Un éventail d’applications GPS sur les ordiphones


François Picard - 13/07/2010

Quel que soit la marque et le modèle de téléphone intelligent (ordiphone) qu’on utilise, les applications GPS sont de plus en plus nombreuses et diversifiées.

Six ans après l’apparition des premiers GPS intégrés à des ordiphones sous Palm ou Windows Mobile, on en retrouve sur un nombre grandissant d’appareils et ils ne servent pas juste à aider à la navigation routière. C’est étonnant de voir tout ce qu’on peut attendre de la combinaison GPS + ordiphone, surtout sous Windows Mobile et iPhone OS.

Les applications de navigation automobile

Bien entendu, la fonction GPS de base reste le guidage sur la route pour aller vers une adresse donnée ou un commerce dont la position est connue par le GPS. Jusque là, l’ordiphone ne se distingue pas beaucoup du GPS autonome, mais ce qui est important de remarquer c’est que dans la plupart des cas il peut remplacer le GPS autonome et offrir davantage selon les applications installées.

On peut trouver sur le marché différents logiciels de navigation, mais les deux logiciels les plus populaires sur ordinateur de table ou ordinateur portatif sont toujours Streets & Trips de Microsoft (50 $) et Street Atlas USA de Delorme (45 $). Jusqu’en 2006, on pouvait installer aussi Streets & Trips sur un ordinateur de poche sous Windows Mobile, ce qui n’est plus le cas maintenant. Par contre, Street Atlas USA permet toujours d’exporter des cartes et des itinéraires vers un téléphone intelligent sous Palm OS ou sous Windows Mobile, via des applications avec guidage vocal qui fonctionnent très bien.

Alors que les logiciels de navigation routière pour ordinateurs de poche et téléphones intelligents avaient pour ainsi dire disparu du marché nord-américain, c’est l’arrivée de CoPilot Live d’ALK Technologies, l’an dernier, qui a relancé ses deux rivaux, Navigon et TomTom Navigator. Les années précédentes, ces fabricants avaient plutôt mis l’emphase sur la vente de leurs GPS autonomes qui équivaudrait, pour les deux ensemble, à près de 50% du marché américain. Pour sa part, ALK Technologies a d’abord lancé une version Windows Mobile de CoPilot Live, puis des versions BlackBerry et iPhone. Les deux autres compagnies, quant à elles, ont d’abord misé sur la plateforme iPhone, puis elles ont relancé leur logiciel pour Windows Mobile, déjà disponible en Europe, mais avec des cartes des États-Unis et du Canada. Ensuite sont venues des versions pour les autres plateformes.

Actuellement, les trois applications de navigation routière pour ordiphones les plus développées pour l’Amérique du Nord sont CoPilot Live 8 d’ALK Technologies (35$), Mobile Navigator 7 de Navigon (50$) et TomTom Navigator 7 de TomTom (70$).

CoPilot sous Windows Mobile

L’application CoPilot sous la plateforme Windows Mobile

Les trois logiciels se ressemblent énormément et offrent à peu près les mêmes caractéristiques et options. Les deux premiers existent en version iPhone, Windows Mobile et Android, et même BlackBerry pour CoPilot, alors que TomTom Navigator n’est produit que pour iPhone et Windows Mobile. Les trois supportent le français, tant au niveau des menus que des instructions vocales. Ces logiciels renferment une quantité de points d’intérêt (radars, hôtels, restaurants, parcs, stations services, entreprises de services…), mais on peut en ajouter d’autres ou les compléter par des applications de pages jaunes ou de guides touristiques.

Parmi les autres produits intéressants, on note Google Maps (plans + boussole sur iPhone), qui fonctionne par GPS ou par triangulation cellulaire, PMN-300 de PocketMap, Fugawi Global Navigator deFugawi et iGuidance d’iNavCorp. Alors que Google Maps est gratuit, les trois autres logiciels coûtent plus de cent dollars chacun. Sur les BlackBerry avec GPS intégré, outre l’application native BlackBerry Maps, on peut utiliser différents logiciels comme MapQuest 4 Mobile, WisePilot Navigation, TeleNav GPS Navigator ou Telmap Navigator.

Note: Au niveau des ordinateurs de poche et téléphones intelligents, à part pour les iPhone tous identiques, les logiciels des différentes plateformes ne sont pas tous fonctionnels avec tous les formats d’écrans, ce qui complique bien les choses. Il est donc important de vérifier avant d’acheter la compatibilité des applications GPS avec l’appareil qu’on utilise.

Par exemple, lors de nos essais de différents logiciels sur un Palm Tréo Pro avec un écran de 320 pixels par 320, nous avons constaté que CoPilot Live 8 était directement compatible alors que Mobile Navigator de Navigon, par exemple, nécessitait l’ajout d’un correctif fourni par un utilisateur pour que le logiciel puisse s’afficher plein écran. De même, le logiciel North America Pocket Map Navigator PMN-300 de PocketMap ne pouvait s’afficher correctement que sur des écrans de 240 x 230 ou 480 x 640 en mode portrait, pas sur un écran carré.

