Un clavier pour convertir l’ordinateur de poche ou le téléphone intelligent en ordinateur portatif


François Picard - 07/11/2007

La technologie Bluetooth rend bien des accessoires universels et plus pratiques. Toutefois, après les oreillettes, l’un des plus beaux succès du Bluetooth est la création de claviers universels, utilisables avec une quantité d’appareils pourvu qu’ils soient aussi équipés du Bluetooth.

Qui ne s’est dit, à un moment donné, que son ordinateur de poche ou son téléphone cellulaire serait tellement plus pratique avec un plus grand clavier? Des inventeurs y ont pensé depuis longtemps en créant des claviers pliables pour Palm ou pour Pocket PC, avec câble ou infrarouge, très appréciés, mais limités à un seul type d’appareil. Puis vinrent le Bluetooth et son adaptation aux claviers sans fil pour les rendre universels. Le Stowaway Bluetooth Keyboard d’iGo est l’un des résultats les plus réussis qui fonctionnent avec des Palm ou des Pocket PC autant qu’avec des téléphones cellulaires, des ordinateurs portatifs ou même des iPod.

Une ressource sous-exploitée

Avec les téléphones intelligents et les ordinateurs de poche, qui sont comme des ordinateurs portatifs miniaturisés à l’extrême, on peut presque tout faire comme sur un véritable ordinateur sauf écrire. N’est-ce pas frustrant? Pourtant, avec un clavier pliable qui n’ajoute que 125 $ au coût de l’appareil, on peut faire de ceux qui ont le Bluetooth des ordinateurs portatifs presque complets qui tiennent dans deux poches et dont le poids total est inférieur à 500 grammes. C’est sûr que le clavier n’est pas intégré à l’appareil, mais il suffit de le sortir de sa poche ou de son sac à main, de le déplier et de le mettre en marche pour pouvoir commencer à dactylographier comme sur tout ordinateur de table ou portatif. C’est magique et la fin de la frustration d’avoir à écrire des textes de plus que quelques mots avec les touches d’un téléphone, un clavier intégré ultra miniaturisé ou des signes griffonnés sur l’écran.

Ces dernières années, j’ai déjà testé un clavier pliable vendu par Palm et un autre de Targus. Ces deux claviers se connectaient par infrarouge à l’ordinateur de poche. C’était fonctionnel, mais il fallait que les ports infrarouges soient toujours en face l’un de l’autre, à courte distance. De plus, un même clavier ne pouvait fonctionner qu’avec un ou deux ordinateurs de poche si bien qu’il fallait en racheter un autre si on changeait d’appareil, ce qui n’était pas très économique. Quand le Bluetooth est arrivé, on a commencé à voir sur le marché quelques claviers Bluetooth adaptés seulement à des appareils spécifiques, comme à quelques Palm pour le Palm Wireless Keyboard with Bluetooth Wireless Technology  .

Cependant, le Bluetooth a gagné du terrain, en particulier dans les ordinateurs de poche et les téléphones cellulaires, si bien que les producteurs de claviers pliables indépendants se sont mis à faire des claviers sans fil universels avec une interface Bluetooth. Nous avons testé l’un des derniers-nés et l’un de plus complets, le clavier pliable iGo Stowaway Bluetooth Keyboard de Mobility Electronics   qui a d’abord été connu sous l’appellation de Stowaway Sierra quand la compagnie s’appelait Think Outside.

D’un point de vue mécanique et ergonomique, l’iGo Stowaway Bluetooth Keyboard ressemble beaucoup au clavier à infrarouge de Palm qui était fabriqué par Think Outside dès 2004. Même s’il a été conçu avec les téléphones intelligents en tête, il peut aussi servir avec la plupart des autres ordinateurs de poche et téléphones cellulaires de technologie Bluetooth, sans oublier les portatifs PC ou Mac équipés du Bluetooth, soit par une carte intégrée, soit par une clé électronique. L’iGo Stowaway Bluetooth Keyboard est ainsi compatible avec plus de 600 téléphones et ordinateurs de poche Bluetooth, mais pas avec les Blackberry pour lesquels un autre modèle de clavier pliable est proposé chez Mobile Electronics. Il supporte la plupart des systèmes d’exploitation de Windows XP à Symbian OS en passant par Mac OS X, Windows Mobile pour Pocket PC ou Smartphone et Palm OS. Une liste complète des appareils supportés est disponible sur le site de Mobility Electronics.

