Un serveur d’impression : une solution efficace et rentable


François Picard - 24/01/2006

Avec la prolifération des ordinateurs, on nous annonçait l’arrivée d’un monde sans papier, ce qui ne s’est pas produit. On imprime beaucoup de documents dans les entreprises et on essaie de le faire le plus économiquement possible.

Il n’est pas toujours rentable d’avoir une imprimante rattachée à chaque ordinateur, ni même d’avoir un ordinateur en réseau dédié à l’impression pour les autres ordinateurs. La solution la plus viable, surtout pour les petites et moyennes entreprises, est de se tourner vers un serveur d’impression, avec ou sans fil.

Une grande diversité de modèles sur le marché

Un serveur d’impression se présente habituellement sous la forme d’un petit boîtier renfermant des composants électroniques. Le serveur d’impression avec fil est relié à un routeur ou à un point d’accès par un câble réseau standard, comme s’il s’agissait d’un autre ordinateur connecté au réseau, alors que le serveur d’impression sans fil est relié à un routeur sans fil 802.11b ou 802.11g par ondes radio. La plupart des serveurs d’impression sont faits pour qu’on y branche une ou deux imprimantes par un câble USB, ces imprimantes devant être conçues pour le fonctionnement en réseau de façon autonome, autrement dit sans nécessiter l’utilisation des ressources d’un ordinateur.

Si on utilise un serveur d’impression, on n’a pas besoin de laisser allumé un ordinateur qui servirait autrement de passerelle vers une imprimante. On fait donc une économie au niveau de la consommation d’électricité. C’est aussi plus simple à installer et à configurer puisqu’on qu’à ajouter un pilote d’impression sur chaque ordinateur qui doit utiliser le serveur d’impression. Dans le cas d’un serveur d’impression sans fil, on peut sans problème faire imprimer n’importe quel document depuis un ordinateur en réseau sans fil qui se trouve à portée du routeur sans fil du réseau.

D’après ce que j’ai pu voir en magasin, les fabricants des principaux modèles vendus au Canada sont Axis, Belkin, D-Link, 3Com, Linksys et Netgear, mais on en trouve également de NetComm, Trendnet, HP, US Robotics et de quelques autres compagnies. Certaines firmes comme D-Link et Belkin proposent en plus des routeurs avec ou sans fil avec serveur d’impression intégré, ce qui simplifie les choses encore plus si le routeur est proche des imprimantes. On trouve toutes sortes de modèles différents, à peu près autant avec fil que sans fil, la plupart pour une seule imprimante, quelques autres pour deux. Parmi les modèles sans fil, certains sont compatibles 802.11g et 802.11b, d’autres se limitent à 802.11b. Dans les modèles sans fil, on note aussi qu’il y en a quelques-uns qui utilisent la technologie Bluetooth plutôt que le Wi-Fi. C’est très important de bien faire attention aux différentes caractéristiques des modèles de serveurs d’impression avant d’un acheter un, car ils sont différents les uns des autres pour la plupart.

Le Wireless G USB Print Server de Belkin

J’ai testé le serveur d’impression avec ou sans fil Wireless G USB Print Server de Belkin (environ 130 $) qui est à la fine pointe de la technologie avec sa possibilité de fonctionner en réseau avec ou sans fil, sa compatibilité 802.11b/g et le support de deux imprimantes USB 1.1. La plupart des autres serveurs d’imprimantes sans fil n’offrent qu’un taux de transfert de 11 Mbps (802.11b) comparativement à 54 Mbps pour l’appareil de Belkin. Rappelons que les serveurs d’imprimantes compatibles 802.11g sur un réseau de même débit permettent de retransmettre les informations à l’imprimante beaucoup plus rapidement que ceux qui sont compatibles 802.11b. Pour compliquer un peu les choses durant les tests, j’ai installé le serveur d’impression à un étage différent de celui du routeur sans fil (dans une maison en bois) et cela a fonctionné parfaitement puisqu’on pouvait imprimer de n’importe où dans l’édifice, ou même de l’extérieur, à partir d’un ordinateur portatif.

Le Wireless G USB Print Server de Belkin se présente sous forme d’un petit boîtier avec une courte antenne. À l’arrière, on trouve des prises pour deux connexions USB avec des imprimantes et une prise Ethernet pour un possible raccordement à un réseau avec fil. Des voyants permettent de vérifier si les opérations de transfert de données se passent correctement. Belkin fournit un pilote et un logiciel utilitaire à installer sur chacun des appareils en réseau d’où on se servira des imprimantes. Sur chacun des appareils sous Windows 98SE, Me, 2000 ou XP, on installe le pilote puis on procède à l’ajout d’une nouvelle imprimante à partir de l’option Imprimantes du Panneau de configuration de Windows. Immédiatement après, on lance l’utilitaire fourni pour terminer la configuration de façon à ce que l’ordinateur voie l’imprimante exactement comme si elle était reliée au réseau par un fil. D’après ce que nous avons pu remarquer durant nos tests sur plusieurs appareils, il faut attendre que cette dernière opération soit complétée avant d’essayer d’imprimer une page sur l’imprimante en réseau sans fil, sinon on risque de penser que cela ne fonctionne pas.

Le Wireless G USB Print Server de Belkin est compatible avec les principales imprimantes à laser et à jets d’encre à port USB présentement sur le marché. Comme le serveur est relié au réseau par le routeur sans fil, on peut faire imprimer des documents à partir de tout endroit à portée du routeur du réseau. Autrement dit, si on peut rejoindre le réseau à une distance de 60 mètres du routeur, on peut également imprimer depuis là, ce qui est bien pratique. Les tests nous ont démontré que la communication sans fil rapide et la mémoire tampon du serveur d’imprimantes contribuaient à une augmentation très nette de la vitesse d’impression, en particulier pour de gros fichiers d’images. L’utilitaire de configuration fourni par Belkin permet en plus de connaître l’adresse MAC et l’adresse IP de l’imprimante pour pouvoir profiter du serveur d’imprimantes depuis d’autres types d’ordinateurs comme, par exemple, en se servant du logiciel PrintBoy de Bachmann Software sur un Palm. Si on contrôle l’accès au routeur par un filtrage des adresses MAC, il faut absolument ajouter dans les adresses autorisées les deux adresses MAC indiquées sous le serveur d’imprimantes, pas juste une des deux.

Ce serveur d’imprimantes sans fil peut être un choix intéressant dans un local ou un édifice où plusieurs ordinateurs sont en réseau sans fil, pour une école, pour une entreprise, pour un hôtel avec un réseau Wi-Fi… Même si le Wireless G USB Print Server de Belkin semble un peu cher, il faut tenir compte du temps gagné par son efficacité et de l’économie d’énergie que représente le fait de ne pas avoir à garder un ordinateur allumé pour pouvoir profiter d’une ou deux imprimantes. Bien entendu, cela ne sert à rien d’acheter ce serveur d’imprimantes sans fil si l’on n’a pas déjà un routeur sans fil et il existe des serveurs d’imprimantes avec fil qui coûtent moins cher dans ce cas. Une chose est certaine : c’est pratique, quel que soit le serveur d’impression utilisé.