Un million de Québécois ont acheté en ligne à Noël


Alain Beaulieu - 28/03/2008

Durant le seul mois de décembre, plus d’un million de Québécois ont fait leurs emplettes de Noël sur Internet, selon le Cefrio. Aussi : Sainte-Marthe-sur-le-Lac au top du palmarès d’eBay.

Que ce soit sur Internet ou dans les magasins de briques et mortier, la période des Fêtes est toujours un moment faste de l’industrie de la consommation, et les Québécois n’ont pas démenti cette vérité en 2007, notamment sur Internet. En fait, si on se réfère aux plus récentes données publiées par le Cefrio, au niveau de l’Indice du commerce électronique du Québec, ils étaient plus d’un million à faire leurs emplettes de Noël sur Internet en décembre dernier, ce qui représente 19 % de la population adulte du Québec.

Et cette valeur est en hausse par rapport à la mesure précédente de l’Indice, qui prend le pouls des Québécois tous les mois depuis juin 2007 quant à leur propension à acheter des biens ou des services en ligne, ce qui est logique, considérant la tendance générale à l’approche des Fêtes. Ainsi, en novembre, 16 % des adultes québécois faisaient des achats en ligne et 18 %, un mois plus tôt, alors qu’en janvier, la période creuse de la consommation, cette proportion a chuté à 11 %. Outre le Cefrio, la firme de recherches et de sondages SOM et l’agence Internet VDL2 ont contribué à la réalisation de l’Indice qui se base sur un échantillon de 1 000 adultes.

Ces résultats sont supérieurs à ceux anticipés par l’émetteur de cartes de crédit Visa à l’approche de la période des Fêtes, lequel s’attendait à ce que 13 % des Québécois achètent des cadeaux sur Internet, en se basant sur un sondage effectué par la firme Omnitel en novembre. Au niveau national, si on ne considère que les détenteurs de cartes de crédit, cette proportion monte à 26 %.

La valeur totale des achats a aussi crû pendant cette période, passant de 340 millions $ en octobre à 401 millions en novembre puis à 433 millions $ en décembre, nous apprend l’Indice. Sans grande surprise, le montant estimé des achats est redescendu à 136 millions $ en janvier.

La valeur moyenne des achats a toutefois suivi une courbe descendante pendant cette période, après avoir enregistré une hausse en novembre par rapport à octobre. Ainsi, les Québécois ont dépensé individuellement et mensuellement 322 $ en octobre sur Internet, 411 $ en novembre, puis 372 $ en décembre et 207 $ en janvier. En comparaison, Visa s’attendait à ce que les Québécois dépensent en moyenne 160 $ de la sorte, soit près de la moitié de la moyenne nationale (324 $).

En revanche, la proportion de Québécois qui dépensent 1 000 $ ou plus par mois sur Internet n’a cessé de croître d’octobre à décembre, passant de 2,2 % à 2,7 % puis à 2,8 % en décembre, ce qui représente 171 000 individus. En janvier, cette proportion est descendue à 1,5 %.

« […] La croissance du commerce électronique en termes d’usages ne se dément pas, note Najoua Kooli, directrice de projet au Cefrio. […] Tout porte à croire que les Québécois ont bel et bien adopté Internet pour effectuer leurs emplettes des Fêtes. Rappelons qu’il y a à peine sept ans, seulement 3 % des adultes du Québec se servaient d’Internet pour acheter leurs cadeaux de Noël. »

Palmarès des Communautés

Le sondage du Cefrio a considéré autant les sites marchands, tels que sears.ca ou futureshop.ca, que les portails de transactions interconsommateurs, comme eBay.ca.

Ce dernier portail a d’ailleurs dévoilé les résultats d’un recensement effectué auprès de ses utilisateurs pour établir le portrait des communautés qui l’utilisent au pays. Quelque 5 000 localités ont ainsi été considérées aux fins de l’exercice qui est une première pour le portail canadien qui est visité par 11 millions de personnes par mois et a enregistré pour 2 milliards $ de transactions en 2007.

1re position : Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Il appert ainsi que les utilisateurs d’eBay.ca se concentrent dans la municipalité de Belle River, en Ontario qui, en raison de ses 1 294 utilisateurs, occupe la première place au pays, suivie de Sooke, en Colombie-Britannique (857 utilisateurs), et de Kemptville, en Ontario (786 utilisateurs). Au Québec, c’est la municipalité de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, au nord de Montréal, qui décroche la première place, avec 647 utilisateurs, ce qui la hisse à la dixième position du « Palmarès des Communautés » d’eBay.ca. Il ne s’agit donc pas de grandes agglomérations urbaines, mais plutôt de plus petites villes.

« Nous sommes portés à croire que des grandes villes comme Toronto, Montréal et Vancouver sont au cœur du commerce électronique canadien, indique Andrew Sloss, gestionnaire national chez eBay Canada. En fait, les habitants de petites localités comme Belle River réalisent un important volume de transactions sur eBay, ce qui prouve qu’il n’est pas nécessaire d’habiter dans une importante agglomération urbaine pour jouer un rôle clé dans le commerce électronique canadien. »

Parmi la dizaine de millions d’articles qui ont été achetés et vendus sur eBay.ca, ce sont les cartes de hockey de la LNH qui occupent la première place, ayant généré des transactions totales de plus de 7 millions $ l’an dernier. Ce type d’article était d’ailleurs le principal objet de convoitise à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, alors qu’à Belle River, c’était les pièces d’automobiles et de camions. En outre, plus de 45 000 $ sont dépensés quotidiennement sur eBay.ca pour acheter des vêtements d’extérieur et 30 000 $ en chaussures pour dames.

Alain Beaulieu est adjoint au rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


À lire aussi cette semaine: Environnement : la récupération des TIC réglementée L’actualité des TI en bref L’économie des TI en bref Le portefeuille de documents électroniques corporatifs En ligne bientôt




Tags: , , , , , , , , ,