Un projet de trois millions pour la commercialisation des innovations


Audrey Myrand-Langlois - 14/12/2010

Le Réseau évolué de recherche et d’innovation du Canada (CANARIE) lance un programme de trois millions de dollars qui a pour but d’appuyer les entreprises canadiennes oeuvrant dans les hautes technologies à développer et commercialiser leurs innovations.

L’Accélérateur technologique pour l’innovation et la recherche (ATIR), note CANARIE, permettra aux petites et moyennes entreprises participatives de créer, tester et montrer des produits et services dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC). Ainsi, ce programme remplacera les infrastructures coûteuses de R & D.

« Le secteur des TIC canadien traîne derrière celui des autres pays. CANARIE utilisera son réseau pour le stimuler et contribuer à l’économie numérique du Canada. Grâce à lui, les chercheurs et les innovateurs feront passer rapidement les meilleures idées canadiennes du laboratoire à l’usine. Si le projet pilote remporte le succès escompté, le programme ATIR fera vraisemblablement partie du prochain mandat de CANARIE et appuiera toutes les facettes du secteur des TIC », a expliqué Jim Roche, président et chef de direction de CANARIE, dans un communiqué.

L’ATIR comportera des installations de calcul « en nuage », l’approvisionnement à la carte, une mise à l’échelle instantanée et l’accès à un réseau sans fil privé virtuel.

Le projet pilote devrait être lancé en mars 2011, selon CANARIE.

Audrey Myrand-Langlois est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,