Telus prévoit investir 220 M$ au Québec en 2011


Jean-François Ferland - 11/03/2011

Telus poursuivra le rehaussement de ses infrastructures pour intensifier la desserte des marchés des entreprises et de la santé. Les autres grands fournisseurs en télécoms se font discrets quant à leurs investissements prévus au Québec.

Le fournisseur de services de télécommunications Telus annonce publiquement que la somme de 220 millions de dollars qui sera investie au Québec en 2011 servira en partie à l’expansion d’infrastructures de réseau filaire en fibre optique sur tout le territoire, dans le cadre de son offre de service aux entreprises.

Dans le marché résidentiel, Telus procédera à l’expansion de ses infrastructures filaires en fibre optique dans son territoire titulaire dans la région de Québec et dans l’est de la province.

Le fournisseur compte poursuivre la mise à niveau de son réseau mobile à la norme HSPA+ à deux canaux, autant pour la desserte de la clientèle des organisations que celle des consommateurs.

Aussi, Telus compte intensifier ses activités dans le secteur de la santé, où l’entreprise exploite la division Telus Solutions en santé depuis l’acquisition de l’entreprise québécoise Emergis en 2007.

Enfin, Telus affirme qu’elle continuera à soutenir financièrement des organismes et des projets communautaires.

Concurrence discrète

Contactés par Direction informatique, les autres grands fournisseurs de services de télécommunications au Québec n’ont pas dévoilé précisément la teneur des investissements qu’ils prévoyaient effectuer en territoire québécois en 2011.

Chez Bell Canada, une porte-parole a déclaré que l’entreprise avait investi trois milliards de dollars au Canada en 2009 et en 2010 et que la somme devrait être maintenue par l’entreprise cette année. « À titre comparatif, Telus a investi 1,721 milliard de dollars en 2010 », a-t-elle indiqué.

À propos des investissements réalisés au Québec, la porte-parole de Bell a évoqué un projet d’expansion d’un réseau en fibre optique dans la région de Québec, évalué à 225 millions de dollars, qui a été annoncé en mars 2010. (Lire : Bell investit 225M$ à Québec).

Chez Rogers, une porte-parole a indiqué que l’entreprise n’avait pas de données à dévoiler pour l’instant.

Vidéotron n’a pas répondu à la demande d’information formulée par Direction informatique.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+