Un clavier universel facile à utiliser

L’iGo Stowaway Bluetooth Keyboard est un clavier complet, avec des touches pleine grandeur réparties en cinq rangées. Il est disponible sous forme de clavier QWERTY américain sur lequel on peut ajouter le dessin des touches de caractères français avec des autocollants comme ceux que propose la firme québécoise BeauJoie  . Le clavier peut en effet produire les claviers accentués par différentes associations de touches. Le pilote de clavier est fourni pour différents appareils et il s’installe sur l’appareil de poche aussi facilement que tout autre pilote de périphérique. Si le pilote n’est pas sur le disque, on peut le télécharger d’Internet directement sur l’appareil de poche s’il se connecte lui-même à Internet sinon il faut le télécharger sur un ordinateur branché à Internet puis effectuer une synchronisation.

Pour établir la communication entre l’appareil mobile et le clavier, il faut apparier les deux émetteurs-récepteurs Bluetooth comme dans le cas de l’utilisation de tout autre périphérique Bluetooth. Cela ne prend qu’une minute ou deux si on a bien lu les instructions pour chaque appareil ou si on l’a déjà fait. Une fois que cette opération est terminée, les deux appareils se reconnaîtront dès qu’ils seront en marche l’un près de l’autre.

Au niveau de son opération, ce clavier est très proche d’un clavier standard sauf qu’en plus on peut y programmer toutes sortes de fonctions qui seraient autrement lancées avec un stylet ou en pressant des touches de l’appareil. On voit le téléphone intelligent d’un tout autre œil quand on s’en sert avec un tel clavier. Il faut juste avoir de bons yeux ou de bonnes lunettes pour lire ce qui s’affiche à l’écran parce que le clavier l’éloigne un peu plus des yeux, mais c’est faisable, surtout si le logiciel utilisé permet de grossir un peu les caractères, ce qui est souvent le cas.

Le seul petit problème rencontré est l’absence d’information pour la production des accents sur un clavier QWERTY utilisé avec une version canadienne-française de Windows. À force d’essayer différentes combinaisons de touches, nous avons découvert que les lettres avec accent aigu se produisaient par –<'>+, les caractères à accent grave par –<`>+, les caractères à accent circonflexe par –<^>+ et le C cédille par –<'>+ (comme si on mettait un accent aigu sur le c). Cela peut paraître un peu complexe au départ, mais on s’y habitue très vite.

Comme le clavier iGo Stowaway Bluetooth Keyboard plié ne mesure que 12,8 cm x 9 cm x 2,3 cm pour un poids de 303 grammes seulement, c’est facile de l’emporter avec soi, même dans une poche de pantalon ou un sac à main. Le clavier est aussi fourni avec une enveloppe pour le protéger durant son transport. Il n’utilise qu’une pile alcaline AAA pour son alimentation électrique et on peut en apporter une autre au cas où ce soit nécessaire de la remplacer.

L’iGo Stowaway Bluetooth Keyboard est très apprécié au moment d’écrire des messages ou des textes. Une fois qu’on l’a, cela permet d’utiliser en déplacement ou en voyage l’ordinateur de poche ou le téléphone intelligent plutôt qu’un ordinateur portatif. Ceux qui ont déjà l’un de ces appareils devraient beaucoup apprécier un tel accessoire. D’autres modèles de claviers pliables universels sont disponibles chez Mobile Electronics, Freedom Input, Pocketop et Targus.

François Picard est rédacteur en chef et éditeur du magazine Atout Micro.


À lire aussi cette semaine: Le code source libre crée des remous

Le point sur quelques marchés des TI

Sage revoit sa gamme Simple Comptable

Produits et services d’ici et d’ailleurs




Tags: , ,