Tout ce qu’on peut faire d’autre avec un GPS et des logiciels

Rien de mieux qu’un GPS quand on veut connaître la position ou les déplacements de véhicules,

Golf GPS pour l'iPhone

Golf GPS pour l’iPhone

de personnes ou même d’objets. Il permet aussi de savoir quelle est la distance approximative entre deux points, ce qui en fait en plus un outil de mesure.

Grâce à un GPS et des applications spécialisées comme e-Mobile GPS Fitness pour Windows Mobile ou BlackBerry, ceux qui font de la marche peuvent savoir non seulement où ils sont mais aussi la distance parcourue, la vitesse moyenne et la dénivellation cumulée. Ils peuvent même récupérer leur parcours et le faire transcrire sur une carte, par exemple dans Google Earth. Des utilitaires comme Calorie GPS pour Windows Mobile, Calorie Counter pour BlackBerry ou Calorie Tracker pour iPhone analysent un parcours à pied à partir des données GPS pour donner une idée du nombre de calories dépensées. Mobile Tracker pour Windows Mobile va enregistrer tous les déplacements et les retransmettre par cellulaire à un site Web montrant le déplacement en temps réel.

Sur un terrain de golf, autre lieu d’affaires estival, un logiciel comme Star Caddy sous Windows Mobile peut indiquer la distance exacte des obstacles et des pièges de parcours aussi bien que du trou. D’autres, comme GPS Golf pour Windows Mobile, nRange Golf GPS pour iPhone ou Golf GPS pour iPhone, annoncent la distance du trou et suggèrent un club à utiliser.. On peut aussi profiter de logiciels comme MasterGolfGPS, MobiGolf, GolfTraxx ou Pocket Golf Pro pour connaître un maximum de détails sur le terrain de golf où l’on joue ou pour archiver son expérience de chaque terrain de golf. En fait, après l’activité physique extérieure, c’est le golf qui a poussé au développement du plus grand nombre de logiciels. Il existe des dizaines d’applications mettant à contribution le GPS intégré au téléphone.

Le service Web Google Latitude

Le service Web Google Latitude

Une autre application va enregistrer la position de stationnement d’un véhicule pour qu’on puisse y revenir facilement par la suite. Certains logiciels comme VITO FindMe permettent de retransmettre notre position à des personnes qu’on doit rencontrer pour qu’elles sachent où l’on est rendu. Le service en ligne Google Latitude, de son côté, affiche l’emplacement en temps réel de ses amis sur une carte Google Maps. Pour sa part, LocationSMS d’AX3L ajoute automatiquement les coordonnées GPS à la fin d’un SMS qu’on envoie. Des applications comme iSpeed sur Windows Mobile ou AudibleSpeed sur iPhone font entendre un signal chaque fois qu’on dépasse la vitesse limite programmée, ce qui peut être très rassurant lors de la conduite en ville ou sur l’autoroute. Lorsqu’on est en voyage, plusieurs logiciels de météo, comme SteelSoft GPS Weather sur Windows Mobile et GPS Weather Canada sur iPhone, peuvent donner les prévisions et même des cartes radar météo pour la région où l’on se trouve.

Canpages Québec offre une application iPhone/iPod Touch pour la recherche d’entreprises à proximité d’où l’on se trouve. Des applications de la Banque de Nouvelle-Écosse, de Desjardins ou de la SAQ permettent de trouver le centre de services le plus proche avec l’aide du GPS.

Application Canpages Québec

L’application Canpages Québec pour le iPhone et l’iPod Touch.

Visa Mobile Locator pour Android permet de savoir quel distributeur de monnaie accepte Visa dans les environs, et ce dans plusieurs pays. On trouve même pour iPhone l’application GPS Où sont les toilettes? destinée à ceux qui recherchent des toilettes non seulement dans Paris, mais aussi dans plusieurs pays où ce n’est pas toujours facile d’en trouver.

Chaque semaine apparaissent de nouvelles applications avec GPS. Parmi les plus récentes, on note le développement de logiciels indiquant ce qui est en promotion dans les magasins les plus proches. D’autres logiciels visent à repérer et enregistrer la vitesse du véhicule que des parents ont prêté à leur adolescent, à vérifier s’il pousse trop l’accélération du véhicule ou dépasse les limites de vitesse. D’autres encore permettent de repérer un téléphone volé et d’effacer à distance les données qui s’y trouvent. Pour en trouver des centaines, il suffit de donner comme mots clés sur Internet « GPS » et le type d’ordiphone qu’on utilise.

François Picard est journaliste et éditeur du magazine Atout Micro.




Tags: , , , , , , , , ,