bell Canada a produit des revenus de 3,6 G$, en baisse de 55 M$ ou 1,5 % en comparaison avec le trimestre équivalent de l’année financière 2008. Les services filaires ont produit des revenus de 2,5 G$, en recul de 52 M$ ou 2 %. De ces revenus, 796 M$ proviennent des services locaux et d’accès, 271 M$ des services interurbains, 919 M$ des services de données (l’accès à Internet), 389 M$ des services vidéo et 119 M$ de la vente d’équipement.

Au terme de ce trimestre, un peu plus de 4 millions de clients avaient recours aux services d’accès au réseau de Bell pour la téléphonie résidentielle. L’entreprise comptait environ 322 000 clients de moins ou 7,4 % que douze mois plus tôt. Pour la téléphonie d’entreprise, les 3,1 millions de clients constituaient une diminution d’environ 86 000 clients ou 2,7 % d’année en année.

Pour les services de données, les 2,06 millions de clients au service Internet haute vitesse représentaient une hausse de 2,4 % d’année en année. Pour les services vidéo, les 1,8 million de clients équivalaient à une croissance de 2,9 % d’année en année.

Les revenus des services sans fil pour le trimestre sont de 1,1 G$, en recul de 16 M$ ou 1,4 %. Bell comptait 6,5 millions d’abonnés, en hausse de 3,8 % en douze mois, dont 4,8 millions avaient recours à des services postpayés, en hausse de 5,4 % d’année en année. Enfin, l’entité Bell Aliant Communications régionales a produit des revenus de 790 M$, en baisse de 45 M$, en baisse de 5,4 % en douze mois.

Le bénéfice net du deuxième trimestre est de 372 M$, en recul de 20 M$ ou 5,1 % en douze mois.

Pour les six premiers mois de l’année financière 2009, les revenus de 8,6 G$ sont en recul de 121 M$ ou 1,4 % en comparaison avec les revenus du premier semestre de l’année financière 2008. Les revenus de 5,2 G$ provenant des services filaires sont en diminution de 2,2 %, alors que les revenus de 2,1  G$ provenant des services sans fil sont en hausse de 0,5 %. Chez Bell Aliant les revenus de 1,6 G$ sont en diminution de 4,6 %.

Résultats de deuxième trimestre chez Telus

Le fournisseur de services de télécommunications Telus rapporte des revenus de 2,3 G$ pour le deuxième trimestre de son année financière 2009. Ces revenus en sont en recul de 22 M$ ou 0,9 % en comparaison avec les revenus de du deuxième trimestre de l’année financière 2008.

Le bénéfice net du trimestre est de 244 M$, en recul de 9 % en douze mois.

Pour les services sans fil, qui ont produit des revenus 1,1 G$, en croissance de 0,4 % d’année en année. Sur les 6,2 millions de clients, en croissance de 7,8 % en douze mois, un peu plus de 5 millions utilisaient des services postpayés, en hausse de 8,4 %.

Les services filaires ont produit des revenus de 1,2 G$, en recul de 2,1 % en douze mois. 470 M$ proviennent des services de téléphonie locale, en recul de 5,4 %, alors que 163 M$ proviennent des services interurbains, en baisse de 6,9 %. Les revenus de 530 M$ des services de transmissions de données sont en hausse de 1,5 %.

Telus exploitait 2,3 millions de lignes téléphoniques résidentielles, en recul de 7,1 %, ainsi que 1,8 million de lignes commerciales, en diminution de 0,2 %.

Telus comptait également 1,1 million d’abonnées aux services Internet haute vitesse, en croissance de 4,1 % en douze mois, alors que les quelque 105 000 abonnés au service Internet par ligne téléphonique traditionnelle constituaient une diminution de 26 % d’année en année. Les 115 000 abonnés aux services de télévision numérique constituent une augmentation de 125 % en douze mois.

Pour les six mois complétés, Telus rapporte des revenus de 4,7 G$, en augmentation de 0,1 % en comparaison avec le premier semestre de l’année financière 2008. Le bénéfice net est de 566 M$, en hausse de 1,1 % d’année en année.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+