Trois entreprises québécoises au palmarès Technology Fast 500 de Deloitte


Jean-François Ferland - 21/10/2005

Les sociétés technologiques Oceanwide, Mediagrif et Logibec sont reconnues pour leur croissance rapide par le cabinet international de services professionnels.

Le cabinet de services professionnels Deloitte, connu au Québec sous la dénomination Samson Bélair/Deloitte & Touche, a dévoilé les résultats de la onzième édition du palmarès annuel Technology Fast 500 qui classe les entreprises des États-Unis et du Canada oeuvrant dans le secteur des technologies en fonction de la croissance des revenus enregistrée au cours des cinq dernières années. Trois entreprises québécoises du secteur des TIC figurent parmi les lauréats.

Oceanwide de Montréal, un fournisseur de solutions logicielles à la demande pour le commerce international et l’assurance de transport par cargo, détient le 119ième rang avec une croissance des revenus liés aux produits technologiques de 1 753 % en cinq ans. Technologies interactives Mediagrif de Longueuil, qui exploite des réseaux d’affaires électroniques, a obtenu le 421ième rang avec une croissance de 307 %. Logibec Groupe Informatique, qui développe des systèmes d’information pour le secteur de la santé et des services sociaux, a obtenu pour sa part le 486ième rang grâce à une croissance des revenus de 249 %.

Notons que le secteur du logiciel constitue le groupe le plus important du palmarès nord-américain Technology Fast 500, avec 37 % des sociétés sélectionnées (186 entreprises). Celui des communications et du réseautage représente 14 % (70 entreprises) des récipiendaires, tandis que les sociétés du secteur de l’Internet comptent pour 11 % (57 entreprises) du palmarès.

Au niveau canadien, le sous-palmarès Technology Fast 50 attribue le 12ième rang à Oceanwide, le 31ième rang à Mediagrif et le 37ième rang à Logibec. Au 50ième rang, on retrouve également Honeybee Technology, une entreprise de Montréal spécialisée en solutions de commerce électronique, qui a vu ses revenus croître de 183,56 % en cinq ans.

Ce programme de reconnaissance vise les entreprises qui possèdent une technologie propriétaire qui contribue à une portion significative des revenus opérationnels de l’entreprise, ou qui allouent une portion significative de ses revenus à la recherche et au développement d’une technologie. Les entreprises éligibles doivent aussi être en affaires depuis cinq ans et exploiter leur siège social en Amérique du Nord.

Elles doivent également avoir obtenu des revenus d’au moins 75 000 $ au terme de la première année de la période quinquennale faisant l’objet du palmarès, ainsi que des revenus d’au moins 1 million $ pour l’année courante.




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland est le rédacteur en chef du magazine Direction informatique. Il compte dix-sept années d'expérience en journalisme et en communication publique.
Google+